Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2011

Rappel : Aéroport de Trévise (Italie) ferme pour 4 mois à compter du 1er Juin 2011...

L’aéroport de Trévise ferme à partir de demain et pour quatre mois, tous les vols étant transférés vers l’aéroport Marco Polo de Venise.

 

A compter du 1er juin 2011 et jusqu’au 30 septembre, l’aéroport de Trévise sera fermé afin de procéder à la réfection de son unique piste et l’installation d’un nouveau système ILS. Toutes les compagnies aériennes présentes, parmi lesquelles les low cost Ryanair, Transavia, Wizz Air ou Germanwings, ont transféré leurs vols vers l’aéroport Marco Polo de Venise, situé à 40 kilomètres de là.

 

Ryanair est de loin la première compagnie concernée avec 28 routes vers Trévise: Paris – Beauvais, Charleroi, Alicante, Alghero, Barcelone, Bari, Brême, Brindisi, Bristol, Cagliari, Dublin, Düsseldorf – Weeze, East Midlands, Francfort – Hahn, Gérone, Ibiza, Lanzarote, Leeds – Bradford, Londres – Stansted, Malaga, Malte, Oslo – Rygge, Palerme, Reus, Séville, Stockholm – Skavsta, Trapani et Valence.

 


 

La low cost hongroise Wizz Air déroute elle sept routes à Trévise, depuis Bucarest, Cluj – Napoca, Katowice, Kiev, Sofia, Timisoara et Varsovie. Transavia modifie de son côté sa liaison depuis Amsterdam et Germanwings deux routes (Cologne – Bonn et Hanovre). Air Arabia est également touchée avec son vol depuis Casablanca, ainsi que Belle Air (Tirana et Pristina).

 

Source : Air Journal

Vueling se renfore entre Barcelone et Milan Malpensa...

 

 

La compagnie aérienne low cost Vueling a annoncé pour la prochaine saison d’hiver l’ajout d’un quatrième vol quotidien entre Barcelone et Milan – Malpensa.

 

A compter du 30 octobre 2011, la compagnie à bas coûts filiale d’Iberia effectuera quatre vols quotidiens entre sa base de Catalogne et la grande ville du nord de l’Italie. Les départs depuis l’aéroport El Prat s’échelonneront alors comme suit: 7h20, 10h30, 15h00 et 18h20 pour des arrivées respectives à 8h50, 12h05, 16h30 et 19h50. Dans le sens retour, les avions décolleront de Milan à 9h30, 12h45, 17h10 et 20h30 pour arriver à Barcelone à 11h00, 14h15, 18h40 et 22h00.

 

La concurrence est déjà très présente sur cette route – la quatrième plus importante à Milan après Paris, Madrid et Amsterdam – avec la low cost easyJet, Air Italy et Lufthansa Italia. Mais on sait que cette dernière arrêtera ses opérations fin octobre, Air Dolomiti devant récupérer une partie de son réseau sans que l’on sache si la ligne de Barcelone sera conservée.

 

Fin avril 2010, Vueling a ouvert ses premières bases internationales à Toulouse et Amsterdam, et mis en place pour l’été huit nouvelles routes au départ de la ville rose: cinq vers des destinations espagnoles, une vers Nice et deux vers Prague et Venise. Vueling opère une flotte de 45 Airbus A320-200 et un A319 sur un réseau de 54 aéroports européens et au Maroc. La low cost a transporté 11,036 millions de passagers en 2010, en hausse de 35% par rapport à l’année précédente.

 

19:08 Publié dans Vueling | Lien permanent | Commentaires (0)

26/05/2011

Ryanair défie le droit du travail belge avec des tests antidrogue...

La compagnie aérienne à bas prix Ryanair a provoqué une nouvelle polémique en multipliant les contrôles sur ses employés travaillant en Belgique pour vérifier s'ils ont pris du cannabis, en contravention avec le droit belge, a rapporté mercredi la presse belge.

 

Ryanair prélèverait des mèches de cheveux sur ses employés à leur descente d'avion pour ses tests antidrogue, selon le témoignage d'une hôtesse de l'air travaillant pour la firme irlandaise citée dans le quotidien régional L'Avenir.

 

"Chaque semaine, une infirmière vient d'Irlande et reçoit dans notre +office+ (à Charleroi, sud de la Belgique, où Ryanair est installée) les hôtesses et stewards qui descendent des avions. C'est là qu'on nous rase les cheveux qui serviront aux analyses pour ces +drug tests+", raconte cette employée qui a requis l'anonymat.

