Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2009

Thai Airways connait des grosses pertes

69342811.THDOKTz1[1].jpg
Pour la première fois depuis plus de 40 ans, la compagnie aérienne thaïlandaise termine son exercice avec un important déficit de 21 milliards de baht. En 2007 la compagnie aérienne avait réalisé un bénéfice de 4,4 milliards de baht, et 2008 représente sa première perte annuelle en 43 ans.

Thai Airways International a expliqué dans un communiqué de presse que ses résultats ont été impactés par la forte hausse des prix du carburant, le ralentissement économique mondial ainsi que les troubles politiques en Thailande. Thai Airways a aussi mis en cause les pertes de change dues à l’affaiblissement du baht thaïlandais par rapport au dollar.

Thai Airways estime avoir perdu environ 14 milliards de baht lorsque les manifestants de la PAD ont provoqué la fermeture des deux aéroports de Bangkok pendant une semaine entre la fin novembre et début décembre, bloquant près de 350000 passagers en Thaïlande.


Pertes historiques pour Thai airways
Thai Airways est actuellement en pourparlers avec le gouvernement thaïlandais pour un plan de sauvetage d’urgence. Korn Chatikavani, le ministre des Finances de la Thailande, a insisté sur la nécessité pour la compagnie aérienne de présenter un plan de redressement avant qu’elle ne reçoive les fonds des contribuables.

Le secrétaire permanent du ministère des transports Surachai Tansitpong, qui est également président du conseil d’administration de THAI, estime que la compagnie peut retrouver une situation bénéficiaire dès cette année, grâce à la réduction des prix du pétrole.

Un plan d’urgence qui couvre la période de trois années civiles à partir de 2009 est en cours de validation par le gouvernement de thaïlandais, avec une première injection de liquidités d’urgence de 20 milliards de baht.

Quelques dates clés de Thai Airways:

1960 - Thai Airways Company (TAC) établit un partenariat avec Scandinavian Airlines System (SAS) pour créer une nouvelle compagnie aérienne internationale en Thaïlande. Le gouvernement thaïlandais détient 70% des actions de Thai Airways International Company Limited.

1965 - THAI enregistre un profit de 3,9 millions de bahts, dépassant les chiffres réalisés durant la première année d´exploitation. A partir de là, THAI réalisera des bénéfices chaque année.

1970 - Lorsque leur contrat de 10 ans expire, THAI et SAS signent un accord de coopération pour une autre période de 7 ans.

1973 - Les services long-courriers en direction de Frankfort et de Londres ont été inaugurés, positionnant Bangkok comme plaque tournante et porte d´entrée entre l’Europe et l’Asie.

1979 - Quatre nouveaux Airbus A300 sont achetés pour desservir les itinéraires régionaux de THAI. Deux Boeing 747-200 jumbo jets, pouvant accueillir 371 passagers, ont été également acquis, afin que THAI puisse proposer des vols non-stop entre Bangkok et l´Europe.

1992 - Le processus de privatisation de THAI débute. 100 millions d´actions de la compagnie ont été enregistrés en bourse de Thaïlande, pays majoritairement actionnaire.

1997 - THAI et 4 des principales compagnies aériennes dans le monde se sont alliées pour former Star Alliance, le plus grand consortium aérien mondial.

Source: Thailande-fr.com
Lundi 2 Mars 2009

Joyeux anniversaire Concorde...

ConcordeBourget24[1].jpg
Le 2 mars 1969, le supersonique Concorde a décollé du tarmac de Toulouse-Blagnac et, hier, on s'y croyait encore.

Quarante ans après le premier vol du Concorde, l'émotion est palpable, à l'aérogare de Blagnac I. Il bruine sur Toulouse-Blagnac et les yeux de Christian Cartan débordent de larmes. « Regardez-le ! C'est un bijou ! Un bel oiseau. C'est toute ma vie », déclame l'ancien ajusteur en précisant avec un sursaut de fierté : « Vous vous rendez compte. J'ai travaillé sur le prototype. Quelle aventure extraordinaire ! ». Autour de lui, il y a sa famille, d'Aussonne, et aussi des dizaines et des dizaines de curieux qui sont venus de toute la région à l'occasion de ce quarantième anniversaire. Comme Christian, Robert de Preissac, près de Cahors, verse pudiquement quelques larmes. L'agriculteur lotois est monté un jour dans un Concorde, celui qui se visite depuis déjà quelque temps à Toulouse. Mais c'est le souvenir de son père, pilote de chasse, qui le rattrape en admirant Concorde 209. Le dernier exemplaire de la flotte d'Air France est surnommé Foxtrot Charlie.

