Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/10/2012

Est ce que l'Airbus 380 serait accepté en Inde ???

Lufthansa_A380_nycaviation_022811-3.jpg

Les A380 d’Air France ou Lufthansa pourraient bientôt poser leurs roues sur les tarmacs en Inde. Le gouvernement indien envisage de revoir sa réglementation pour permettre aux compagnies étrangères de déployer leurs super jumbos sur le pays.

 

Actuellement, les accords aériens bilatéraux (ASAs) empêchent les compagnies aériennes étrangères d’utiliser les A380 sur les routes indiennes. Mais l’État serait disposé à revoir cette disposition selon Business Standard. «Le gouvernement accepte sur le principe d’en finir avec la clause «aircraft type» des ASAs», explique un proche du dossier resté anonyme. «Notre seule préoccupation est que les compagnies doivent voler vers l’Inde en respectant le nombre de sièges hebdomadaires qui leur est alloué dans les accords aériens bilatéraux» ajoute-t-il. Pour le moment, trois aéroports indiens sont capables d’accueillir les A380 : Delhi, Hyderabad et Bangalore. Si la mesure voit le jour, les compagnies qui possèdent des gros porteurs dans leur flotte comme Air France, Emirates ou Lufthansa, pourraient y déployer leurs appareils.


Source : Déplacement Pros

easyJet confirme sa puissance sur l'Aéroport de Toulouse Blagnac...

319CDE[1].jpg

Venue concurrencer directement Air France sur ses plates-bandes à domicile, la compagnie anglaise low-cost affiche un premier bilan satisfaisant qui conforte son choix de faire de Toulouse l’une de ses bases en France.

La guerre des chiffres aura-t-elle lieu entre Air France et Easyjet ? Non pas que l’arrivée de la compagnie anglaise low-cost soit récente –le premier vol date de 2003 – mais parce que Easyjet tente de ravir des parts de marché à son principal concurrent français. En effet, il y a six mois, à quelques jours d’intervalle, les deux compagnies étaient passées à l’offensive. Avec le lancement de bases régionales (Toulouse, Marseille et Nice), Air France avait mis en place une véritable stratégie de (re)conquête en débarquant ses onze avions, 350 personnels navigants et 14 nouvelles destinations. De son côté, les Anglais n’étaient pas restés les bras croisés et avaient dépêché à Blagnac un A319, six équipes (36 personnes au total) et 6 nouvelles lignes.

« La France offre une fabuleuse opportunité, » s’est félicité Mike Campbell, directeur Europe d’Easyjet venu dans la Ville rose présenter le premier bilan. La compagnie assure avoir transporté 1,4 million de passagers en 2011 depuis Toulouse, dont 140.000 depuis l’ouverture des six nouvelles lignes. Avec près de 21 vols opérés par jour pour 16 destinations, Easyjet se classe comme la deuxième compagnie de l’aéroport de Toulouse-Blagnac avec 21% de parts de marché. « Nous assurons les premiers vols de la journée à destination de Paris et de Genève. Aussi, la part des voyageurs d’affaires est de l’ordre de 28% », souligne François Bacchetta, directeur général d’Easyjet en France, qui ajoute que le taux de remplissage de la flotte avoisine les 86%.

A compter du 27 novembre, la compagnie lance une nouvelle offre gratuite : l’affectation des numéros de siège au moment de la réservation. Après un test sur plus de 800.000 passagers, ce service sera donc généralisé sur l’ensemble de la flotte. Néanmoins, ceux et celles qui veulent choisir leur siège, devront mettre la main au portefeuille : 15 euros, l’espace supplémentaire pour les jambes ; 10 euros, les sièges situés à l’avant.
Audrey Sommazi

07/10/2012

Etihad Airways demande à Air Berlin de se rapprocher d'AirFrance...

img_606X341_etihad-191211eco.jpg

La compagnie aérienne d'Abou Dhabi, Etihad, encourage la deuxième compagnie allemande Air Berlin, dont elle est le principal actionnaire, à s'allier à Air France, selon un article du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung de jeudi.

"Si la possibilité existait, nous serions très intéressés" qu'Air Berlin s'allie à Air France pour des vols communs, a indiqué James Hogan, patron d'Etihad.

Selon lui, des discussions sont même en cours et "se déroulent très bien". Etihad Airways était entré fin 2011 au capital d'Air Berlin et détient environ 29% du capital à l'heure actuelle, ce qui en fait le plus gros actionnaire.

Le projet promu par les Emiratis serait un virage à 180° pour Air Berlin, dont l'actuel patron, Hartmut Mehdorn avait plutôt opté pour un rapprochement avec Oneworld, l'alliance dont fait notamment partie British Airways.

M. Hogan se montre par ailleurs optimiste pour l'avenir d'Air Berlin, qui devrait redevenir bénéficiaire "dans 12 à 18 mois" selon lui. "Le marché est dur en Allemagne, mais pas que pour Air Berlin", a-t-il relevé, ce qui n'empêche pas que la compagnie devra "prendre des décisions difficiles".

Il a en tout cas écarté l'idée d'accorder un nouveau crédit à la compagnie allemande, après les 255 millions de dollars avancés lors de la prise de participation.

Qatar Airways devrait intégrer l'alliance Oneworld...

Qatar_Airways_A330-300_en_Madrid-Barajas.jpg

Selon l’agence de presse Reuters, Qatar Airways devrait annoncer officiellement son intégration future dans oneworld le 8 octobre à l'occasion d'une conférence à New York.

 

L’agence de presse Reuters cite des sources proches de l’alliance oneworld.

