Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/12/2008

Etihad intéressée par une participation dans Air Berlin

060202d_lg[1].jpg
FRANCFORT, 19 décembre (Reuters) - La compagnie aérienne d'Abou Dhabi Etihad Airways envisage sérieusement de prendre une participation dans Air Berlin (AB1.DE: Cotation), rapporte le Süddeutsche Zeitung vendredi, citant des sources anonymes.

"La direction d'Etihad étudie ce projet activement depuis des semaines mais n'est pas encore parvenue à une décision, selon des source industrielles", écrit le quotidien, ajoutant que le conseil de surveillance d'Etihad n'a pas encore abordé la question.

L'action d'Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande derrière Deutsche Lufthansa (LHAG.DE: Cotation), bondit de 11,4% à 4,78 euros dans les premiers échanges. /WYE

Source: Reuters France
Dimanche 22 décembre 2008

WestJet et Southwest ont finalisé leur entente de services combinés

2381126433_16daa81a36[1].jpg
CALGARY — WestJet Airlines (TSX:WJA) et Southwest Airlines ont finalisé leur entente de services combinés. Chacune de deux compagnies aériennes prévoit ainsi vendre des billets pour les vols de l'autre d'ici la fin de 2009.

La compagnie de Calgary WestJet et celle de Dallas Southwest avaient annoncé en juillet être parvenues à un protocole d'entente. Le vice-président exécutif de WestJet, Hugh Dunleavy, a indiqué mercredi que les deux partenaires se sont entendus sur des termes à la fois à l'avantage de leurs clients et de leurs actionnaires.

WestJet devrait pouvoir bientôt profiter des 3400 vols par année de Southwest dans 64 villes. WestJet lui donnera en échange accès à son réseau de 55 villes et 400 vols.

Southwest n'a toutefois aucune intention de faire atterrir ses propres appareils en sol canadien.

Source: La presse canadienne
Mercredi 24 décembre 2008

23/12/2008

Royal Air Maroc :La menace de Air Arabia

200805199610-1[1].jpg
L’arrivée de Air Arabia au Maroc n’est plus qu’une question de semaines. La compagnie devrait en effet lancer ses vols dès mars 2009. Pour les compagnies marocaines, Royal Air Maroc et Jet4You en l’occurrence, c’est loin d’être une mince affaire. Les deux se préparent d’ores et déjà à affronter une concurrence qui s’annonce des plus rudes

Mars 2009. C’est théoriquement la date à laquelle la filiale marocaine de Air Arabia, Air Arabia Maroc, devrait débuter ses activités. De source proche du dossier, on apprend que la nouvelle compagnie établira son hub à Casablanca et non Rabat comme il était initialement prévu. En clair, Air arabia desservira à partir de Casablanca, qui est par ailleurs le hub de Royal Air Maroc. La donnée est de taille. Air Arabia souhaite en effet développer son trafic avec l’Afrique à partir de Casablanca. Or, le trafic avec l’Afrique est un des créneaux les plus potentiels pour Royal Air Maroc. La progression du trafic de la compagnie marocaine sur l’Afrique a été de 50% au cours des derniers mois. Le segment est donc très porteur. C’est justement sur ce segment que compte aussi se positionner Air Arabia. La concurrence s’avère donc rude pour RAM. Mais pas uniquement. Jet4You affûterait également ses armes avant l’arrivée d’Air Arabia. Le lancement de la ligne Casablanca-Genève tout à fait récemment par Jet4You serait une des initiatives entrant dans le cadre de cette préparation à la nouvelle concurrence.
Air Arabia va par ailleurs prendre en charge la gestion de Régional Airlines avec laquelle la compagnie a passé un accord. La campagne de communication de Regional Airlines serait également destinée à préparer le marché à ces nouvelles donnes.
En tout état de cause, la guerre des cieux ne fait que commencer.
Air Arabia devrait commencer ses voles avec trois Airbus. Le personnel serait en totalité émiratie.