Source: LaDépêche.fr
Lundi 2 Mars 2009

01/03/2009

Lufthansa: offre publiée concernant le rachat d'Austrian Airlines

610x[1].jpg
La compagnie aérienne allemande Lufthansa a publié vendredi les détails de son offre d'achat sur Austrian Airlines, qui sera ouverte du 2 mars au 11 mai.
Lufthansa va proposer comme prévu 4,49 euros par action aux petits actionnaires, selon le document publié sur le site internet de la compagnie aérienne.
Elle ambitionne de prendre le contrôle de 75% au moins de la compagnie autrichienne, en rachetant pour la somme symbolique de 366.000 euros la part de 41,56% que détient l'Etat autrichien, et en lançant une OPA sur le capital restant à 4,49 euros par action, soit plus de 217 millions d'euros.
Air France-KLM, candidat malheureux au rachat d'Austrian Airlines, a porté plainte auprès de Bruxelles contre cette opération, faisant valoir en particulier que Vienne avait promis d'éponger 500 millions d'euros de dettes de la compagnie autrichienne, ce qui pourrait poser problème en termes de concurrence.
La reprise effective par Lufthansa est attendue au plus tôt en juin. Son opération de rachat fait l'objet d'une enquête approfondie de la Commission européenne, qui a exprimé des "doutes" notamment sur le prix payé et sur cette reprise de dettes.

Source: LesEchos.fe
Vendredi 27 Février 2009

27/02/2009

C'est la crise chez Iberia

56_iberia[1].jpg

MADRID (AFP) — La première compagnie aérienne espagnole Iberia a connu une année 2008 difficile, avec un bénéfice net en baisse de 90,3% sur un an, et des pertes sur le seul quatrième trimestre, selon des chiffres publiés vendredi.

"2008 n'a pas été une année positive pour le secteur, nous avons été très affectés par la hausse des prix du carburant", a déclaré le président d'Iberia, Fernando Conte, lors d'une conférence de présentation des résultats aux analystes.

Iberia a dégagé en 2008 un bénéfice net 32 millions d'euros contre 327,61 millions d'euros en 2007, selon un communiqué du groupe.

Sur le seul quatrième trimestre la compagnie a enregistré une perte nette de 19 millions d'euros, après un bénéfice de 105 millions d'euros au quatrième trimestre 2007.

La compagnie ne se montre guère optimiste pour l'année en cours: "Il est difficile de prévoir le comportement de 2009, mais on peut dire que l'activité sera assez faible, au moins pendant la première moitié", a estimé M. Conte.

Ce dernier a annoncé que la compagnie allait réduire la fréquence de certains vols, en particuliers sur courts et moyens courriers et que des mesures de maîtrise des salaires étaient envisagées.

Face à cette situation, la compagnie a aussi prévu de retarder d'un an la commande de "trois Airbus A340", a précisé M. Conte.

En 2008, l'excédent brut d'exploitation avant loyers (Ebitdar) de la compagnie a reculé de 46,4% en 2008 à 500 millions d'euros tandis que le chiffre d'affaires a baissé de 1,3% à 5,45 milliards d'euros.

"Depuis fin 2007, l'industrie du transport aérien a enregistré un ralentissement de la croissance du trafic, qui s'est intensifié au deuxième semestre 2008 à cause de la détérioration de la situation économique internationale", selon le communiqué de la compagnie.

"Le secteur s'est adapté à la croissance de l'offre, mais dans une proportion insuffisante pour compenser la baisse de la demande", a poursuivi Iberia.

La compagnie avait déjà anticipé en janvier ces mauvais résultats, annonçant une baisse probable de plus de 90% de son bénéfice net.

"L'année 2008 a été une très difficile" en raison d'un environnement économique très dégradé, des prix extrêmement élevés pour le kérosène jusqu'à l'été et de la concurrence du nouveau train à grande vitesse Madrid-Barcelone, avait déclaré le responsable financier et stratégique Enrique Dupuy de Lôme.

Iberia et la britannique Bristish Airways (BA) avaient annoncé en juillet 2008 leur intention de fusionner pour donner naissance à la troisième compagnie aérienne au monde par chiffre d'affaires.