L’annonce de l’intégration de Qatar Airways dans oneworld devrait être effectuée à New York en début de semaine prochaine selon ces sources: le lundi 8 octobre a New York plus exactement. Le Financial Times a également publié un article à ce sujet.

Nous avions posé la question à la direction française en septembre sans avoir de réponses précise quant à l'éventuelle intégration de Qatar Airways à une alliance et s’il était tenable sur le long-terme pour les compagnies du Golfe de rester à l’écart de celles-ci.


Qatar Airways et oneworld n’ont pas souhaité confirmer cette information pour le moment. De son côté, oneworld a juste invité des journalistes à une conference de presse à New York le 8 octobre 2012 pour un "événement majeur".

Si cette information est confirmée lundi, il s'agirait d'un événement de première importance alors que Qatar Airways est l'une des compagnies en plus forte croissance au monde, à l'image d'Emirates ou d'Etihad.

Les partenariats semblent être d'actualité actuellement de la part des compagnies du Golfe: dimanche James Hogan, le CEO d'Etihad a annoncé à l'occasion du salon World Routes 2012 à Abu Dhabi ce week-end que sa compagnie allait dévoiler d'autres partenariats et récemment Emirates a scellé un partenariat d'ampleur avec l'australienne Qantas.

Si Qatar Airways a désormais choisi oneworld, il reste à savoir ce que vont faire les deux autres compagnies du Golfe: Emirates a scellé récement un partenariat important avec Qantas, membre également de oneworld. Cependant du fait de l'arrêt du partenariat BA/Qantas, certains analystes pointent que cet accord avec Emirates fragilise les liens de la compagnie australienne avec oneworld.

De son côté Etihad avait eu des discussions avec Air France, membre de Skyteam, en vue de sceller des accords de partage de code.

L'intégration de Qatar Airways dans oneworld pourrait considérablement renforcer la force de frappe de l'alliance dont font partie British Airways, American, Iberia ou Qantas notamment.

Aucune annonce officielle n'était pour le moment publiée sur le site corporate de Qatar Airways ce matin à 8H.

Si cette information est confirmée officiellement par la compagnie aérienne, Qatar Airways deviendrait la première compagnie du Golfe à rejoindre une alliance.

Qatar Airways qui a été créée en 1994, gère une flotte de 111 avions: plus de 200 aéronefs en commande dont des Dreamliners/B787 et des Airbus A350.

IAG serait par ailleurs en discussion avec Qatar Airways pour former une joint-venture pour les vols entre le Royaume-Uni et l'Australie suite à l'annonce du partenariat Emirates-Qantas.

Du fait du partenariat avec Emirates (et s'il est approuvé par les autorités), Qantas avait annoncé la fin de son partenariat avec British Airways pour les vols vers l'Australie, scellé depuis de longues années.

Enfin, Il est à noter qu'en juin dernier, Qatar Airways avait mis fin à son partenariat avec United, membre de Star Alliance (avec une date butoir pour les derniers vols prévus dans le cadre de cet accord le 14 septembre...)

A part Qatar Airways, Malaysian Airlines et Sri Lankan vont rejoindre oneworld.

Quant à la compagnie LATAM (union de la chilienne LAN et de la brésilienne TAM), son coeur balance entre Star Alliance (TAM en fait partie) et oneworld (LAN en fait partie). A suivre donc...

Hier, Akbar Al Baker, le CEO de Qatar Airways a précisé suite à la publication de l'article du Financial Times «que la compagnie était prête à rejoindre toute alliance mais que cela devait être bénéfique aux deux parties».

easyJet ouvre Reykjavik depuis Manchescher et Edimbourg...

10069.jpg
easyJet annonce le lancement d'une nouvelle destination depuis les aéroports de Manchester et Edimbourg qui desserviront, à partir de mars 2013, la ville de Reykjavik, capitale de l'Islande.

Deux vols par semaine relieront Manchester et Edimbourg à Reykjavik, respectivement à partir du 14 et 21 mars prochains.

Les vols sont prévus les lundis et jeudis au départ d'Edimbourg et les jeudis et dimanches au départ de Manchester.

Cette année, easyJet a mis en place une liaison entre Londres Luton et Reykjavik. Actuellement, quatre vols par semaine sont opérés. Huit le seront à partir de mars prochain.
 
Source : Le Figaro

Léger accrochage sur le tarmac de Madrid Barajas...

ecleqa330300iberworld06.jpg

L'incident est assez rare. Deux avions se sont touchés samedi sur le du terminal 1 de l'aéroport de Madrid-Barajas sans faire de blessés. Mais les passagers ont dû changer d' comme le veut la règlementation. L'incident s'est produit vers 16H15 entre deux avions des compagnies Air Europa et Iberworld qui transportaient respectivement 297 et 384 passagers.

Le pilote de l'avion d'Air Europa, avec pour destination Caracas, a demandé à la tour de «pouvoir sortir du stationnement», explique un porte-parole du gestionnaire d'aéroports Aena. Le pilote s'est vu répondre «non» mais «pour une raison inconnue», il a fait« la manoeuvre pour sortir». «A ce moment là, passait un avion de la compagnie Iberworld avec pour destination Cancun (Mexique) et ils sont entrés légèrement en collision», la queue du premier touchant l'aile du second.
 


«Ce fut un léger choc. Il n'y a aucun blessé [...] Les dommages sont légers et matériels» mais il a fallu débarquer les passagers comme le veut la règlementation, a indiqué le porte-parole, qui a précisé qu'une avait été ouverte.  «Les passagers ont été débarqués parce que, dans ces cas là, quand il y a un coup même léger, les avions ne peuvent voler», a-t-il poursuivi.

Source : Le Parisien