 

La mèche de cheveux, de 4 cm sur 3, est prélevée derrière l'oreille pour les hommes et à l'arrière du crâne pour les femmes.

 

Les contrôles étaient auparavant effectués deux fois par an, mais, à la suite apparemment d'une dénonciation visant des membres du personnel naviguant, ils se sont intensifiés ces trois dernières semaines.

 

Interrogé par le journal, le porte-parole de Ryanair, Stephen McNamara, a confirmé ces contrôles antidrogue, stipulés dans le contrat - régi par le droit irlandais - de ses employés. "Absolument. Nous réalisons ces tests dans toutes nos bases européennes de manière aléatoire. C’est stipulé dans le contrat de nos employés. C’est une manière de s’assurer que tout est OK avec nos équipages et d’assurer la sécurité des passagers".

 

Les employés ne peuvent refuser sous peine de "sanctions", a-t-il ajouté, bien que la pratique soit illégale en droit du travail belge.

 

Le ministre belge des Transports, Etienne Schouppe, a critiqué Ryanair et sa direction sur les Ondes de la radio publique francophone RTBF.

 

"Je trouve cette pratique exagérée, mais le patron de Ryanair est bien connu pour prendre des décisions qui sont incompréhensibles", a déclaré le ministre, dans une allusion aux nombreuses controverses allumées par les propos incendiaires de Michael O'Leary, notamment sur les obèses encombrants, les passagers qui pourraient voyager debout, et les écologistes à fusiller.

 

Source : Voila.fr Actu

24/05/2011

Air Berlin : Prévisions timides pour 2011...

 

Air Berlin, la deuxième compagnie aérienne allemande, a confirmé mercredi ses prévisions modestes pour 2011, en espérant de meilleures perspectives en 2012, lorsqu'elle rejoindra l'alliance Oneworld.

Selon le rapport trimestriel, publié mercredi, Air Berlin a transporté près de 6,9 millions de personnes, en hausse de 1,9% sur un an. La compagnie vise une hausse de passagers de 4% à 5% par an. Par ailleurs, son chiffre d'affaires a progressé de 2%, à 751,6 millions d'euros.

La perte nette trimestrielle d'Air Berlin s'est creusée à 120,6 millions d'euros, contre 102,4 millions d'euros un an plus tôt, selon des chiffres à périmètre comparable qui tiennent compte de la compagnie autrichienne Niki, consolidée dans ses comptes depuis juillet dernier.

 

Source : Le Figaro

Easyjet se renforce entre Brest et Paris...

À partir du 5 septembre prochain, la compagnie Easy Jet ajoute 2 vols par semaine entre Brest et Paris, le jeudi et vendredi, et modifie ses horaires sur la plupart des fréquences déjà existantes. Au total, la compagnie proposera donc 9 rotations par semaine en Airbus A319 d’une capacité de 156 sièges. Le temps de vol est en moyenne de 1 h 15.

 

Source : Ouest France

Ryanair : Hausse des bénéfices et revenus en 2010-2011...

 

La compagnie low-cost Ryanair vient de publier ses résultats pour son exercice 2010-2011 clôturé le 31 mars 2011.

 

Ryanair a vu son chiffre d'affaires croître de 8% à 72,1 millions d'euros contre 66,5 millions l'an passé.

 

Le bénéfice net de la compagnie low-cost est en hausse de 26% à 401 millions d'euros contre 319 millions l'an passé.

 

Durant cette année, Ryanair a pris livraison de 40 nouveaux avions et a lancé ! bases à EL Prat, sur l'île de Grande Canaries, à Kaunas, Lanzarote, Malte, Séville, Ténérife et Valence.

 

La compagnie a du annuler 14000 vols suite à l'éruption volcanique en Islande au printemps 2010 et a du supporter une hausse des taxes à l'aéroport de Dublin de 27%.

 

Comme la majorité des compagnies aériennes, Ryanair a insisté sur les dommages causés au monde de l'aérien du fait de la hausse des cours du pétrole: «la hausse des cours va créer une consolidation du marché, des pertes plus importantes et la faillite de plus de compagnies».

 

Le président de KLM, Peter Hartman, nous avait confié en exclusivité qu'il souhaitait également «un meilleur contrôle des cours du pétrole»

 

Etonnamment malgré les dommages causés par la crise financières il y a deux ans et les fonds injectés par les gouvernements, les politiques se sont refusés pour le moment à encadrer les cours des matières premières comme le pétrole ou celui des denrées alimentaires.

 

Source : Business travel

01/04/2011

Ryanair : Ouvertures de 2 nouvelles lignes depuis Vatry Aéroport...