Le processus de fusion est entré dans la dernière ligne droite et une décision devrait être prise en mars, malgré des négociations toujours difficiles, avait indiqué début février M. Conte.

M. Conte a confirmé vendredi ce délai : "Toutes les données sont sur la table, les pourparlers de fusion devraient se terminer le mois prochain".

Concernant la fusion entre les compagnies à bas-coûts espagnoles Vueling et Clickair, détenue à 20% par Iberia, M. Conte a assuré que le processus "serait terminé avant cet été" en Juin précisement.

Source: AFP
Vendredi 27 Février 2009

22/02/2009

Virgin America

800px-Virgin_America_A320-214_LAX_N621VA[1].jpg

Seule compagnie américaine à miser sur le service en vol, Virgin America (créee par Richard Branson) a enregistré une perte de 175,4 millions de dollars durant les trois premiers trimestres de 2008. Il s'agit d'une des pires performances de l'histoire de l'aviation américaine, puisque la perte équivaut à 67% des revenus de la période, qui se chiffraient à 259,6 millions. Virgin America exploite une flotte de 25 Airbus A320 depuis sa plaque tournante de l'aéroport de San Francisco. C'est une compagnie à bas tarifs, mais à haut niveau de services dont le vol inaugural a eu lieu en août 2008. Elle relie actuellement neuf grandes villes situées pour la plupart sur les côtes Est et Ouest des États-Unis.

Dès son lancement, elle s'est targuée de rendre le voyage en avion à nouveau agréable. Les passagers de classe économique disposent de sièges en cuir équipés de prises d'ordinateur, de systèmes vidéo et MP3 individuels (une bibliothèque MP3 de 3000 morceaux). L'empattement est de 32 pouces, ce qui ménage un espacement bien raisonnable entre les sièges, tandis que les boissons et repas sont gratuits. L'éclairage de la cabine a été étudié pour créer une ambiance «cosy». Dès ce printemps, un service internet à haut débit sera disponible à bord de tous les avions.

Ces éléments ont valu à Virgin America de nombreuses distinctions. Le transporteur a notamment été désigné «meilleur transporteur domestique» en 2008 par Conde Nast Traveler, Travel”Leisure, Zagat Global Airlines Survey et Arthur Frommer. Malheureusement, ces beaux efforts pour améliorer la qualité des services en vol n'ont pas été récompensés par la rentabilité. Le lancement de Virgin America est une initiative du milliardaire britannique Richard Branson, propriétaire du groupe Virgin qui exploite également Virgin Atlantic et Virgin Blue (en Australie). La loi américaine limitant à 25% la participation étrangère au capital des compagnies aériennes, la majorité des actions est détenue par des investisseurs américains.

On peut se demander si, pour améliorer ses perspectives de rentabilité, Virgin America ne devrait pas prendre exemple sur US Airways, compagnie qui fait décidément preuve de leadership, pour aller chercher de l'argent dans les poches de ses clients. Après les repas, le café (1$) et les bagages (15$ par valise enregistrée), les passagers des vols nord-américains de US Airways devront débourser 7$US pour obtenir des couvertures. En fait, c'est un ensemble composé d'une couverture, d'un oreiller gonflable, d'un masque pour les yeux et d'oreillettes antibruit qu'ils obtiendront. Et en prime, on leur offre un coupon de réduction de 10$ sur les achats du Sky Mall, le catalogue de vente par correspondance inséré dans les pochettes qui font face à chaque siège.

Source: Crash-Aérien.com
Dimanche 22 Février 2009

07/02/2009

Inauguration de Lufthansa Italia!!

610x[1].jpg
La compagnie allemande Lufthansa a lancé cette semaine une nouvelle filiale, Lufthansa Italia.
Cette compagnie, basée à Milan Malpensa en Italie, est possédée à 100% par la compagnie mère Lufthansa AG.

Pour le moment, seuls deux avions, des Airbus A319 appartenant précédemment à Germanwings, font partie de la flotte. La compagnie dessert pour le moment deux destinations: Paris - Charles de Gaulle et Barcelone.
D'ici fin mars, la compagnie sera composée d'une flotte de six appareils, toujours des Airbus A319 et desservira huit villes d'Europe à partir de l'aéroport de Milan Malpensa.

