Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2010

EasyJet: hausse du chiffre d'affaires trimestriel, la compagnie dit vouloir s'améliorer...

gat150504%20a319%20easy%20jet%20G-EZEJ[1].jpg

LONDRES — La compagnie aérienne à bas coût easyJet a annoncé mercredi une hausse de 5,3% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, et, alors qu'elle est critiquée actuellement pour une ponctualité laissant à désirer, a assuré avoir mis en place "un plan" pour répondre à l'ensemble de ses récents problèmes.

 

 

Dans un rapport d'activité sur les trois mois achevés le 30 juin, easyJet indique que son chiffre d'affaires s'est élevé sur la période à 759,2 millions de livres (911 millions d'euros), le revenu par siège augmentant pour sa part de 3,5% à 53,23 livres.

 

 

La compagnie rappelle cependant que l'interruption des vols engendrée par la présence d'un nuage de cendres volcaniques sur l'Europe l'a obligée à annuler 7.314 vols, ce qui a touché environ un million de passagers et coûté 65 millions de livres en coûts et manque à gagner.

 

 

Le taux de remplissage a augmenté de 1,4 point à 86,1%.

 

 

EasyJet avait une trésorerie nette de 47,1 millions de livres au 30 juin.

 

 

La compagnie espère toujours réaliser un bénéfice avant impôt de 100 à 150 millions de livres sur l'année entière, à taux de change et prix du carburant égaux.

 

 

C'était le premier communiqué de résultats de Carolyn McCall, nouvelle directrice générale de la compagnie. Elle a noté que la performance du trimestre avait été réalisée "malgré les défis posés par (le nuage de cendres) et plus récemment par l'alliance de grève des contrôleurs aériens et de problèmes d'équipages dans certains parties de notre réseau".

 

Mme McCall a assuré qu'easyJet "avait mis en place un plan pour répondre à ces problèmes pour minimiser les effets à venir sur nos passagers et nos équipages".

 

 

EasyJet est dénoncée systématiquement par sa rivale irlandaise Ryanair pour sa mauvaise ponctualité, le mot n'apparaissant pas cependant dans le communiqué de résultats. Cette question a même été soulevée par une députée devant le Parlement allemand, tellement les problèmes sont criants à l'aéroport de Berlin-Schönefeld près de Berlin. Le fondateur d'easyJet Stelios Haji-Ioannou a quant à lui menacé de retirer le label "easy" à la compagnie si les choses ne s'amélioraient pas.

 

 

Lors d'une conférence de presse, Mme McCall a assuré que la compagnie avait "absolument" l'intention de régler ses problèmes, nombreux, avec M. Haji-Ioannou. Elle a annoncé le possible recrutement de consultants pour essayer de démêler les problèmes internes de la compagnie.

 

 

Source : AFP

13:06 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Crash aérien : un avion de la compagnie Air Blue est tombé...

 Airblue_P1050431[1].jpg

Un avion de ligne pakistanais de la compagnie AirBlue s’est écrasé avec 152 personnes à son bord ce matin. L’aviation civile pakistanaise a fait savoir que l’avion s’est crashé par mauvais temps sur les hauteurs à proximité de la capitale pakistanaise, Islamabad. Quatre à cinq corps ont été retrouvés sur les lieux du crash selon un responsable gouvernemental.



"Il y avait 146 passagers et six membres d’équipage à bord. Nous recueillons actuellement des informations", a déclaré le porte-parole de l’aviation civile pakistanaise. Le contact avec l’appareil, qui appartenait à la compagnie privée AirBlue a cessé à 8 h 43, avec la tour de contrôle d’Islamabad.



En provenance de Karachi, l’avion s’est écrasé dans les hauteurs proches de la capitale. D’importantes masses nuageuses recouvraient les hauteurs boisées de Margalla, où s’est écrasé l’appareil, et il pleuvait au moment de la catastrophe.


Un épais nuage de fumée s’échappait des vertes collines des Margalla, qui bordent Islamabad. Les télévisions locales ont montré de nombreux véhicules des services de secours se précipiter vers les lieux.


Quatre à cinq corps ont été retrouvés sur le lieu du crash de l’avion qui s’est écrasé avec 152 personnes à bord dans les collines bordant la capitale pakistanaise Islamabad, a annoncé à l’AFP un responsable gouvernemental.

Source : AFP/ Le Monde

Air Berlin va rejoindre Oneworld...

D-ABDR%20-%20A320%20Air%20Berlin%20-%20MAD%2007-10-07[1].jpg

Un protocole d'accord entre Air Berlin et oneworld a été finalisé lundi 26 juillet pour que le deuxième plus grand transporteur d’Allemagne s’apprête rejoigne l’alliance. 

