Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2011

L'aéroport de Rodez repart à la hausse !!!

2008_CRJ_Air_France_1[1].jpg

En 2010, la plateforme ruthénoise a accueilli près de 141 000 passagers. Soit une progression de l'ordre de 5 % Après une année 2009   particulièrement morose, le trafic passagers de la plateforme aéroportuaire aveyronnaise est reparti à la hausse en 2010.



Avec 140 848 passagers, le trafic de l'aéroport de Rodez-Marcillac a progressé d'environ 5 %. Ce qui est plutôt encourageant dans un contexte toujours tendu de sortie de crise. En 2009, la part des vols nationaux et celle des vols internationaux étaient parfaitement identiques. L'an passé, le trafic des vols internationaux (75 600 passagers) a pris assez nettement le dessus sur le trafic intérieur (65 300 passagers). L'aéroport a notamment bénéficié de l'ouverture d'une nouvelle ligne Ryanair à bas prix

entre Rodez et Porto, même si la période de lancement, fin octobre, n'était pas forcément la meilleure.


Avec près de 141 000 passagers, l'aéroport aveyronnais a donc repris un peu de poil de la bête et s'est offert une petite bouffée d'oxygène, alors qu'un vaste programme de modernisation et d'agrandissement des installations est en cours de réalisation.



Mais le trafic reste encore inférieur aux résultats de la période 2004-2008, avec un pic de fréquentation de 160 000 passagers atteint en 2006. Et l'on est loin des 300 000 passagers que la capacité de la nouvelle aérogare va prochainement offrir. Les travaux ayant pris quelques retards, cette nouvelle aérogare accueillera ses premiers passagers, selon toute vraisemblance, après le 15 février.



D'ici là, les trois partenaires historiques du syndicat mixte, à savoir le conseil général de l'Aveyron, la chambre de commerce et d'industrie et la communauté d'agglomération du Grand Rodez (sujette à de fortes turbulences ces derniers jours...) vont officialiser leur nouvelle participation. Répondant aux souhaits de la CCI et de l'Agglo de prendre un peu de recul en raison de la charge financière (environ trois millions d'euros), le Département va prendre seul les commandes du syndicat mixte, dont il va devenir majoritaire à hauteur de 75 %. À plusieurs reprises (notre édition du 17 décembre notamment), Jean-Claude Luche a dit toute l'importance de l'aéroport pour le développement économique du département. Reste désormais à explorer de nouvelles pistes pour améliorer son attractivité. Tout le monde en convient. Cela passera, entre autres, par une meilleure politique de tarification sur la ligne Rodez-Paris.  

 

Joel BORN

 

Source : Midi Libre

 

Les commentaires sont fermés.