Ryanair_b737-800_ei-dly_arp[1].jpg

Ryanair a décidé de miser sur ce nouvel aéroport à l'est de Paris en ouvrant deux nouvelles routes au départ de l'aéroport de Vatry vers Oslo et Stockholm.


L'aéroport de Vatry situé dans la Marne se lance sur le marché du transport de passagers avec l'ajout de deux nouvelles routes vers Oslo et Stockholm par Ryanair.

 

Deux vols par semaine seront opérés par Ryanair vers ces deux villes les mercredis et samedis à partir du 30 juin 2010.

 

La compagnie low-cost irlandaise opère déjà des vols vers ces deux villes au départ de Paris Beauvais notamment.

 



Vatry: un nouveau Beauvais ?

 

A l'image de l'aéroport de Beauvais principal hub de Ryanair en Fance, Vatry est relativement éloigné de Paris.

 

L'aéroport vise à attirer des touristes avides de découvrir la Champagne, Disneyland situé à proximité (137 kms) et Paris (1H15 en train avec une arrivée à la gare de l'est).

 



Ryanair sera la première compagnie aérienne à opérer des vols réguliers vers cet aéroport dédié habituellement au fret aérien.

 



Selon René-Paul Savary, président du conseil régional de la Marne «l’aéroport dispose d'infrastructures adaptées pour les compagnies aériennes avec un site de 1 850 hectares, une piste de 3 800 mètres, un parking gratuit et une ouverture 24h/24 ».

 



A noter que l'aéroport présente aussi d'autres avantages pour les vols vers certaines destinations.

 

Selon Youssef Sabah, directeur général de SEVE, pour «les vols vers l’est de l'Europe, l'aéroport permet de gagner 15 à 20 minutes de vol et ainsi de réaliser des économies de carburant».

 

Source : Business Travel

24/03/2011

Aer Lingus est au T2 de l'aéroport de Dublin...

dublin-terminal2[1].jpg

L’aéroport de Dublin a mis à disposition de la compagnie aérienne irlandaise Aer Lingus, un nouveau terminal, récemment refait à neuf : le Terminal 2. Depuis début mars 2011, l’essentiel des vols d’Aer Lingus s’effectuent donc à partir de ce nouveau Terminal (vers l’Europe et les Etats-Unis.).

 

Plus moderne que jamais, ce nouveau Terminal a été installé dans un bâtiment à l’architecture particulièrement moderne, et possède une zone Dutty Free, des restaurants, et des Irish Pubs pour rendre toujours plus agréable le temps d’attente avant l’embarquement pour les voyageurs en partance de Dublin…

 

Au delà de ces prestations, ce nouveau Terminal présente une innovation de taille pour les vols vers les Etats-Unis : les passagers embarquant à destination des USA pourront en effet entrer en contact avec le Service des Douanes de Dublin, et remplir ainsi l’essentiel des formalités américaines d’immigration.

Cela leur évite l’attente à leur arrivée aux Etats-Unis au contrôle des arrivées internationales en passant par les arrivées domestiques.

Des nouveautés plutôt sympathiques et pratiques, qui devraient donner un nouvel avantage commercial à Aer Lingus, parfois lésé par son concurrent Ryanair, toujours leader des vols à bas coût en Irlande… Le passage du Terminal 1 au Terminal 2 devrait rendre l’embarquement des passagers d’Aer Lingus plus confortables, et surtout, plus modernes !

 

05/03/2011

Ryanair quitte l'Aéroport de Pau...

ryanair3[1].jpg

Ryanair, la compagnie aérienne à bas coûts irlandaise, a annoncé jeudi sa décision d'abandonner ses opérations sur l'aéroport de Pau au profit d'autres aéroports de la région, au terme d'un conflit sur les conditions financières de sa présence sur la plateforme paloise.



"Ryanair a confirmé la fermeture de ses trois lignes à Pau sur Bruxelles Charleroi, Londres Stansted et Paris Beauvais à partir du 27 mars", indique la compagnie dans un communiqué publié jeudi. "Ces lignes seront transférées vers les aéroports voisins de Biarritz, Lourdes et Béziers, avec les 120.000 passagers de Pau et 120 emplois locaux supportés par ce trafic", ajoute-t-elle.



La Chambre de commerce et d'industrie Pau-Béarn, gestionnaire de l'aéroport de Pau, avait décidé le 16 février de mettre fin au paiement de la subvention qui était exigée par Ryanair pour assurer ses dessertes paloises, dénonçant un "chantage financier" de la compagnie irlandaise.