 

 

Air Berlin devrait commencer à opérer en tant que membre de oneworld au début 2012, soit quelques semaines avant l'ouverture du nouvel aéroport international de Berlin-Brandenburg, qui deviendra un important hub européen. Ainsi, elle ajoutera quelques 75 destinations au réseau oneworld et permettra à l'alliance de couvrir près de 900 destinations dans près de 150 pays, avec une flotte combinée de 2 500 appareils opérant en moyenne 9 500 vols par jour et transportant 340 millions de passagers par an. Préalablement à son entrée dans l’alliance, Air Berlin va développer des accords de coopération bilatérale avec les autres membres. Des accords bilatéraux avec American Airlines et Finnair entreront en vigueur l’hiver prochain, suivis par British Airways et Iberia. Les membres de «topbonus », le programme de fidélisation d’Air Berlin, pourront cumuler des miles et les échanger contre des primes de voyages sur les 13 autres compagnies de oneworld. La compagnie autrichienne Niki, membre du groupe Air Berlin, deviendra également compagnie affiliée à l'alliance.

 

Source : Le Quotidien du tourisme

 

26/07/2010

Transavia s'installe à Marseille Provence...

Transavia-PH-HZV-737-8K2-2[1].jpg

La compagnie aérienne low-cost Transavia  , filiale du groupe Air France-KLM va lancer un vol Marseille-Monastir à partir du 4 novembre prochain au départ de l'aérogare mp2.

 

 

Ce vol sera opéré deux fois par semaines les mardi et jeudi.

 

 

Marseille sera la quatrième base de Transavia en France après Paris, Lyon et Nantes.

 

Monastir est une station balnéaire tunisienne située au sud-est du golfe d'Hammamet en Tunisie. Elle abrite de superbes plages de sable blanc.

 

 

Source : Business Travel

16:49 Publié dans Transavia | Lien permanent | Commentaires (0)

24/07/2010

FRAM attaque l'Hiver....

fram[1].jpg

Dès jeudi prochain, les agents de voyages pourront effectuer les réservations sur toute la production automne-hiver 2010/2011 de Fram. Parmi les nouveautés des 376 pages de la brochure moyen-courrier "Destinations proches" figure notamment le nouveau Framissima en Egypte, à Port Ghalib, station balnéaire proche de l'aéroport de Marsa Alam, au sud de Hurghada. Au Maroc, à Marrakech, le Framissima Les Idrissides adopte la formule tout compris, tandis que Les Jardins de l'Agdal sera désormais aussi proposé en logement et petit déjeuner. Fram élargit dans le même temps l'offre long-courrier de sa brochure "Destinations lointaines", avec un nouveau circuit de 12 jours à la découverte du Pérou, une programmation sur l'Ouzbékistan et un nouvel itinéraire en Indonésie, qui combinera Bali, Lombok et les Célèbes. Enfin, sur les Etats-Unis, où le TO a fait son retour en septembre 2009 avec "des résultats tout à fait honorables", outre les quatre circuits déjà disponibles, un autotour et un combiné Etats-Unis/Canada seront également proposés.

 

Source : Echo touristique

 

Comment se faire surclasser???

selection-photos-int-havi-hd-027[1].jpg

Siège trop petit, voisins trop proches, genoux au niveau du torse, plateaux-repas sommaires… la classe éco est loin d’être la solution la plus confortable pour voyager en avion. Elle demeure toutefois, comme son nom l’indique, la plus économique. Et si vous pouviez, pour le même prix, jouir du champagne à volonté et autres privilèges de la classe business ? Ce « surclassement » ne relève pas uniquement de la chance.

 

 

Oubliez votre sourire le plus séduisant pour obtenir de la charmante jeune fille derrière le guichet Air France un surclassement. L’atout charme ne fonctionne pas du tout ; à moins peut-être d’être le sosie de Brad Pitt. L’une des solutions les plus simples est de devenir membre du club de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez le plus souvent. Ainsi, vous pourrez non seulement accumuler des miles (permettant par la suite de bénéficier de tarifs préférentiels voire de la gratuité sur des billets) mais également vous faire surclasser. En effet, les compagnies sont souvent reconnaissantes envers leurs clients les plus fidèles. Le cas échéant, misez sur votre élégance. Le costume-cravate a davantage de chance d’être surclassé que le short et les tongs.

 

Deuxième conseil : mieux vaut voyager seul. Vous aurez beaucoup plus de chance qu’on vous propose un surclassement si vous êtes seul que si vous débarquez au guichet avec toute votre famille. Une exception toutefois, si vous êtes accompagné d’une personne voyageant en business ou en première, il est parfois possible d’obtenir une place dans la même catégorie que votre ami.