Source: Bled.ma
Jeudi 18 décembre 2008

18/12/2008

Germanwings baisse sa surchage carburant

SXFGermanwings_pop[1].jpg
Germanwings, va donc baisser sa surchage carburant de 3 euros pour ses vols domestiques et européens. Cet réduction est applicable depuis le 16 décembre 2008. La surchage carburant s'élève à présent à 5.10 euros sur les vols domestiques (au lieu de 8.10 euros) et de 9.75 euros sur les vols européens (au lieu de 12.75 euros). Concernant les vols de plus de 2 heures la surcharge est de 12.75 euros (au lieu de 15.75 euros).

Source: Tour m@g.com
Jeudi 18 décembre 2008 (11h37)

17/12/2008

Nouveaux produits à bord

2007_B738_Transavia_3[1].jpg
Transavia renouvèlera le 1er janvier la liste de ses produits à bord, à consommer tout de suite ou à emporter en souvenirs.

Renouveler l'attraction vers des produits rentables, tel est l'objectif de Transavia qui réajuste régulièrement son "flyer", autrement dit son programme de ventes à bord. Et cette fois, l'innovation est de la partie avec du vin en cannette ! Un vin blanc d’Afrique du Sud, un vin rosé du pays d’OC et un vin rouge d’Espagne. Ces cannettes de 18,7 cl seront également disponibles par pack de trois permettant de les offrir à son entourage. Deuxième grande nouveauté: l’arrivée du panini servi bien chaud. Les passagers auront désormais le choix entre trois sandwichs: le Club Poulet Hallal, le Club Thon Fromage Blanc et le Panini au chèvre. Ils pourront également choisir le sandwich du mois réalisé avec du pain bio.

La compagnie est engagée depuis toujours en faveur du respect de l’environnement et du développement durable, et le nombre de produits issus du commerce équitable augmente, avec des chips de banane Plantain et des noix de cajou de la marque Ethiquable, qui viendront s’ajouter notamment aux sachets de thé de la marque Alter Eco. Même les menus sont “verts”, ils sont réalisés avec du papier recyclé auprès d’un imprimeur labellisé “Imprim’Vert”.

Source: Vacances pratiques
Mercredi 17 décembre 2008

Transavia.com rengistre désormais en ligne

Tunisie_008[1].jpg
L’enregistrement en ligne est disponible sur le site officiel de la compagnie. Le service concerne les vols au départ de Paris Orly-Sud dont les billets ont été directement réservés sur le site transavia.com ou auprès du centre d’appel de la compagnie.
Dès aujourd’hui les passagers peuvent choisir leur siège à l’avance et imprimer leur carte d’embarquement. Cet enregistrement, gratuit, est disponible entre vingt quatre heures et trois heures avant l’heure limite d’enregistrement du vol.

Source: Vacances Pratique
Mercredi 17 décembre 2008

16/12/2008

Le président de Transavia a son blog...très durable

685373-837315[1].jpg
Passionné par la biodiversité, la faune et la flore, Lionel Guérin a décidé de créer son blog, travelgreen.fr afin de faire partager à tous son engagement en faveur du développement durable et de l’environnement.

Président Directeur Général des compagnies aériennes françaises transavia.com et Airlinair, également Président de la FNAM (Fédération Nationale de l’Aviation Marchande) Lionel Guérin œuvre activement auprès des différents acteurs de l’industrie aéronautique afin qu’ils s’engagent eux aussi en faveur du développement durable.

Ce site créé à son initiative personnelle a pour but de faire réagir les internautes sur les avancées de la profession dans le domaine de l’environnement, de proposer, de recueillir de nouvelles idées et de partager réflexions et commentaires sur le développement durable et le transport aérien.

Le blog sera mis à jour toutes les semaines, avec un nouveau sujet de réflexion, un coup de gueule et un coup de coeur.