"La situation était devenue intolérable", avait indiqué Christian Cloux, secrétaire général du groupe CCI Pau-Béarn, précisant que Ryanair réclamait une nouvelle augmentation de la "redevance marketing" exigée pour maintenir sa présence à Pau. Son montant annuel devait passer de 1,44 million à 1,5 million d'euros.



"Ryanair a toujours payé en totalité les taxes officielles pour opérer à l’aéroport de Pau mais se concentrera maintenant sur les autres aéroports qui démontrent leur engagement, détermination et vision pour réussir et augmenter la croissance", indique le texte de la compagnie.



Des activités nouvelles été trouvées pour l'aéroport de Pau, avaient indiqué de leur côté ses responsables, citant notamment les compagnies CityJet, filiale low-cost d'Air France, et Flybe, une grande compagnie low-cost britannique. M. Cloux avait assuré que le départ éventuel de Ryanair n'aurait "aucune incidence" sur l'emploi.

 

Source : Le Figaro.fr

 

02/03/2011

Ryanair récpetionne son 300ème Boeing 737-800 NG...

20071017085440!Ryanair[1].jpg

Boeing à livré le 300ème 737-800 Next-Generation à la plus grande compagnie low-cost européenne Ryanair. La compagnie la plus populaire au monde réceptionnera 37 appareils de ce type tout au long de l'année 2011 et devient la compagnie exploitant le plus de 737-800.

 

C'est en 1999 que Ryanair à réceptionné le premier 737-800, pouvant accueillir à son bord 189 passagers.

 

"Nous sommes fiers de réceptionner le 300ème Boeing 737. La valeur totale de la flotte Ryanair dépasse maintenant les 18 milliards de dollars. Nous sommes également fiers d'opérer la flotte la plus jeune, la plus écologique et la plus économe en carburant des compagnies majeures européennes. Cet appareil nous permettra d'atteindre les 78 millions de passagers cette année, tout en continuant de baisser nos tarifs et de garantir l'absence de surcharge en carburant, raison pour laquelle beaucoup de passagers voyagent avec nous" à déclaré Michael O'Leary, Directeur Général de Ryanair.

 

Le Boeing 737-800 est le best-seller la famille 737 Next-Generation. Connu pour sa fiabilité, sa faible consommation en carburant et ses performances économiques, le 737-800 est sélectionné dans le monde entier par les compagnies les plus importantes car il permet de desservir un large éventail de marchés.

 

Ryanair effectue plus de 1 400 vols par jours à partir de 44 hubs et traverse plus de 27 pays afin de desservir 160 destinations.

 

Ryanair reprend sa ligne saisonnière Nice-Dublin...

Ryanair_b737-800_ei-dly_arp[1].jpg

La compagnie low cost Ryanair a repris ce mardi sa liaison saisonnière entre Nice et Dublin.

 

Plusieurs vols hebdomadaires sont proposés les mardis et samedis ainsi que les jeudis, avec, pour certaines dates, des prix très alléchants : 21,99 euros l'aller-simple, taxe et frais d'aéroports compris.

 

Ryanair a fermé sa base de Marseille le 11 janvier, pour répondre à la mise en examen de la compagnie pour « travail dissimulé et prêt illicite de main-d’œuvre, emploi illicite de personnel ». Ryanair poursuit toutefois l'exploitation de dix lignes au départ et à destination de Marignane, principalement saisonnières.

 

Source : Nice Matin

 

L'EuroAiport Bâle-Mulhouse menacé...

euro-airport[1].jpg

Enclave suisse en France, l'aéroport de Bâle-Mulhouse voit sa prospérité menacée par la justice, pour laquelle seul le droit fiscal et social français doit s'appliquer sur le site.

 

Sous la pression des entreprises qui menacent de se délocaliser, comme l'a montré récemment Ryanair en fermant certaines lignes à Marseille, la France et la Confédération helvétique peinent à définir un statut sur mesure pour cette infrastructure binationale unique.

 

"C'est le seul cas où l'on a une sorte de zone de fait au sein de laquelle le droit suisse est applicable sur territoire français", souligne Fabienne Keller, sénatrice UMP du Bas-Rhin et coauteur d'un rapport sur la politique transfrontalière.

 

"La pratique a démontré que cette situation dérogatoire était créatrice d'emplois", ajoute-t-elle, résumant le dilemme posé aux deux pays.

 

La plateforme employait en 2009 un peu plus de 6.500 personnes dont 5.000, à 80% des Français, travaillaient avec des contrats suisses dans des entreprises de droit suisse.