 

Côté timing, contrairement aux a priori, il est préférable d’arriver le plus tôt possible à l’enregistrement. Les chances d’être surclassé diminuent à mesure que l’avion se remplit. Autre impératif, et meilleure solution : le vol doit avoir été survendu.

 

Vous pouvez également prétexter un baptême de l’air, un voyage de noce, ou tout autre événement susceptible de susciter la bonté de la compagnie. En revanche, oubliez l’atout bébé. En effet, les pleurs d’un enfant dérangent davantage les passagers de la première classe que de la classe éco.

 

Si on ne vous a pas proposé le surclassement à l’enregistrement, vous pouvez toujours essayer de demander un changement de place une fois dans l’avion. Si vous avez une petite chance de vous retrouver en première, vous pouvez également être placé à côté d’un bébé qui pleure durant deux heures ou d’un ado aux cheveux gras et à l’haleine fétide.

 

18/07/2010

Easyjet dans le ciel de BritAir...

af-f-100-brit[1].jpg

L'arrivée de la compagnie low-cost Easyjet à Brest bouscule la compagnie régionale Brit Air au moment où la crise pèse déjà fortement sur ses finances et son trafic.

 

Ce n'est pas une surprise mais ce n'est pas une bonne nouvelle. Easyjet est un concurrent redoutable.» Mac Lamidey, P-DG de la compagnie bretonne basée à Morlaix (1.200 salariés), ne cachait pas hier sa préoccupation au lendemain de l'annonce par la compagnie britannique de sa nouvelle offensive en France. Easyjet (3,2milliards d'euros de chiffre d'affaires) va en effet renforcer sa présence à Lyon, avec six nouvelles lignes régulières, dont l'une vers Brest, quatre fois par semaine. Rappelons que Lyon, c'est le hub (plate-forme) de Brit Air d'où elle assure de nombreuses liaisons vers des villes françaises et européennes. Easyjet va également l'attaquer sur Lyon-Prague. Début juin, la compagnie low-cost avait lancé les hostilités en annonçant le lancement d'une liaison quotidienne entre Paris et Brest, mettant fin au monopole d'Air France et de sa filiale Brit Air. Easyjet vise 100.000 passagers par an entre Paris et Brest. Air France et Brit Air en transporte actuellement 450.000 par an.

 

 

«Une nouvelle clientèle»

Marc Lamidey relativise toutefois la menace. «Easyjet n'offrira que quatre vols par semaine sur Lyon, Brit Air en assure 18. Ils arrivent avec de gros avions et peu d'horaires», explique-t-il.» Pour la Chambre de commerce de Brest, gestionnaire de l'aéroport Brest-Bretagne, la venue d'Easyjet va développer le trafic. «Air France propose neuf rotations quotidiennes sur Paris. Easyjet en ajoute une», explique Raoul Laurent, le directeur des Equipements à la CCI. «Le low-cost apporte une nouvelle clientèle, qui n'a pas l'habitude de prendre l'avion.» Pour faire venir Easyjet, la Chambre de commerce a-t-elle déroulé le tapis rouge? C'est le souci du P-DG de Brit Air. «J'espère que nous avons des conditions équitables. Brest est une ville où les prestations aéroportuaires sont chères. Elles viennent d'augmenter», estime Marc Lamidey. «Je serai attentif à ce que ces hausses de tarifs ne soient pas destinées à faire des largesses à nos concurrents.» Du côté de la CCI, on balaie ces doutes. «Nous traitons nos clients de manière équitable», assure Raoul Laurent.



Contexte de crise

Pour Brit Air, cette concurrence arrive alors qu'elle vient de clore un deuxième exercice déficitaire sous l'effet de la crise (voir infographie). Et l'offensive d'Easyjet fait suite à l'échec du projet de spécialisation et de renforcement de la base lyonnaise. Un projet rejeté au printemps par les syndicats. «Nous devrons remettre en causecertains principes de gestion», dit Marc Lamidey. Côté syndicats, peu de réactions pour le moment. Le SNPL, représentant les pilotes, redoute un plan de sauvegarde à l'automne.

 

Source : Telegramme.fr

17:44 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

16/07/2010

Tam veut conquérir la Colombie...

TAM%20Airlines%20Linhas%20A%E9reas%20Airbus%20A320-214%20PR-MHV[1].jpg

Tam Airlines étend sa toile en Amérique du Sud. La compagnie brésilienne vient d'obtenir l'autorisation de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) d'opérer un vol direct entre São Paulo et Bogota, en Colombie. Le premier vol est prévu pour décembre 2010, annonce la compagnie.