Cette semaine le sujet concerne les solutions mises en place par le secteur aérien pour réduire les effets de la pollution, aujourd’hui responsable de 2% à 3% des émissions de gaz à effet de serre contre un peu plus de 20 % pour le secteur de l’automobile.

Les sujets à venir sont d’ores et déjà en ligne :

Le 16 décembre - Avions et moteurs : quelle évolution technologique pour les moteurs des avions au regard de la réduction de consommation de carburant ?

Le 23 décembre – Aéroport : roulage, optimisation, rouler sur un moteur entre le temps de mise en route et le temps de poussée. Des moteurs électriques sur les roues ?

Le 30 décembre – Les permis d’émission (ETS) : une éco vignette chez les constructeurs au niveau mondial ?

Le 6 janvier – Contrôle aérien : approche, gestion et optimisation des trajectoires.

Source: YouVox.fr
Mardi 16 décembre 2008

11/12/2008

Le patron de Transavia lance son blog en faveur de l'environnement dans l'aérien

dyn006_original_596_391_pjpeg_2567601_8296913b14b0ac9f8f9ae3a7c156c9ed[1].jpg
Passionné par la biodiversité, la faune et la flore, Lionel Guérin, PDG de Transavia et d'Airlinair et président de la Fnam, a créé un blog en faveur du développement durable et de l’environnement dans l'aérien.

Ce blog créé à son initiative personnelle a pour but de "faire réagir les internautes sur les avancées de la profession dans le domaine de l’environnement, de proposer, de recueillir de nouvelles idées et de partager réflexions et commentaires sur le développement durable et le transport aérien". Le blog sera mis à jour toutes les semaines, avec un nouveau sujet de réflexion, un coup de gueule et un coup de coeur. Cette semaine le sujet concerne les solutions mises en place par le secteur aérien pour réduire les effets de la pollution. Les sujets à venir sont d’ores et déjà en ligne.

Source: le quotidien du tourisme
Jeudi 11 Décembre 2008

10/12/2008

Transavia.com ouvre une ligne Nice/Copenhague

transavia737new[1].jpg
Avec la faillite de la compagnie aérienne danoise Sterling Airlines le 29 octobre dernier, le marché danois s’est retrouvé soudainement beaucoup plus ouvert. C’est cette opportunité qu’ont saisie les néerlandais de transavia.com pour proposer, dès le 6 novembre, des vols depuis Copenhague à destination des Açores, Tenerife ou Las Palmas. Depuis le 8 décembre, transavia.com relie la capitale danoise à Nice.

Les voyageurs souhaitant découvrir la “petite sirène“, visiter les Jardins de Tivoli, la commune libre de Christiania, créée par la contre-culture hippie, ou le Château de Frederiksborg, chef-d'œuvre de la Renaissance danoise, pourront emprunter dès cette hiver l’un des cinq vols hebdomadaires proposés par la compagnie néerlandaise.

Arian Van Der Werff, Business Development Manager, estime que transavia.com a vu “ une occasion d’accroître sa position comme compagnie low cost européenne en créant une nouvelle base à Copenhague. Ainsi, nous avons étudié les itinéraires qui donneraient des synergies avec notre réseau. Nos liaisons Nice/Amsterdam et Nice/Rotterdam étant des succès, le fait de relier Nice et Copenhague répondait à une suite logique.”

Créée en 1966, transavia.com était à l’origine une compagnie charter. Elle s’est depuis fortement développée jusqu’à être aujourd’hui reconnue comme une compagnie régulière. Division indépendante du groupe Air France/KLM, transavia.com est devenu la première compagnie hollandaise de loisirs pour les destinations européennes et méditerranéennes.

Source: rivierabiz.com
Mercredi 10 décembre 2008

09/12/2008

Vueling peaufine son retour vers les agences de voyages

VuelingA320EC-JYX[1].jpg
Après Amadeus, la compagnie espagnole devrait très prochainement être accessible sur Galileo.