 

La convention franco-suisse de 1949, qui a créé l'EuroAirport Bâle-Mulhouse, prévoyait, sauf "dérogation expresse", l'application du droit français sur toute la zone.

 

Paris apportait alors les 536 hectares de terrains , jouxtant la frontière qui manquaient à Bâle, troisième ville suisse et capitale de son industrie chimique et pharmaceutique, et Berne finançait les infrastructures.

 

4,1 MILLIONS DE PASSAGERS

La convention, cas unique pour un aéroport, confiait la gestion à un établissement public franco-suisse et créait trois secteurs, une zone douanière suisse, une zone douanière française et une zone binationale, englobant les pistes et les services généraux.

 

Soixante-deux ans plus tard, la plateforme se positionne, avec 4,1 millions de passagers en 2010, comme le troisième aéroport suisse et le cinquième en France hors Paris. Elle se classe respectivement en deuxième et troisième position pour le fret avec un volume de 107.000 tonnes.

 

Hormis Air France et quelques sociétés aux activités essentiellement françaises, toutes les compagnies sont installées en secteur suisse.

 

Il en va de même pour les activités industrielles, au premier rang desquels le pôle de maintenance et d'aménagement d'aéronefs avec plus de 2.500 personnes, dont 1.800 à Jet Aviation, filiale de l'Américain General Dynamics.

 

Ces sociétés s'estiment redevables de l'impôt en Suisse, moins élevé qu'en France, et du droit du travail helvétique qui marie hauts niveaux de salaire avec durée du travail élevée (42,5 heures à Bâle) et souplesse des règles contractuelles.

 

Dans ce contexte, deux jugements rendus par le Conseil d'Etat en 2009 et la Cour de cassation en 2010 ont sonné comme un coup de tonnerre dans le ciel bâlois.

 

"FLOU ARTISTIQUE"

Le premier déboutait Crossair, ancienne compagnie installée sur l'EuroAirport, de sa demande de décharge d'un rappel d'impôt sur cinq ans. Le second enjoignait Customer Ground Service, autre société suisse, d'appliquer le droit français à cinq salariés qu'elle avait licenciés.

 

"Les entreprises ne peuvent rester dans une situation de flou artistique", souligne Jean-Pierre Lavielle, le président (français) de l'Euroairport.

 

Et de rappeler que tant l'aéroport que Jet Aviation ont prévu de nouveaux investissements assortis de clauses de sortie pour le cas où un cadre juridique clair ne serait pas défini.

 

L'ouverture d'une procédure judiciaire liée aux conditions de rémunération de ses 200 salariés locaux payés dans le cadre de contrats de droit irlandais et non français a incité l'an dernier la compagnie low cost Ryanair à fermer une dizaine de lignes au départ de Marseille.

 

Le directeur des finances publiques du Haut-Rhin, Gilbert Garagnon, reconnaît la difficulté du problème.

 

"Du point de vue fiscal, je dois appliquer la loi et, du point de vue des finances publiques, je ne dois pas compromettre l'essor économique de la région", souligne-t-il.

 

De l'avis de tous les acteurs, la solution est politique.

 

Tous se disent également optimistes quant à la possibilité de trouver un accord sur la question fiscale qui relève de la souveraineté des Etats et se prête à diverses interprétations. Il en va différemment du droit social.

 

"L'accord devra passer par Bruxelles", rappelle Jean-Louis Schumacher, directeur des services du travail dans le Haut-Rhin.

 

Edité par Yves Clarisse

 

Source : Le Point

11/02/2011

Easyjet avertit sur ses résultats...

1194611286_G-EZBG_Airbus-A319-111_Easyjet[1].jpg

La compagnie aérienne britannique EasyJet a dit jeudi que sa perte semestrielle pourrait doubler en raison de la hausse des prix du kérosène et des conditions climatiques après avoir accusé une charge de 31 milliards de livres au premier trimestre en raison du froid et de grèves.

 

"Les perspectives économiques européennes restent incertaines et la hausse des prix du kérosène exercera à court terme une pression inévitable sur les marges", a déclaré sa directrice générale Carolyn McCall.

 

EasyJet pourrait ainsi accuser une perte avant impôt d'environ 160 millions de livres au premier semestre, près du double des 78,7 millions de livres perdues l'année dernière.

 

A 11h30 GMT, le titre plongeait de 13,98% à 392,288 pence.

 

EasyJet a dit jeudi que son chiffre d'affaires avait augmenté de 7,5% au premier trimestre, porté par la progression du nombre de passagers transportés, lui permettant d'atténuer les effets de la vague de froid qui a perturbé en décembre le trafic aérien.