Cette nouvelle compagnie a été créée par Luftahansa de toute pièce après la non acquisition d'Alitalia l'an dernier. Alitalia ayant diminué sa présence à Malpensa, Lufthansa en a profité pour récupérer des créneaux laissés libres.

Source: Aéroweb-fr.net
Vendredi 6 février 2009

05/02/2009

Austrian Airlines est toujours en tangage

1084113982_OE-LBN_Airbus-A320-214_Austrian-Airline[1].jpg
Austrian Airlines (AUA) n'est toujours pas sortie d'affaire, la menace d'une faillite étant toujours d'actualité, rapporte le quotidien Standard dans son édition de jeudi. En cas d'échec d'un plan radical d'économies annoncé la semaine dernière, "AUA va dans le mur malgré la signature" du contrat de vente à Lufthansa, a affirmé lors d'une réunion avec des salariés l'un des deux nouveaux dirigeants intérimaires.

La compagnie "est un patient mort qui doit être très sérieusement revitalisé", a-t-il souligné, en ajoutant que faute de trésorerie le groupe avait dû recevoir le 22 décembre de l'Etat une aide d'urgence de 67 millions d'euros pour honorer des engagements. En poste depuis le départ de l'ancien PDG, Alfred Ötsch, Andreas Bierwirth et son homologue Peter Malanik s'exprimaient lors d'une réunion destinée à justifier auprès des salariés du groupe un plan d'économie d'urgence destiné à dégager 225 millions d'euros de trésorerie. Ce plan comprend notamment une réduction de 10% des dessertes, une baisse des investissements et le non-versement temporaire des salaires.

Lors de la réunion, Andreas Bierwirth a reconnu que la compagnie vendait trop peu de billets au grand public en raison de prix trop élevés. Sa clientèle d'affaires a par ailleurs chuté de jusqu'à 50%, pour certaines de ses principales firmes clientes, en raison de la crise économique. L'endettement d'AUA approche par ailleurs les 1,4 milliard d'euros après des pertes prévisionnelles de 100 à 125 millions en 2008.

Lufthansa espère finaliser en juin le rachat pour la somme symbolique de 366.000 euros de sa part publique (41,56%) et veut lancer une OPA sur le capital restant à 4,49 euros par action, soit environ 217 millions d'euros. L'opération, qui doit s'accompagner d'une aide de 500 millions d'euros par l'Etat autrichien pour éponger une partie des dettes, doit cependant encore être formellement validée par Bruxelles, les groupe Air France-KLM et Ryanair notamment protestant contre ces conditions de vente.

Source: E24
Mercredi 4 février 2009

02/02/2009

Air Transat passe aux billets électroniques

transat310_c_gtsh[1].jpg
Vacances Transat passe au billet électronique à partir du 3 février 2009 pour tous ses vols Air Transat (vols secs et vols secs + assurances).

Cette nouvelle procédure, qui représente un véritable gain de temps pour les agents de voyages et leurs clients, concerne tous les départs Air Transat à compter du 24 février 2009 (e-ticket à J-21) ainsi que toutes les ventes de dernière minute à compter du 3 février 2009. Elle est accessible via l’ensemble des canaux de vente. Air Transat dont le site vatpro.fr qui regroupe près de 5200 agents de voyages. Par ailleurs, cette démarche, en parfaite adéquation avec la stratégie de tourisme durable développée par Vacances Transat et sa maison mère, Transat A.T. inc, contribuera à la préservation des forêts et permettra de réaliser des économies de papier.

Source: Quotidien du tourisme
jeudi 29 janvier 2009 (16h36

Continental Airlines: See you Skyteam!!!

1184841515[1].jpg

















La compagnie américaine Continental Airlines va quitter l'alliance Skyteam le 24 octobre prochain pour rejoindre Star Alliance.

Selon un article du quotidien Houston Chronicle, Continental Airlines va quitter Skyteam le 24 octobre prochain. Continental Airlines avait annoncé son désir de quitter Skyteam en 2009 pour rejoindre Star Alliance, mais nous ne savions pas la date exacte.


Le président de la compagnie Larry Kellner, que nous avons rencontré à Houston il y a peu à l'occasion d'un d'essai alimenté avec des biocarburants (voir notre article Exclusif--continental-fait-voler-un-avion-avec-des-algues-1715), l'a annoncé à l'occasion d'une conférence téléphonique.

Les membres du programme de fidelité Skyteam ne pourront donc plus accumuler des miles à partir de cette date au contraire des membres de Star Alliance qui seront incités à utiliser les vols Continental.