Vueling poursuit la mutation de son modèle vers une compagnie classique. En attendant de finaliser au printemps sa fusion avec sa consoeur Clickair, filiale d’Iberia, le transporteur espagnol parachève son retour dans les GDS. "Après Amadeus, nous sommes en passe d’être accessible sur Galileo", explique Linda Moreira, directrice générale France de Vueling. Pour mieux servir les agences françaises, la compagnie dispose maintenant à Barcelone d’un service groupes et d’un support commercial réservé aux agences avec du personnel bilingue espagnol et français. Une dynamique qui porte déjà ses fruits. "Amadeus représente déjà 15% de nos ventes en Espagne. Pour la France, cette part est de 2% mais nous ne sommes en full access seulement depuis le 24 septembre et la tendance est très encourageante", poursuit Linda Moreira. La compagnie a noué des partenariats avec tous les grands réseaux et est aussi très présente sur Opodo, Expedia, Lastminute et Go Voyages.

Source: le Quotidien du tourisme
Mardi 9 décembre 2008 (18h28)

Transavia casse encore ses prix

dyn004_original_596_391_pjpeg_2567601_5ec8953ce0d8e2f376385a142490e951[1].jpg
Transavia.com propose des promotions à destination de Porto, Séville, Marrakech, Hurghada, Cracovie, Oujda, Palerme et Agadir.

La filiale low cost d'Air France propose le vol aller simple Paris Porto à partir de 39 euros TTC au lieu de 49 euros et 67 euros l’aller-retour. L'aller simple Paris Séville est à 39 euros au lieu de 59 euros, l'aller simple Paris Hurghada est à 79 euros au lieu de 109 euros, l'aller simple Paris Cracovie est à 39 euros au lieu de 49 euros, tout comme l'aller simple Paris Palerme qui est à 39 euros au lieu de 59 euros. Les passagers pourront réserver entre le 9 et le 15 décembre 2008 inclus, pour des vols effectués entre le 1er janvier 2009 et le 15 février 2009 inclus.

Source: Le quotidien du tourisme
Mardi 9 décembre 2008

Eurowings vend Germanwings à Lufthansa

HBFzH7FO_479ed6c6010c_Pxgen_r_220xA[1].jpg
Lufthansa intègre davantage Germanwings au sein de son groupe. Eurowings, la compagnie mère de la low-cost, a cédé sa filiale à la compagnie allemande le 8 décembre. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Le transfert de propriété sera effectif à partir du 1er janvier 2009 mais ne changera rien aux opérations des trois transporteurs. Il permettra toutefois à Eurowings de renforcer son accent régional et à Lufthansa de développer le modèle low-cost au sein du groupe.

Germanwings est une filiale à 100% d’Eurowings, elle-même détenue à 49% par Lufthansa, dont elle est partenaire dans le cadre de Lufthansa Regional. A partir du 1er janvier, Lufthansa devrait également acquérir la totalité des parts d’Eurowings.

Germanwings exploite une flotte homogène composée de vingt-cinq Airbus A319. Elle a transporté huit millions de passagers en 2007 et réalisé un bénéfice de 630 millions d’euros.

Source: aérocontact
Mardi 9 décembre 2008

03/12/2008

Fusion: Vueling-Clickair

dyn006_original_596_572_jpeg_2567601_0a9e8911e19c7df03a07e981f93c1297[1].jpg
Les discusssions avancent concernant la fusion Vueling-Clickair...

Rappel: Un projet de fusion à été examiné en avril dernier entre les deux principales compagnies Low-cost espagnoles "Vueling-Clickair".
Cette union aura pour principal objectif d'être plus concurrente face à Ryanair (leader européen) et Easyjet (challenger européen).

Cette fusion permettra aussi de devenir la 3ème compagnies aérienne espagnole après Ibéria et Spanair. Le Directeur général de Clickair, Alejandro Cruz avait souligné qu'une fusion entre les deux compagnies ne devrait pas poser de problème car toutes deux utilisant des Airbus A320 et opérant depuis l'aéroport international d'El Prat à Barcelone (siège social de ces deux cies).