 

Mais EasyJet a également annoncé une charge de 18 millions de livres liée aux intempéries et une autre de six millions pour fait de grève et les investisseurs ont immédiatement sanctionné le titre.

 

La compagnie aérienne à bas coûts a fait état d'un chiffre d'affaires de 654 millions de livres (776 millions d'euros) sur son premier trimestre fiscal qui correspond aux trois derniers mois de 2010, tandis que le nombre de passagers transportés s'est apprécié de 8,8% à 11,9 millions.

 

La fermeture de plusieurs aéroports européens, due aux conditions climatiques, a gelé le trafic pendant plusieurs jours. À cela est venue s'ajouter une grève des contrôleurs aériens en Espagne.

 

Les diverses perturbations qui ont affecté l'activité de EasyJet ont coûté 98 millions de livres au transporteur l'an passé.

 

Source : REUTERS

23:06 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Ryanair rouvre des lignes au départ de Marseille-Provence...

photo_1297013112830-1-0[1].jpg

La compagnie low-cost irlandaise va assurer trois quart des destinations qu'elle proposait avant la fermeture de sa base à Marseille, en contournant la législation sur les travailleurs permanents.

 

 

La compagnie aérienne irlandaise à bas prix Ryanair a annoncé mardi la réouverture, cet été, de la plupart des lignes qu'elle venait de supprimer en fermant sa base de l'aéroport Marseille Provence (sud), où elle affectera des avions de façon temporaire pour respecter le droit social français. Cette mesure lui permettra d'assurer, sur l'année, 75% du trafic qu'elle réalisait jusqu'alors avec quatre avions basés à l'aéroport Marseille Provence.

 

"On ne pourra jamais récupérer tout le trafic perdu", a estimé le patron de Ryanair, Michael O'Leary, lors d'une conférence de presse. Le 11 janvier, comme annoncé en octobre, Ryanair avait fermé sa base de Marignane (Bouches-du-Rhône), après sa mise en examen pour travail dissimulé et emploi illicite de personnels navigants.

 

Sur les 13 lignes supprimées avec cette fermeture (Agadir, Brest, Eindhoven, Lille, Marrakech, Nador, Nantes, Palerme, Paris, Tanger, Tenerife, Tours, Venise), neuf vont rouvrir de la mi-avril à début septembre (Agadir, Brest, Eindhoven, Lille, Marrakech, Nador, Nantes, Palerme, Tanger). Deux autres destinations sont proposées pour la période estivale: Fès (Maroc) et Göteborg (Suède), en plus de 13 lignes maintenues de façon permanente. Au total, avec 24 lignes, Ryanair compte transporter 500.000 voyageurs cet été à Marseille.

 

"De la mi-avril à début septembre, de lundi à vendredi, deux avions passeront la nuit à Marseille, et un probablement durant le week-end, dans le cadre d'une opération estivale en totale conformité avec le décret français" sur l'emploi des personnels navigants, a souligné Michael O'Leary. Cette solution permet, dans le même temps, de contourner ce décret "dans la mesure où les avions ne sont pas basés ici de façon permanente" et "parce que l'équipage et les pilotes ne seront jamais les mêmes de semaine en semaine", a expliqué M. O'Leary. "La plupart seront des Irlandais affectés de façon temporaire à Marseille durant l'été, comme pour les compagnies charter" et ils "ne paieront donc pas leurs impôts ni leurs cotisations sociales en France (comme l'exige la loi pour les personnels permanents, ndlr), mais en Irlande", a-t-il ajouté. Si le résultat est probant, Ryanair envisage de reconduire cette mesure en 2012.

 

23:00 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (1)

08/02/2011

Jet4you résultat Janvier 2011...

     jet4you_com_boeing_737_800_by_rikkubeauty-d2zcw8h[1].jpg

 

 

 

 

Jet4you a enregistré, au mois de janvier 2011, un

 

taux de remplissage de 82,3%  sur l’ensemble de ses lignes, confirmant l’attraction croissante pour le produit offert et ainsi, sa position de 1 ère  compagnie low cost privée marocaine. A ce titre, le taux de ponctualité du réseau a été de 71%  avec une attente moyenne de 25 minutes, prenant en compte uniquement les vols ayant  subi unretard. A noter une excellente ponctualité au départ de Fès de 85%.

Lire la suite

26/01/2011

Aer Lingus, soutenue par Ryanair continue sa grève...

aer-lingus_1006767c[1].jpg

Après une semaine de grève de son personnel de cabine, la compagnie irlandaise Aer Lingus a décidé de répondre rudement au mouvement social : elle a loué neuf appareils et leurs équipages, dont 4 à Ryanair, et espère pouvoir assurer tous ses vols.