 

 

"Bogota est le dernier marché important d’Amérique du Sud où nous n’opérions pas et a une importance stratégique pour nous : c’est une métropole avec une économie basée sur l’industrie, le commerce et la finance, et qui dispose d’une grande offre touristique et culturelle", souligne Paulo Castello Branco, vice-président commercial et marketing de Tam Airlines.

 

 

La rotation devrait être opérée en A320 biclasse.

 

 

Source : Tour Hebdo

 

Transavia : +26% le nombre de sièges vendus en juin...

F-GZHN%20-%20B737-800%20Transavia%20France%20-%20ORY%2010-07-08[1].jpg

Transavia.com a enregistré une augmentation de 26 % de sièges vendus en juin dernier comparativement à juin 2009, selon les chiffres publiés par la compagnie. Le taux de remplissage de la compagnie est de 81,7%, en baisse de 5 points par rapport à juin 2009.



Sur le premier trimestre 2010, la compagnie a constaté une augmentation de 17 % en nombre de sièges vendus par rapport à la même période en 2009. Le taux de remplissage s’établit à 82,1%, en baisse de 5 points par rapport à la même période l’an dernier.



"Cette diminution est largement liée à l’éruption volcanique en Islande qui a perturbé l’activité aux mois d’avril et de mai", indique le communiqué de presse.

 

 

Source : Atout Guadeloupe, le journal des professionnels du tourisme

 

10:52 Publié dans Transavia | Lien permanent | Commentaires (0)

L’Union Européenne approuve les projets d’alliance transatlantique et de fusion de British Airways...

fusion-iberia-british[1].jpg

British Airways a reçu le 14 juillet l’approbation de la Commission Européenne pour la constitution d’une alliance transatlantique avec Iberia et American Airlines ainsi que pour son projet de fusion avec Iberia.

 

 

British Airways, American Airlines et Iberia ont reçu l’approbation règlementaire définitive de la Commission Européenne pour conclure une alliance sur les vols transatlantiques. Les compagnies attendent à présent le feu vert définitif du ministère des transports américains (DOT). La mise en oeuvre de cette alliance est prévue pour cet automne.

 

 

« Dans l’attente de la décision définitive du DOT, nous saluons cette approbation, qui constitue une avancée déterminante. Le nombre élevé de nouvelles liaisons entre Londres et les Etats-Unis depuis l’accord d’ « Open Skies » démontre l’ouverture d’Heathrow.»  déclare Willie Walsh, CEO de British Airways. «Nos compagnies ont convenu de libérer des créneaux de vol pour permettre à nos concurrents d’effectuer des liaisons vers les Etats-Unis. Il s’agit d’une décision pragmatique visant à rendre l’alliance opérationnelle dès que possible. Cette libéralisation des créneaux apporte une garantie supplémentaire à ceux qui craignaient  que notre alliance n’affecte la concurrence »   ajoute-t-il.

 

Des créneaux de vols seront en effet mis à la disposition de compagnies aériennes concurrentes si elles s’avèrent dans l’incapacité de s’en procurer via le processus normal. Les créneaux entre Londres et New-York seront libérés uniquement si le nombre de liaisons tombe en dessous des niveaux actuellement annoncés.

 

 

L’alliance transatlantique renforcera la concurrence en permettant à l’alliance Oneworld de concurrencer sur un pied d’égalité les autres alliances internationales disposant déjà d’une immunité antitrust. Les passagers voyageront dans de meilleures conditions vers un plus grand nombre de destinations, en bénéficiant d’une amélioration des connexions, des horaires de vols et des avantages des programmes de fidélisation.

 

Source : Communiqué de presse British Airways

Le futur visage de British Airways...

K64483_lg[1].jpg

British Airways est la première compagnie aérienne britannique à prendre livraison du nouvel avion long-courrier Boeing 777-300ER, et profite de son lancement pour dévoiler sa nouvelle offre en classe économique.

 

 

Le Boeing 777-300ER, un appareil ultramoderne.

 

 

 

Avec la livraison du Boeing 777-300ER, British Airways est à la pointe de l’innovation. Cet appareil est en effet ultramoderne : il est plus grand, plus silencieux et plus économe en carburant que ses prédécesseurs. Cet avion de 297 sièges sera prochainement mis en service et offrira une configuration de quatre cabines : First, Club World, World Traveller Plus et World Traveller.

D’ici la fin de cette année, deux autres appareils B777-300ER seront livrés et trois autres d’ici le début 2012. « Ce premier Boeing 777-300ER reflète notre volonté d’offrir à nos clients la meilleure expérience de voyage. »  déclare Willie Walsh, CEO de British Airways.  "Les émissions de CO2 par siège de ce nouvel avion sont nettement inférieures à celles de ses prédécesseurs renforçant ainsi notre engagement à réduire notre empreinte carbone."  ajoute-t-il.