Trop de compétition, mène à la fusion

Ce projet de fusion est survenu après une année noire pour la jeune compagnie Vueling, qui avait enregistré des pertes de plus de 63 millions d'euros en 2007, six fois plus qu'en 2006. Ces mauvais chiffress'expliquent par une concurrence féroce entre les compagnies, alors que le coût du pétrole et des matières premières augmentent. Début 2008, la compagnie à d'ailleurs fini par supprimé une dizaine de lignes. Elle avait également entamé des négociations pour céder en leasing certains de ces avions, et envisageait de se séparer de 4 appareils.
Clickair avait également souffert de la guerre des prix archarnée menée l'an dernier et avait fini en 2007 avec de mauvais résultats.

A savoir:

Le premier actionnaire de Vueling est la banque Hemisferio de la famille LARA (30% de la compagnie)
Clickair est réparti à parité par 5 actionnaires, dont la premier compagnie nationale espagnole Ibéria (80% de la compagnie)

Cette fusion baissera leur part puisque qu'Ibéria ce retrouvera plus qu'avec 40% de Vueling-Clickair mais restera la partenaire industriel de réfenrence de la compagnie; et la Banca Hemisferio n'aura plus que 14% des actions.
De plus cette nouvelle compagnie aura pour nom "la nouvelle Vueling" et verra le jour en Mars 2009

27/11/2008

Air France et les low-costs survolent la crise

8399_AF_afp_air_france_klm[1].jpg
RyanAirPlanesEPA_468x342[1].jpg
Faillite, pertes abyssales, résultats sévèrement revus à la baisse... les compagnies européennes souffrent. Mais pas toutes...

Etranglées par le prix élevé du kérosène l'été dernier, asphyxiées par la crise financière, les compagnies aériennes souffrent. Déjà sont apparus les premiers signes d'un ralentissement du trafic. Pour certains transporteurs, la situation est catastrophique. La danoise Sterling a fait faillite en octobre, Austrian est plombée par plus de 1 milliard d'euros de pertes pour cette année. Alitalia est sous perfusion depuis des mois. L'avenir s'annonce difficile pour toutes. Lufthansa, qui évoque pudiquement «un refroidissement de la conjoncture», a vu son bénéfice net dégringoler au troisième trimestre. Aussi la compagnie allemande a-t-elle corrigé son objectif de résultat pour 2008-2009 : au lieu de 1,38 milliard d'euros, elle prévoit 1,1 milliard. Au mieux. Enfin, le projet de fusion entre Iberia et British Airways, déjà retardé, risque d'être abandonné. Seules exceptions dans le ciel européen, les low-costs easyJet et Ryanair affichent une insolente croissance.

Gestion prudente
Parmi les grandes compagnies du continent, seule Air France-KLM a réussi à gagner des clients en octobre. «Les volumes sont bons malgré la récente grève des pilotes, se félicite Jean-Cyril Spinetta, le PDG d'Air France. Nous résistons mieux à la crise que nos concurrents. C'était déjà le cas en 2001.» En gestionnaire prudent, il ne se contente pas de réduire les capacités, ce qui lui assure, seul parmi les grands, un coefficient d'occupation de plus de 80%. Il a aussi annoncé, compte tenu d'un résultat d'exploitation en chute de moitié, un programme d'économies complémentaires et une révision de son plan d'investissement. «Air France peut encore améliorer sa productivité et gagner en synergie avec KLM», souligne Bruno de La Rochebrochard, analyste financier de Raymond James. Reste tout de même un problème : la recette par siège. «Les passagers qui autrefois voyageaient en première ont tendance à aller vers la classe business, et ceux de la business vers la classe économique», reconnaît-on à Air France. En espérant que la quatrième classe - moins chère que la business mais plus confortable que la classe économique - actuellement à l'étude entrera bientôt en service. «Air France devra sans doute aussi développer des produits moins chers et lancer plus de promotions si die entend garder ses parts de marché», remarque un analyste financier.
Avec plus de 40% de son trafic sur l'Atlantique nord, British Airways est sans nul doute la plus touchée par la crise. Depuis huit mois, son trafic ne cesse de décroître. Dès septembre, la compagnie évoquait des réservations affectées par la «forte anxiété sur les marchés et des perspectives économiques incertaines». Des craintes justifiées en octobre par la baisse du trafic et un taux d'occupation en recul de 3 points. Plus grave, le nombre de passagers en première classe s'effondre : il chute trois fois plus vite qu'en éco.