 

Aer Lingus entend donc rester droit dans ses bottes : après avoir suspendu sans salaire une centaine de salariés grévistes, la compagnie pallie au plus pressé. Le recours à la location de neuf appareils et leurs équipages coûte cher : le chiffre de 20 000 euros par jour et par avion a été cité. Aer Lingus espère ainsi pouvoir assurer la totalité de ses vols. Elle répond ainsi sèchement aux grévistes menés par le bien-nommé syndicat Impact, qui s’opposent à la nouvelle organisation du travail mise en place par les responsables de la compagnie.
Les mouvements sociaux semblent en vogue de l’autre côté de la Manche : vendredi dernier, le personnel navigant de British Airways s’était prononcé pour de nouvelles grèves. Après avoir annoncé un mouvement pour Pâques, c'est finalement la date du mariage du prince William et de Kate Middleton, le 29 avril, qui ferait partie des "cibles" potentielles.

 

Source : Deplacements Pros



 

TWIN-JET (compagnie aérienne française) : Baisse de la fréquentation sur la ligne Périgueux-Paris-Orly...

Twin_Jet_B190_F-GLNE[1].jpg

Twin Jet et Chalair sont les deux compagnies qui ont postulé pour avoir le marché des transports aériens entre Périgueux et Paris. archives jean-christophe sounalet

«Globalement, la ligne aérienne entre Périgueux et Paris se comporte bien, sa fréquentation progresse tous les ans. » Michel Moyrand, le maire de Périgueux qui gère l'aéroport de Bassillac, reste optimiste.

 

En 2010, environ 7 000 passagers ont emprunté cette ligne qui place Périgueux à 1 h 20 de la capitale. Un chiffre relativement faible qui s'explique par trois facteurs : le volcan islandais qui a paralysé le trafic aérien européen au printemps, la neige de cet hiver et la grève des contrôleurs aériens.

« Si l'année avait été réellement complète, nous aurions atteint voire même dépassé les 8 500 passagers », souligne Michel Moyrand. Un chiffre encore loin des 10 000 voyageurs annuels nécessaires pour obtenir l'aide financière de l'État.

 

C'était aussi sans compter l'arrêt du fameux « saut de puce » entre Bergerac et Périgueux depuis le 18 octobre. Une situation « pénalisante pour Périgueux » puisqu'elle prive la ligne « de la moitié des passagers issus de Bergerac ».

 

Des tarifs élevés

 

Il faudra pourtant encore patienter plus de six mois pour voir rétablie cette liaison d'une cinquantaine de kilomètres. « Il manque un contrôleur aérien à Bergerac et nous n'avons pas trouvé de consensus pour organiser l'aller-retour, explique Michel Moyrand. Ce dispositif sera remis en place au 1er juillet avec l'arrivée d'un nouveau contrôleur aérien. » Mais pour l'instant il s'agit surtout pour le maire de Périgueux de renouveler la procédure d'obligation de service public qui s'achèvera le 31 mars. Deux compagnies ont répondu à l'appel d'offres : Twin Jet, qui officie déjà à Bassillac, et Chalair, une petite compagnie bretonne. « Nous allons les rencontrer pour négocier les conditions de transport à partir du 1er avril », précise Michel Moyrand. La décision devrait être prise dans le courant du mois de mars.

 

Pas sûr, en tout cas, que ces deux compagnies puissent proposer des vols moins onéreux. « Le coût du billet aller et retour entre Périgueux et Orly est de 505 euros, relève un nouvel habitant de Périgueux qui doit se rendre en Algérie. Le vol Orly-Alger coûte 247 euros, donc l'organisation qui m'emploie me demande de partir de Bordeaux où l'aller-retour vers Alger est au prix de 408 euros. Pensez-vous vraiment que Périgueux puisse se développer si rien n'est fait pour faciliter le transport international ? »

 

Pour Michel Moyrand, ce coût est dû à la petite taille des compagnies qui affrètent des avions de 19 places. « Ces prix restent élevés malgré la participation des collectivités », poursuit-il.

 

Participation de l'État

 

Mais les financeurs de la ligne et du fonctionnement de l'aéroport que sont la Ville de Périgueux, la Communauté d'agglomération périgourdine, le Conseil général, la Chambre de commerce, la Communauté de communes Isle-Manoire, la commune de Bassillac et l'association de chefs d'entreprises baptisée la Voie des airs attendent surtout de connaître le montant de la participation de l'État.