  

Un intérieur entièrement nouveau

Le nouveau Boeing 777-300ER de British Airways est non seulement équipé de la nouvelle cabine  First  inaugurée début 2010, mais bénéfice aussi des toutes nouvelles cabines économiques long-courrier  World Traveller (économie) et World Traveller Plus (Premium économie)  inaugurées à l’occasion du lancement du 777-300ERLes passagers disposent ainsi de nouveaux siègesplus moelleux dotés d’un appuie-tête et d’un dossier plus confortables, leur garantissant un voyage serein et apaisant. En plus de ces standards de qualité, la nouvelle cabine économique long-courrier  World Traveller Plus  offre un siège encore plus large, et davantage d’espace pour les jambes que précédemment. Les passagers disposent également d’un repose-pied ajustable et d’une inclinaison du siège plus importante pour un meilleur repos.

 

A bord, le système de divertissement de vol a également été amélioré. Il offre à présent plus de 230 programmes TV, 70 films et 400 choix de musique, soit un choix accru de 50%.

 

 

Source : Communiqué de presse

15/07/2010

Pegasus Airlines propose Beyrouth...

1151828705_TC-API_Boeing-737-86N_Pegasus-Airlines.jpg

Vous souhaitez découvrir le Liban et ces merveilles à moindre coût? Ce sera possible à partir du 1er septembre 2010, grâce à la liaison opérée par la compagnie turque Pegasus Airlines via Istanbul. Pegasus Airlines atterrira 6 jours par semaine sur Boeing 737-800, mono-classe doté de 189 sièges à l'aéroport de Beyrouth. Cette nouvelle route permettra aux Français de s'envoler pour Beyrouth de Paris grâce à une connexion rapide et simple à l'aéroport de Sabiha-Göcken Istanbul à des prix très légers et compétitifs.



A titre d'exemple, le vol PC402 de Paris atterrit à Istanbul à 18h20. Le nouveau vol PC862 y décollera à 19h30 pour atterrir à Beyrouth à 21h15 pour un prix minimum de 146 euros TTC pour un aller simple (le retour commence à partir de 139 euros TTC).



Les réservations seront d'ores et déjà ouvertes sur le site page www.flypgs.com .

Déchiré par de nombreux conflits, le Liban revient sur le devant de la scène touristique avec panache, fort d'un potentiel exceptionnel. Avec ses montagnes aux cèdres millénaires, ses sites archéologiques inestimables et ses 250 km de littoral baignée par les eaux tièdes de la mer Méditerranée, le Liban ne peut qu'émerveiller le visiteur. Un voyage à la rencontre d'une population francophone et francophile accueillante et chaleureuse, où vous goûterez aux saveurs d'une gastronomie raffinée réputée mondialement. Symbole de cette vitalité retrouvée, Beyrouth, la cosmopolite et bouillonnante capitale du Liban, est plus branchée que jamais !



De la mer Méditerranée à la plaine de la Beeka, en passant par les montagnes du Mont Liban, les paysages présentent une grande diversité. La visite des grottes de Jeita est incontournable : ce site est candidat au titre des 7 merveilles naturelles du monde. La richesse culturelle de ce petit pays aux 6 000 ans d'histoire est exceptionnelle. La côte égrène ses cités historiques : Tyr, Saïda, Beyrouth, Tripoli et l'antique Byblos, berceau de l'alphabet, une des plus anciennes villes du monde ! Puis vient la montagne : la nature sauvage de la vallée sainte de la Quadisha et ses monastères maronites, les cèdres millénaires, et le massif du Chouf qui abrite le célèbre palais de Beit Eddine où logeaient les émirs libanais, sans oublier le charmant village de Deir el Qamar. De l'autre côté du Mont Liban, vous voila dans la vallée de la Bekaa, où vous pouvez admirer les ruines romaines de Baalbek et le site Omeyyade d'Anjar, mais aussi déguster du vin Libanais dans les vignobles de Kefraya, Ksara ou encore Chateau Musar. Long de 250 kilomètres et large de 60 kilomètres, la Suisse du Moyen-Orient dévoile ses atouts en quelques jours. Les touristes peuvent ainsi allier descente des pistes de ski (le pays compte six stations et culmine à 3 083 mètres) et baignade dans la mer en l'espace d'une journée !


Source : Easy-voyage

Une taxe pourrait être imposé sur les vols en Allemagne...

air-berlin.jpg

Les compagnies aériennes devront payer jusqu'à 26 euros par passager selon un projet de loi du gouvernement allemand, consulté par Reuters jeudi, visant à taxer le transport aérien et rapporter un milliard d'euros par an dans les caisses de l'Etat.