Réduction anticipée
EasyJet, déstabilisée par une guerre interne entre ses actionnaires, se montre d'ailleurs plus timorée. Même avec ses 4 millions de passagers en octobre, la compagnie britannique entend réduire ses capacités pour cet hiver : ses avions ne voleront que neuf heures par jour au lieu de onze l'année dernière. Et elle va différer la livraison de plusieurs Airbus en commande. Histoire sans doute de se rassurer, les dirigeants d'easyJet estiment qu'il y aura «des réductions d'effectifs et des consolidations supplémentaires chez beaucoup de concurrents faibles». Alors, le pire est-il à venir ? Côté business, 54% des cadres pensent que leur entreprise va être amenée à réduire le nombre des voyages d'affaires d'ici à mars 2009. Et, côté loisirs, les tour-opérateurs notent déjà une baisse de 30% des voyages long-courriers. A Nouvelles Frontières, les réservations chutent de 20% pour le premier trimestre 2009. Un mouvement confirmé par George Godlin, analyste en chef de Moody's : «La demande n'a pas encore trop affecté les performances des compagnies aériennes en septembre et octobre parce que les consommateurs achètent en avance leurs billets pour les payer moins cher. Mais elle risque de se détériorer dans les prochains mois.» Résumé : l'organisation mondiale du transport aérien (Iata) évalue les pertes totales des compagnies pour cette année à 5,2 milliards de dollars et prévoit qu'elles seront encore de 4,1 milliards en 2009. «Les marges sont faibles dans le secteur aérien, explique un expert. Comme les compagnies dans leur ensemble ont déjà beaucoup rogné sur les coûts, leur marge de manoeuvre est très faible.» Heureusement, la baisse du kérosène est arrivée au meilleur moment.

Source: Chalenge's.fr
Jeudi 27 Novembre 2008


Air Berlin dépasse le milliard d'euros de ventes

ab-a.319-132[1].jpg
Air Berlin va bien. Pour la première fois de son historie elle a dépassé le milliard d'euros de chiffre d'affaires. Sur le troisième trimestre, le résultat net a bondi de 43,2% à 45,6 millions d'euros et le chiffre d'affaires de 8,6% à 1,062 milliard.

Le programme de réduction des coûts lancé au printemps dernier a porté ses fruits. La compagnie avait notamment décidé de supprimer des lignes non rentables, réduisant de quelque 10% ses capacités globales. Les économies ont limité l'impact négatif de la hausse des prix du kérosène, qui ont fait grimper les coûts opérationnels de 12% au troisième trimestre sur un an. Sans tenir compte du carburant, ces coûts auraient progressé de 2% sur la même période, relève Air Berlin dans son rapport d'activité.

Forte de ses performances, Air Berlin maintient ses perspectives. "Le directoire reste confiant dans le fait d'atteindre un résultat opérationnel positif en 2008, malgré les conditions difficiles sur les marchés mondiaux et les défis que pose une conjoncture plus faible", a indiqué le groupe. "Avec la récession, les gens font davantage attention à leurs dépenses, ce qui peut favoriser des compagnies aériennes à prix réduits comme la nôtre", a estimé le directeur financier Ulf Hüttmeyer lors d'une conférence de presse, ajoutant que les réservations pour la saison hivernale étaient "très satisfaisantes et conformes aux prévisions".

Les investisseurs n'ont pas manqué de saluer ces nouvelles, le titre prenait 28% à 3,84 euros à 12H30.