Cela va permettre à Star Alliance d'avoir un vol opéré par l'un de ses membres, Continental Airlines, sur l'une des routes aériennes les plus fréquentées au monde entre Londres et New-York.

Aucun membre de Star Alliance n'opérait un vol sur cette route depuis qu'United avait vendu ses droits à Delta (membre de Skyteam) en 2006.

Source: Business travel.fr
Lundi 2 février 2009

01/02/2009

Continental Airlines en perte en 2008

090504_ContinentalAirlines_N66057[1].jpg
Le quatrième transporteur aérien américain et cinquième mondial a essuyé une perte de 266 millions de dollars au quatrième trimestre. Des résultats qui s'expliquent par la détérioration des conditions économiques et les prix très élevés du carburant.

Continental Airlines, la quatrième plus grosse compagnie américaine et cinquième mondiale, a annoncé ce jeudi une perte de 585 millions de dollars pour 2008. En dehors des 234 millions de dollars d'exceptionnels déjà annoncés, la perte aurait été de 351 millions d'euros sur l'exercice passé. En 2007, le groupe était encore dans le vert, avec un bénéfice net de 459 millions de dollars.

Au cours du seul quatrième trimestre, la compagnie a essuyé une perte de 266 millions de dollars, incluant une charge de 40 millions de dollars concernant l'achat de carburant. Même hors éléments exceptionnels, les comptes de Continental Airlines étaient dans le rouge, à hauteur de 96 millions de dollars. Les revenus, au cours de ce dernier trimestre, se sont élevés à 3,5 milliards de dollars, en repli de 1,5% par rapport à 2007.

Chute de 8,1% du trafic passagers au dernier trimestre 2008
Le groupe évoque l'affaiblissement des conditions économiques et des prix de carburants très "volatils", qui ont représenté de véritables "défis sur le plan financier" au dernier trimestre 2008, explique le transporteur aérien. "Les prix record du carburant ont sévèrement touché nos résultats annuels, et le quatrième trimestre a souffert de l'impact négatif d'un environnement économique morose", a commenté Continental Airlines dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires de Continental Airlines a reculé de 1,5% à 3,47 milliards de dollars, avec une baisse de 8,1% du trafic passagers pour une capacité en repli de 7,4%. Les revenus opérationnels du transport de passagers ont diminué de 2,8% à 3,1 milliards de dollars, avec une baisse de 6,9% pour ceux tirés du transport interne aux Etats-Unis, mais en hausse de 1,5% sur les lignes transatlantiques et de 6,4% sur celles avec l'Amérique latine.

Comme American, United et le nouveau numéro un du transport aérien, Delta, qui a annoncé mercredi des pertes record de 8,9 milliards de dollars en raison de sa fusion avec Northwest, Continental Airlines pourrait connaître un retour aux bénéfices cette année. Reste tout de même à apurer les principaux foyers de pertes...


Source: Les Echos.fr

31/01/2009

RAM: résultat positif en 2008

3[1].jpg
La Royal Air Maroc a enregistré en 2008 des «résultats positifs» malgré l'intensification de la concurrence, la forte pression sur les prix et le niveau élevé du coût du carburant

En dépit d'un environnement défavorable marqué par l'intensification de la concurrence, la forte pression sur les prix et le niveau élevé du coût du carburant, la Royal Air Maroc est parvenue à clôturer l'exercice 2008 avec des résultats positifs», a précisé M. Benhima dans un entretien publié vendredi par +La Vie Eco+.

Le trafic global a augmenté de 4% par rapport à l'année 2007 et le taux de remplissage des avions s'est amélioré de près de 5 points, a souligné le P.-D.G. de la RAM, ajoutant que parallèlement, la compagnie a consolidé sa stratégie de hub autour de la plate-forme Casablanca en poursuivant son développement sur l'Afrique à travers l'ouverture de nouveaux marchés.

Ces résultats positifs ont été réalisés à la faveur d'une politique concentrée sur l'amélioration du remplissage, le lancement de tarifs agressifs et une gestion optimale de la recette, a-t-il dit. «Cette politique nous a permis de maintenir nos parts de marché malgré l'arrivée massive de concurrents sur le Maroc», a relevé M. Benhima.

Evoquant la libéralisation du transport aérien, le P.-D.G. de la RAM a indiqué que l'accord sur l'Open Sky signé avec l'Union européenne en 2006 a eu des effets tangibles très importants, marquant un nouveau palier dans l'évolution du secteur.