Le mois dernier la chancelière Angela Merkel a présenté ce projet de taxe dans le cadre de son plan d'austérité de 80 milliards d'euros, ce qui a stupéfié le secteur aérien et suscité les protestations des compagnies aériennes et des groupes de pression.


Le ministère des Finances a annoncé jeudi que le déficit budgétaire allemand sera ramené en 2012 à 3% du produit intérieur brut, le plafond fixé par Bruxelles.


Selon le projet de loi de Berlin, les compagnies aériennes seront taxées en fonction de la distance parcourue par les passagers à partir du 1er janvier 2011.


Pour les courts trajets à l'intérieur de l'Union européenne et pour un certain nombre de pays situés à moins de 2.500 kilomètres des frontières allemandes, la taxe devrait être fixée à 13 euros, alors qu'elle s'élèvera à 26 euros pour les trajets plus longs.


Selon l'association des compagnies aériennes allemande BDF, cette taxe fera perdre cinq millions de passagers par an à l'Allemagne, tandis qu'au moins 10.000 emplois pourraient être transférés vers des aéroports et des compagnies à l'étranger.


"Nous considérons cette taxe comme une distorsion de la concurrence", a déclaré Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande.


"C'est un lourd fardeau supplémentaire pour nos passagers. Ce n'est pas une proposition satisfaisante."


Le mois dernier, les analystes avaient estimé que les compagnies aériennes pourraient répercuter la moitié de la taxe sur le prix des billets.

 

Le projet fiscal allemand survient alors que l'Association internationale du transport aérien (Iata) a prévenu le mois dernier que le secteur aérien européen se redressait moins rapidement qu'espéré en raison des perturbations liées au nuage de cendres du volcan islandais et de l'affaiblissement de l'euro.

 

Source : Reuters

Ryanair menace de quitter le sol allemand...

ryanair_682_401146a.jpg

La compagnie aérienne low cost Ryanair menace de retirer tous ses avions d’Allemagne après l’annonce par le gouvernement de son intention d’introduire une taxe sur les vols domestiques.


On connait l’allergie de la low cost irlandaise pour toute forme de taxes qui pourrait ralentir les envies de voyager des passagers européens. La Grande Bretagne et l’Irlande en font déjà les frais, Ryanair ayant diminué de 15% en moyenne ses vols d’hiver dans les îles britanniques.


Et son flamboyant patron Michael O’Leary n’y va pas de main morte: si cette nouvelle taxe, qui serait imposée à tous les passagers empruntant un aéroport allemand dès 2012, venait à être mise en application, il retirera ses avions basés sur les aéroports de Francfort – Hahn, Düsseldorf – Weeze et Brême, pour les envoyer vers l’Espagne ou la Hollande.


Il faut cependant ajouter qu’il n’est pas seul dans sa colère, de nombreux acteurs de l’aviation commerciale ayant protesté contre la décision. Les compagnies aériennes et les aéroports craignent en particulier de voir les passagers prendre le chemin des pays voisins.


Le gouvernement allemand a calculé que cette taxe pourrait lui rapporter un milliard d’euros par an. Pour les passagers en revanche, elle pourrait selon certaines estimations entrainer une augmentation du prix des billets de 12 à 15 euros, principalement sur les vols vers l’Europe.


Source : Air journal

22:06 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

12/07/2010

170 passagers à destination des Canaries bloqués à l'aéroport...

A320_VH-YQA_Perth_05Feb2010_Brenden-Scott2[1].jpg

LYON — Quelque 170 passagers d'un vol charter à destination des Canaries (Espagne) sont bloqués depuis samedi matin à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry en raison d'une série de "problèmes techniques" affectant leur avion, a-t-on appris dimanche auprès des Aéroports de Lyon...

 

 

"Ce vol devait décoller vers 07H00 samedi mais il a eu un problème technique. Les passagers ont été pris en charge et devaient repartir à 05H15 (dimanche, ndlr), mais il y a eu une nouvelle panne", a expliqué à l'AFP une porte-parole du gestionnaire de l'aéroport.

 

Selon elle, passagers et responsables de l'aéroport se sont réunis dimanche matin "pour essayer de trouver des solutions", notamment en distribuant des attestations d'annulation, en l'absence de représentant de la compagnie charter concernée, l'australienne Strategic Airlines.

 

 

Le major Katia Amsellem, de la police de l'air et des frontières, a confirmé que l'avion était retenu au sol par des "problèmes techniques", notamment "une fissure".

 

 

"C'est un avion-poubelle, il n'y a pas de mots pour décrire son état intérieur", s'est indigné auprès de l'AFP Philippe Merle, un passager de 39 ans, décrivant "des poignées de fauteuil qui tombent ou tiennent avec du chatterton".