Source: E24
Jeudi 27 Novembre 2008 (12h34)

Vueling augmente ses ventes et améliore ses recettes depuis son adhésion au BSP

vueling[1].jpg
Cette évolution est le fruit la stratégie de la compagnie aérienne, qui vise à s’appuyer sur la distribution et les agents de voyages pour accueillir davantage d’hommes d’affaires à bord de ses avions.

Paris, mercredi 19 novembre 2008. – Vueling, la compagnie nouvelle génération, a augmenté ses ventes de façon significative via le réseau de distribution, en devenant Iata (sous le code 030). Celles-ci représentent déjà 13.5% des recettes de billets, quatre mois après l’adhésion de Vueling au BSP Espagne et un mois au BSP France.

L’accord de la compagnie avec le GDS Amadeus s’inscrit dans la même lignée et a donné tout son sens avec les partenariats que Vueling a noué avec les leaders de la distribution française : Carlson Wagonlit, Selectour, Tourcom, Go Voyages, Opodo, Expedia et LastMinute. Ils contribuent déjà au développement des ventes de Vueling.

Dorénavant, les agences de voyages sont en mesure d’offrir toute la palette de tarifs Vueling incluant les nouveaux tarifs « Flex Fare », conçus spécialement pour les hommes d’affaires. Les touristes ne sont pas oubliés puisque, dans tous les tarifs publiés dans le GDS, les bagages sont inclus, l’attribution du siège et le paiement par carte de crédit sont proposés sans coûts supplémentaires.

L’enregistrement est également simplifié. Vueling offre aussi la possibilité à ses passagers d’imprimer leurs cartes d’embarquement aller-retour via Internet jusqu‘à une semaine à l’avance.

Les passagers inscrits au programme de fidélisation Punto reçoivent également 20 points supplémentaires à chaque impression de leur carte d’embarquement via Internet.

Une autre nouveauté intéressant les hommes d’affaires, les passagers arrivant à l’aéroport une heure à deux heures à l’avance ont la possibilité d’embarquer sur le vol précédent sans supplément de coût.

Vueling opère 5 vols aller-retour quotidiens, entre Paris et Barcelone, offrant ainsi une large gamme d’horaires aux clients fréquents.

Les hommes d’affaires et les clients loisirs ont un vaste choix de destinations, avec 14 vols hebdomadaires vers Madrid, 4 vers Alicante, 3 vers Saint Jacques de Compostelle et 14 vols vers Rome, ainsi que vers Malaga à compter du 29 mars 2009.

De plus, au départ de Nice, Vueling assure 4 fréquences hebdomadaires à destination de Barcelone.

Poursuivant cet objectif, Vueling s’est imposé sur le marché espagnol et européen comme la première compagnie aérienne « nouvelle génération ». Un concept exclusif offrant des conditions de voyages idéales grâce à un personnel agréable, une approche conviviale, des avions neufs, une implantation dans les principaux aéroports européens et la possibilité de choisir son siège en ligne.

A ce jour, Vueling dessert 22 destinations avec 41 routes dans 7 pays européens, la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Belgique, la Hollande et la Grèce.

Source: aérocontact
Jeudi 27 Novembre 2008

transavia.com ouvre déjà ses ventes été

head240708b[1].jpg













La filiale d'Air France met d'ores et déjà en ventes dix destinations pour l'été 2009.

La compagnie low cost propose dix destinations à des prix attractifs pour l'été prochain. Depuis Orly Sud, Palerme, Porto et Cracovie est accessible à partir de 49 euros, Séville à partir de 59 euros, Oujda, Marrakech et Monastir à partir de 79 euros, Agadir et Djerba à partir de 89 euros et Héraklion à partir de 99 euros (tarifs aller-simple TTC).
Source: l'Echo touristique
26 Novembre 2008

15/11/2008

Infractions de Jetair et Ryanair à la transparence des tickets

63487582[1].jpg
jetair-fly[1].gif
Des infractions à la réglementation européenne sur la transparence des tickets d'avion ont été constatées sur deux sites internet de compagnies aériennes actives en Belgique www.jetair.be et www.ryanair.com, a indiqué vendredi le ministre des Entreprises et de la Simplification Vincent Van Quickenborne.