«En 2007, année de pleine application de l'Open sky, pas moins de 150 vols hebdomadaires additionnels ont été créés entre le Maroc et l'Europe», a souligné M. Benhima.

Le trafic aérien global a enregistré une croissance de 17 pc et le nombre des passagers a pratiquement doublé entre 2003 et 2007 pour passer de 5,2 millions à 10,1 millions de passagers. Ces chiffres remarquables sont en totale rupture avec le passé, a-t-il fait remarquer.

Et d'ajouter que cette libéralisation «n'a pas fragilisé la RAM, qui s'est adaptée à un environnement très difficile marqué par la concurrence nouvelle livrée par des géants européens du low cost, et qui a su protéger ses parts de marché et préserver ses équilibres économiques et financiers». Pour ce qui est des perspectives pour l'année 2009, M. Benhima a fait savoir que la RAM, comme toutes les compagnies aériennes, s'attend à un recul du trafic au niveau mondial.

«L'IATA a, déjà, annoncé des perspectives moroses pour 2009 et la première baisse du trafic passagers depuis 2001 dans un contexte de ralentissement brutal de la croissance mondiale»

Source: LE MATIN.ma
Vendredi 30 janvier 2009

29/01/2009

Perte d'exploitation pour IBERIA en 2008

EC-HYD%20-%20A320%20Iberia%20-%20BRU%2006-09-06[1].jpg
La compagnie aérienne espagnole Iberia fait état d'une perte d'exploitation estimée à 79 millions d'euros pour 2008, conséquence de la crise et de la hausse des prix des carburants.

Le bénéfice net devrait avoir chuté de 90% à 32 millions d'euros. Iberia précise qu'elle sera bénéficiaire au niveau du résultat net cette année.

"Il ne fait pas de doute que 2009 sera une année difficile, mais nous avons bon espoir de parvenir à nouveau à un résultat net positif", a déclaré le président de la compagnie Fernando Conte aux analystes lors d'une téléconférence.

Iberia s'est fixé pour objectif de ramener son résultat d'exploitation dans la branche transport, c'est-à-dire hors maintenance, à son niveau de 2007, soit 267 millions d'euros.

Dans une présentation sur ses objectifs 2009-2011, la compagnie aérienne, en discussion avec British Airways en vue d'une fusion, estime que les mesures qui seront prises pendant cette période permettront d'augmenter de 450 millions d'euros son bénéfice d'exploitation.

Pour 2008, le chiffre d'affaires devrait avoir baissé de 1,3% à 5,45 milliards, pour des coûts en hausse de 5,5% à 5,5 milliards d'euros. Ce sont notamment les coûts de carburant qui ont augmenté, de 46% à 1,67 milliard d'euros.

Iberia prévoit de réduire sa capacité totale de 1,7% cette année pour augmenter à nouveau son offre de 2,9% en 2010 et de 5,6% en 2011.

Ben Harding, version française Danielle Rouquié

Source: LePoint.fr
Mercredi 28 janvier 2009

Nordic Airways à fait faillite

NordicAirlines_MD-83_SE-RDV_1413_7991[1].jpg
Nordic Airways a suspendu ses opérations le 23 janvier après que le gouvernement suédois lui a retiré sa licence.

La compagnie basée à Stockholm s’est vu refuser une extension du temps pour se restructurer car ses finances ne lui permettaient plus de remplir ses obligations envers les passagers.

Nordic Airways réalisait des opérations en wet leasing, des vols charters et, depuis le début du mois de janvier, des rotations hebdomadaires entre Copenhague et Bagdad.

Source: aérocontact
Jeudi 29 janvier 2009

26/01/2009

Cap sur l'Outre Mer

logo_air_france_klm[1].gif
logo_99971[1].gif
TX[1].jpg




Les vols vers l’Outre-Mer vont être plus accessibles. Tel est l’objectif de la « charte d’engagement volontaire » qu’Air Caraïbes, Corsairfly et Air France ont le 22 janvier en présence d’Yves Jego, secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer et Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-Mer. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la stratégie de croissance pour l’Outre-Mer présentée en novembre 2008 par le gouvernement, dont l’une des actions prévues était de développer et de rendre moins coûteuse pour les usagers la desserte aérienne des DOM-TOM.