 

 

Selon ce gérant de société qui partait en vacances avec sa femme et ses deux filles, l'appareil a été arrêté une première fois par "un problème hydraulique", qui a entraîné une importante fuite d'huile, avant que son pare-brise ne se fende lors de la deuxième tentative de décollage.

 

"Les hôtesses, qui venaient d'être embauchées, nous ont expliqué que l'avion avait 23 ans et n'était pas entretenu, parce que la compagnie attend la livraison de deux nouveaux Airbus", a-t-il expliqué par téléphone, jugeant "incompréhensible" que l'appareil ait obtenu l'autorisation de voler.

 

 

D'après lui, faute d'autres possibilités que cet avion pour rallier les Canaries, une grande partie des passagers a demandé des bons d'annulation auprès du voyagiste Fram, qui avait affrété le vol.

 

 

Créée en 2008, Strategic Airlines a obtenu en août 2009 l'autorisation de voler sur le territoire français.

 

 

Source : AFP

 

Aigle Azur souhaite ouvrir Paris-Bagdad à la rentrée...

info_12_aigle_azur[1].jpg

La compagnie aérienne française Aigle Azur a annoncé son intention de relier Paris à Bagdad en Irak dès septembre prochain.

 

 

Aigle Azur, filiale du groupe Go Fast, voudrait lancer dès la rentrée une liaison entre Paris et Bagdad, à raison de deux vols par semaine. Si elle réussit son pari, elle sera la première compagnie française à se poser sur le sol irakien depuis la première guerre du Golfe en 1990. On peut parler de pari car voler vers la capitale irakienne représente une véritable gageure. La compagnie nationale Iraqi Airways a du fermer sa première liaison entre Bagdad et Londres après son premier vol inaugural il y a quelques semaines, à cause de problèmes légaux avec le Koweït.

 

 

Mais l’Irak continue d’attirer les convoitises des compagnies aériennes: seize d’entre elles opèrent déjà des vols en direction de la capitale Bagdad, dont Lufthansa qui lancera une liaison directe depuis Munich en septembre, Emirates ou Turkish Airlines. Elles sont onze à opérer des liaisons vers Irbil au nord du pays, dont Lufthansa encore, Air Berlin, Gulf Air ou Etihad. Dix compagnies opèrent des vols vers Sulaimaniyah dans le Kurdistan, et sept vers Basra au sud.

 

 

Aigle Azur est la plus ancienne des compagnies privées françaises. Elle opère des liaisons depuis les aéroports de Paris, Lille, Lyon, Marseille, Mulhouse et Toulouse. Avec une flotte de treize Airbus de la famille A320, elle dessert en vols réguliers 42 lignes réparties en Algérie (douze villes), au Maroc (Agadir), au Mali (Bamako), au Portugal (Porto, Lisbonne et Funchal) et en Tunisie (Djerba), pour un total de 340 vols hebdomadaires.

 

 

Source : Air Journal

Easyjet va opérer des vols vers Ljubljana et Zagre...

G-EAZB%20-%20A320%20Easy%20Jet%20-%20ORY%2009-04-07[1].jpg

La compagnie low-cost Easyjet compte se développer vers les anciennes républiques de l'ex-Yougoslavie. La compagnie va lancer des vols vers Ljubljana en Slovénie et Zagreb en Croatie au départ de Roissy Charles de Gaulle.

 

Les vols vers Zagreb seront opérés quatre fois par semaine les lundi, mercredi, vendredi et dimanche à partir du 1er novembre 2010.

 

Les vols vers Ljubljana s'envoleront  les mardi, jeudi et samedi à partir du 2 décembre prochain.

 

Les vols vers Ljubljana seront commercialisés à partir de 55 euros l'aller-retour et de 65 euros vers Zagreb.

 

La Slovénie est le troisième pays forestier d'Europe et la forêt couvre 57% de sa superficie. La Slovénie a intégré l'Europe le 1er mai 2004.

 

La ville de Zagreb est la capitale de la Croatie est un pays qui a connu ces dernières années un vériable boom au niveau du tourisme.