L'Inspection économique va mener une étude approfondie de tous les sites internet qui vendent des tickets d'avion en Belgique, annonce le ministre. Jetair et Ryanair comptent sur leurs sites respectifs plusieurs suppléments (comme l'assurance annulation, le repas à bord, la priorité lors du check in) automatiquement dans le prix final, alors que, selon les nouvelles règles, le consommateur doit lui même ajouter ces suppléments (système opt-in). Ils commettent donc une infraction à la réglementation européenne d'application depuis le 1er novembre.

Vincent Van Quickenborne, qui a demandé une enquête sur les quatre sites internet de compagnies aériennes les plus visités en Belgique (Jetair, Ryanair, Brussels Airlines et Thomas Cook), exige que ces sites respectent les nouvelles règles. L'inspection économique va mener une enquête sur tous les sites qui proposent des billets d'avion en Belgique. (belga)

Source: 7s7
Vendredi 14 Novembre 2008

13/11/2008

Southwest assure sa présence dans toute l’Amérique du Nord

610x[1].jpg
Southwest ne vole aujourd’hui qu’aux Etats-Unis. Mais les frontières du pays se sont révélées être un carcan au bout de trente-sept ans de service. La low-cost travaille donc aujourd’hui à étendre ses opérations à l’international. Après avoir signé un accord lui donnant accès au Canada, elle a conclu un nouveau partenariat avec Volaris le 10 novembre lui donnant accès au Mexique.

Le partenariat prendra la forme d’un partage de code entre les compagnies low-cost américaine et mexicaine et devrait entrer en vigueur au début de l’année 2010. Les routes et les créneaux concernés par cet accord n’ont cependant pas encore été choisis. Volaris exploite aujourd’hui dix-huit Airbus A319 et un A320 sur trente-neuf routes reliant vingt-trois destinations mexicaines.

L’alliance devrait débuter avant que le partage de code soit effectif. Southwest va en effet devenir le réseau de distribution des futurs vols transfrontaliers de Volaris dès le printemps 2009.

Les deux compagnies n’officient jusqu’à présent que sur leur réseau domestique respectif mais toutes deux cherchent à se lancer au-delà de leurs frontières. Southwest a déjà fait un premier pas vers l’internationalisation de ses opérations en concluant un partenariat similaire à celui d’aujourd’hui avec la low-cost canadienne WestJet. L’accord a été signé au mois de juillet et devrait entrer en vigueur à la fin de l’année 2009.

Source: aérocontact
12 Novembre 2008

10/11/2008

Transavia et SAS dans l'aspiration de Sterling au Danemark

696226850_1f4a5d601c[1].jpg
SAS ouvrira fin mars trois lignes alors que Transavia assurera à partir du 8 décembre des services réguliers au départ de Copenhague vers dix destinations.

Le marché sur le Danemark laissé vacant par Sterling aguise les appétits. SAS vient de lancer une offensive pour profiter en partie du vide laissé par la compagnie danoise, en faillite, en ouvrant trois nouvelles lignes à compter de fin mars entre Copenhague et les villes espagnoles de Barcelone, Malaga et Alicante, trois destinations opérées précédemment par Sterling. La compagnie va accroître également ses fréquences entre Copenhague et Londres, Rome, Nice et Aalborg et va mettre de plus gros appareils sur une série de lignes. De son côté, Transavia assurera à partir du 8 décembre des services réguliers avec deux appareils au départ de Copenhague vers dix destinations : Alicante, Barcelone, Las Palmas, Malaga, Tenerife, Faro, Rome, Salzburg, Innsbruck et Nice.

Source: l'echotouristique
Lundi 10 Novembre 2008