En signant cette charte, les trois compagnies françaises se sont engagées à proposer 15% de leurs capacités en classe économique entre la métropole et les DOM-TOM au tarif le plus bas applicable hors promotion. Cette disposition ne concerne que la haute saison, c’est-à-dire la période courrant du 15 juin au 15 septembre. Cet engagement a une durée initiale de trois ans et est applicable dès 2009. Toutefois, les quotas ne devraient pas être intégralement respectés cette année puisque la commercialisation des billets pour l’été a déjà débuté.

Air Caraïbes proposera ainsi 36 000 sièges à ce tarif – 16 000 vers Fort-de-France, autant vers Pointe-à-Pitre et 4 000 vers Cayenne. Chez Air France, la charte portera sur 61 000 places – 20 000 vers la Martinique, 20 000 vers la Guadeloupe, 7 000 vers la Guyane et 14 000 vers La Réunion. Enfin, chez Corsairfly, la charte s’applique à environ 50 000 sièges.

Une autre mesure importante a été approuvée avec cet accord. Il s’agit, en basse saison, d’appliquer une réduction de 33% sur le prix public hors promotion pour les personnes les plus défavorisées. Les critères d’application sont de ne pas être retourné dans l’Outre-Mer depuis au moins dix ans et d’avoir un revenu inférieur au seuil de pauvreté. Un quota annuel a été fixé mais non communiqué.

Source: aérocontact
Lundi 26 janvier 2009

44 vols annulés chez Lufhtansa en raison d'une grève

lufthansa[1].jpg
FRANCFORT, 23 janvier (Reuters) - La compagne aérienne allemande Lufthansa (LHAG.DE: Cotation) a dû annuler 44 vols vendredi en raison d'une grève d'avertissement du personnel navigant, organisée à l'appel du syndicat UFO.

Plusieurs centaines de passagers qui avaient réservé à bord de vols intérieurs ou à destination de villes d'Europe ont été affectés par les annulations et par certains retards, a déclaré un porte-parole de la Lufthansa.

Le syndicat UFO réclame une revalorisation des salaires du personnel de cabine et pourrait appeler à d'autres grèves d'avertissement dans un proche avenir, a déclaré son négociateur Joachim Müller. UFO réclame une hausse de 15% des salaires et des primes.

Ce mois-ci, une troisième session de négociations salariales pour les 16.000 employés du personnel navigant a échoué. (Angelika Gruber, version française Eric Faye)

Source: Reuters France
Lundi 26 janvier 2009

22/01/2009

Aer Lingus se renforce avec Unied Airlines

aerlingus[1].jpg
Colm Barrington, patron d'Aer Lingus, peut être soulagé. Grâce à un nouveau partenariat avec United Airlines, la compagnie nationale écarte un peu plus la menace d'une offre d'achat hostile lancée par Ryanair (qui détient 29,82% du capital de la compagnie irlandaise).

Aer Lingus et United Airlines vont lancer des vols communs Washington-Madrid, à partir de mars 2010, qui devraient être complétés par d'autres destinations à partir de l'été 2011. Les deux compagnies étendent l'accord qu'elles avaient déjà depuis octobre 2008 sur un service de partage de code (accord commercial permettant à une compagnie de commercialiser des vols exploités par une autre) entre l'Irlande et les Etats-Unis.

Ce partenariat tombe à pic. Colm Barrington se défend depuis des mois contre la volonté de Ryanair de mettre la main sur la compagnie nationale. Son argument: Ryanair n'a aucune expérience des longs courriers et ne peut donc prétendre au rachat d'Aer Lingus.

Source: E24
Jeudi 22 janvier 2009

Aer Lingus rejette l'OPA de Ryanair

800px-Aer.lingus.a321-200.ei-cph.arp[1].jpg
Dublin (AWP/AFP) - Le gouvernement irlandais, qui détient 25,1% du capital de l'ex-compagnie aérienne publique Aer Lingus, a annoncé jeudi qu'il rejetait l'offre d'acquisition lancée par Ryanair sur sa rivale, estimant qu'elle la sous-valorisait et qu'elle affecterait la concurrence.

"La décision a été prise en raison du fait que l'offre en numéraire de Ryanair dévalorise fortement Aer Lingus, et qu'une fusion (des deux compagnies, ndlr) selon les termes proposés aurait probablement un impact négatif important pour la concurrence" sur le marché aérien irlandais, a indiqué le ministère des Transports dans un communiqué.