 

« Si elle n'est pas à la hauteur, les collectivités ne pourront plus assumer », prévient Michel Moyrand. Dans ce scénario catastrophe, les onze employés de l'aéroport se retrouveraient aussi sur le carreau.

 

Ceux-là ne peuvent que souhaiter que l'optimisme de 2010 se concrétise en 2011.

 

Source : Sud-Ouest

 

 

Le Terminal 3 de l'aéroport de Lyon St-Exupéry s'aggrandit pour répondre à la demande du Low-cost...

easyjet-lyon[1].jpg

La traditionnelle pose de la première pierre a eu lieu ce lundi sur le nouveau Terminal 3 de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry. Les responsables du site entendent réaménager rapidement le bâtiment existant, et y relier un "satellite d’embarquement". Objectif : accroître sa capacité pour répondre à la demande des compagnies low cost, EasyJet en tête.

 

Le bâtiment actuel du Terminal 3 avait été mis en service en 2008, pour permettre l’implantation d’une base EasyJet sur le site Lyon-Saint Exupéry. L’an dernier, le trafic low cost a augmenté de 10%. L’heure est donc à l’adaptation, pour accueillir cet afflux de passagers. Un réaménagement du bâtiment actuel permettra une mise en service rapide, dès début 2012. La première phase de construction du nouveau Terminal 3 à services simplifiés permettra de doubler la capacité d’accueil des passagers low cost, pour atteindre 3 millions de voyageurs. Un «satellite d’embarquement» de 5000 m² verra le jour, relié au bâtiment principal par une galerie sous-terraine, sous le passage des avions. Il comprendra un niveau «départ» au niveau des avions et un niveau «arrivée», semi-enterré, ainsi que deux salles d’embarquement extensibles, et 500 m² de commerces.
A l’horizon 2016, le Terminal 3 sera directement relié au Terminal 1, créant un nouvel espace commun de 15000 m², dont 4 000 m² de boutiques et services. A terme, les responsables de l'aéroport prévoient ainsi de porter la capacité globale de l'aéroport à 12.5 millions de voyageurs.

 



Source : Déplacement Pros

 

24/01/2011

Easyjet : Génève-Compostelle au mois de Mai 2011...

18826_une-easyjet[1].jpg

La compagnie britannique à bas prix easyJet va ouvrir prochainement une nouvelle ligne au départ de Genève (GVA), en Suisse, vers Saint Jacques de Compostelle (SCQ) en Espagne.

 



Les vols vers la ville galicienne débuteront dès le 15 mai 2011. Les vols auront lieu deux fois par semaine, le jeudi et le dimanche et ce jusqu’au 27 octobre 2011.

  



Au départ de Genève, les horaires sont les suivants : le jeudi, départ à 17:15 et arrivée à 19:20 ; le dimanche, départ à 13:40, arrivée à 15:45.

  



Dans l’autre sens, le jeudi, départ à 19:55 et arrivée à 22:00 ; le dimanche, départ à 16:20, arrivée à 18:25.

 



EasyJet dessert pour la première fois l'aéroport de Compostelle.


Les billets sont d’ores et déjà en vente.

 

Source : Quelle Compagnie.com

19/01/2011

EasyJet: hausse de 13,7% du nombre de passagers en Suisse...

topelement[1].jpg

EasyJet a vu le nombre de ses passagers au départ de la Suisse progresser l'an passé de 13,7% à 6,6 millions. La compagnie veut continuer sur sa lancée en 2011, tout en améliorant la qualité de ses services et sa ponctualité, qui ont fait l'objet de vives critiques.

 

La compagnie propose désormais 83 routes au départ de la Suisse, dont 19 inaugurées l'an dernier (11 depuis Bâle, sept à Genève, une à Zurich). Avec quatre avions supplémentaires, la flotte helvétique a été portée à 17 Airbus. Un nouvel appareil est annoncé pour le mois de mai à Genève ainsi que des rotations plus fréquentes.

 

La patronne d'EasyJet Carolyn McCall a insisté, mercredi à l'aéroport de Cointrin, sur l'amélioration de la qualité des services et sur une plus grande ponctualité. "Nous allons faire un grand effort pour améliorer la vie de nos clients, en les informant beaucoup mieux sur d'éventuels retards et annulations", a promis la responsable.

 

EasyJet veut atteindre le cap des 7 millions de passagers transportés au départ de la Suisse en 2011 et développer son offre dédiée aux voyages d'affaires, a indiqué Carolyn McCall.