 

Easyjet a également lancé
 11
 nouvelles
 destinations
 à
 travers
 l’Europe
 ce
 8
 juillet
 2010,
 qui
 viennent
 s’ajouter
 aux
 5
 autres
 destinations
 régulières
 lancées
 il
 y
 a
 quelques
 jours
 depuis
 Bâle
 Mulhouse 
(Dresde,
 Édimbourg,
 Venise ,
Copenhague
 et
 la 
Grande
 Canarie):

Destinations
 européennes

 (date 
du 
1er 
vol)
:

- Amsterdam
–
Barcelone
1er 
novembre 
2010

 

- Belfast 
Intl
–
Malte
15
février
2011

 

- Berlin 
Schönefeld –
Amsterdam

1er
 novembre
 2010

 

- Berlin 
Schönefeld
–
Göteborg

2 
novembre 
2010

 

- Londres
 Gatwick
–
Zagreb

11 
février 2011

 

- Lisbonne
–
Barcelone
31
octobre
2010

 

- Manchester
–
Amsterdam

1er
novembre
2010

 

- Manchester
–
Göteborg

10
décembre
2010

 

- Manchester
–
Hambourg
26
novembre
2010

 

- Milan 
Malpensa
–
Ljubljana
9
décembre
2010

 

- Rome 
Fiumicino
–
Bilbao


 

Source : Business Travel

 

16:57 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Royal Air Maroc va prendre une partie de Jet4you...

8j-737-8k5[1].jpg

La compagnie aérienne Royal Air Maroc a signé un accord avec le groupe allemand TUI pour prendre 66% du capital de la low cost marocaine Jet4you.

 

 

Royal Air Maroc (RAM) avait déjà tenté sans succès de se lancer dans le low cost avec Atlas Blue, mais ce nouveau partenariat est d’une toute autre nature. Jet4you est en effet très bien implanté sur les lignes entre le Maroc et l’Europe, avec 20 destinations desservies toute l’année et une bonne part de marché sur les charters depuis la France et la Belgique. Lancée en 2006, Jet4you opère depuis huit villes au Maroc: Agadir, Casablanca, Fes, Marrakech, Nador, Oujda, Rabat, et Tanger. Elle espère transporter cette année un million et demi de passagers.

 

 

Quelle conséquence pour les voyageurs? Royal Air Maroc détient environ 45% des parts de marché entre le continent européen et le Maroc, une part qui pourrait grimper à 55% l’année prochaine avec l’ajout des lignes de Jet4you. RAM annonce son objectif de « développer les flux touristiques vers le Maroc » tout en offrant un vaste éventail de prix, et indique que la low cost sera gérée indépendamment (au moins dans la gestion opérationnelle). Mais on voit mal comment les lignes sur lesquelles les deux compagnies sont en concurrence pourraient résister à un effort de rationalisation. On peut donc s’attendre à des changements.

 

 

Source : Air Journal

 

08/07/2010

Aer Lingus ne se fera pas rachetter par Ryanair...

P1000416.JPG

Le transporteur irlandais Ryanair ne pourra pas acquérir la totalité du capital de la compagnie Aer Lingus comme elle le souhaitait, après une décision rendue mardi par la justice européenne qui refuse de voir Ryanair se retrouver en situation de monopole sur certaines lignes irlandaises.

Le Tribunal de l’Union Européenne a validé la décision de la Commission d’interdire à Ryanair l’acquisition d’Aer Lingus. Pour la justice européenne, aucun argument présenté par Ryanair n’est susceptible de remettre en cause les constatations effectuées par la Commission dans cette décision. La réalisation de la concentration entraverait considérablement une concurrence effective du fait de la création d’une position dominante sur plusieurs marchés à partir ou à destination de Dublin, de Cork et de Shannon. Ces positions dominantes sont soit monopolistiques soit très importantes et suffisent à valider l’incompatibilité de ce rachat avec le marché commun.


Malgré tout Aer Lingus, qui demandait à être débarrassée d'un actionnaire encombrant, n'a pas été suivie par le Tribunal qui a autorisé Ryanair à conserver les 29,8% qu'elle détient dans le capital de la compagnie irlandaise.

Source : Déplacement Pros


13:54 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Easyjet est en hausse en nombre de passager pour le mois de Juin...

gat150504%20a319%20easy%20jet%20G-EZEJ[1].jpg

EasyJet a transporté 9,4% de passagers en plus le mois dernier qu'en juin 2009, a-t-elle annoncé mardi.

 

 

Quelque 4,54 millions de passagers ont utilisé les services de la compagnie aérienne britannique à bas coûts, portant son coefficient d'occupation à 87,2%, une hausse de 0,9 point de pourcentage d'une année sur l'autre.

 

 

Comme ses concurrentes, EasyJet a souffert des conséquences du nuage de cendres s'échappant d'un volcan islandais qui a provoqué des perturbations dans le trafic aérien au mois d'avril.

 

 

Lundi, sa rivale Ryanair a annoncé que sa fréquentation avait augmenté de 15% en juin tandis que celle de British Airways a diminué de 11,1% en raison d'un mouvement de grève.

 

 

Paul Sandle, Nicolas Delame pour le service français, édité par Pascale Denis

 

Source : Boursier.com

 

13:42 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)