Ce refus de Dublin à l'offre de Ryanair pourrait sonner le glas de la tentative de rachat hostile lancée par la compagnie à bas coûts sur sa compatriote Aer Lingus.

Ryanair a lancé fin 2008 une offre d'acquisition sur Aer Lingus (compagnie dont elle est déjà le premier actionnaire avec près de 30% du capital), proposant de la racheter au prix de 1,40 euro par action, soit 748 millions d'euros au total.

Cette offre expire le 13 février et n'a remporté pour l'instant aucun succès.

Source: swissinfo.ch
Jeudi 22 janvier 2009 (19h00)

Air Transat va supprimer des postes administratifs

Air_Transat_A332_C-GITS[1].jpg
Autre preuve du difficile contexte économique pour les entreprises au Québec: Air Transat abolit plus de 40 postes à Montréal.

La nouvelle a été annoncée mardi aux employés. Il s’agit d’emplois administratifs. Une dizaine des quelques 40 postes touchés étaient vacants.

Air Transat, qui est une filiale du voyagiste Transat A.T., compte un effectif d’environ 2000 employés. Au total, Transat A.T. en compte 6500.

«Cette décision fait partie d’un exercice de révision de notre structure organisationnelle afin de demeurer concurrentiel», explique le porte-parole Jean-Michel Laberge.

Les ventes de forfaits continuent d’être «très bonnes», souligne M. Laberge en précisant qu’elles sont en hausse par rapport à la même période l’année dernière. Les ventes du mois dernier étaient en hausse de 25% comparativement à celles de décembre 2007.

L’action de catégorie B de Transat a clôturé à 9,94$ mardi à la Bourse de Toronto. Depuis un an, la valeur de l’action a oscillé entre 6$ et 30$.

Source: lapresseaffaires.fr
Jeudi 22 janvier 2009

21/01/2009

Finnair et SAS possible discution

finnair[1].jpg
sas_service_740x334[1].jpg
Finnair et SAS, les deux compagnies scandinaves, ne discutent pas encore officiellement, mais le transporteur finlandais a fait savoir qu'il estimait qu'un rapprochement aurait du sens. Ce dernier a affiché des pertes sur le dernier trimestre, mais était profitable auparavant. Ce n'est pas le cas de SAS, plus gros mais qui vient d'aligner quatre trimestres dans le rouge. Les prédateurs européens habituels, Air France KLM et Lufthansa, pourraient suivre le dossier également, selon des rumeurs récurrentes de la presse locale.

Source: Le Revenu
Mercredi 21 janvier 2009

20/01/2009

Aide de sauvetage accordée pour Austrian Airlines

b767aust[1].jpg
La Commission de Bruxelles autorise l'aide de Vienne au sauvetage d'Austrian Airlines. L'objectif était de permettre à la compagnie aérienne autrichienne de poursuivre son activité. La Commission décidera ensuite de la position à prendre sur l'autre aide d'Etat liée à la privatisation de la compagnie.

Après avoir vérifié la conformité de l'aide au sauvetage de la compagnie autrichienne, la Commission européenne a décidé d'autoriser, ce lundi 19 janvier, cette aide d' environ 200 millions d'euros sous forme d'une garantie d'emprunt d'Etat. La compagnie poursuivra ainsi ses activités jusqu'à ce que la Commission "prenne position sur un autre problème concernant une éventuelle aide d'Etat liée à sa privatisation", selon le communiqué de Bruxelles.

Cette aide "aujourd'hui ne concerne qu'une mesure à court terme visant à faire face aux problèmes de liquidités rencontrés par Austrian Airlines par suite de la crise financière", a précisé la Commission.

Elle ajouté que cette décision "ne concerne pas la vente prévue d'Austrian Airlines à Lufthansa, ni les projets à long terme de la compagnie aérienne, qui ont déjà été notifiés à la Commission par l'Autriche sous la forme d'une aide d'Etat possible et qui sont encore en cours d'examen".

En décembre, Air France-KLM a déposé plainte à Bruxelles contre la vente d'Austrian Airlines à Lufthansa. Cette vente a été conclue le 5 décembre dernier par un accord entre l'Etat autrichien et la compagnie allemande. L'objectif d'Air France-KLM était de retarder la vente et la rendre plus coûteuse pour Lufthansa.

Source: La Tribune.fr
Lundi 19 janvier 2008