Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2010

Un avion Jet4you immobilisé au sol pour cause de passagers indisciplinés...

jet4you[1].jpg

85 personnes sur un total de 121 passagers ont bloqué durant toute la nuit de samedi 04/12 et dimanche matin le vol Toulouse-Casablanca prévue décoller à l’heure le samedi 04/12 à 22H35 local, empêchant l’avion de décoller à destination de Casablanca et de prendre en charge les passagers de Bordeaux dont l’avion ne pouvait décoller suite à une ingestion d‘oiseaux à l’atterrissage.

 

 

 

En raison d’un « bird strike » (phénomène d’ingestion d’oiseaux relativement courant à proximité des aéroports), au moment de l’atterrissage du vol Casablanca-Bordeaux 8J2830 du 04 décembre 2010, l’avion devant ensuite opérer les vols « Bordeaux – Lyon » puis « Lyon – Casa » a été cloué sur le tarmac de l’aéroport de Bordeaux Mérignac pour des raisons techniques inhérentes au « bird strike ».

 

L’ensemble des passagers devant faire le trajet Lyon-Casablanca ont été pris en charge par l’avion en provenance de Genève au cours duquel les passagers ont témoigné de leur solidarité envers les passagers lyonnais au regard d’un incident courant dans le secteur aérien et indépendant de la volonté de la compagnie.

 

En revanche, les passagers de Bordeaux devant se rendre à Casablanca n’ont pu être transportés le 04 décembre 2010 au soir en raison de l’occupation forcée de l’aéronef par les passagers de Toulouse refusant avec virulence toute escale à Bordeaux.

 

Jet4you a, dés lors, pris en charge les passagers de Bordeaux (Hôtel, Repas et transport) et organisé leur acheminent à destination Casablanca pour le 05 décembre 2010.

 

Il est important de relever que l’incidence du stop à Bordeaux n’aurait généré que 40 minutes de retard incluant le temps d’escale car le temps de vol entre Toulouse et Bordeaux est de 20 minutes.

 

Devant cette situation de blocage, une cinquantaine de passagers ayant compris l’attitude des passagers indisciplinés ont préféré quitté l’appareil et reporter leur départ au lendemain tandis que les autres, dans un état de tension extrême et ce en dépit de l’intervention concertées de la compagnie, des autorités aéroportuaires et préfectorales, ont refusé le déroutage par Bordeaux, manifestant avec véhémence leur opposition à l’escale à Bordeaux et exigeant du Commandant de Bord d’opérer le vol directement sur Casablanca.

 

Plusieurs solutions ont été proposées aux passagers telles que le report de leur départ au lendemain ou le remboursement de leur billet, toutes rejetées par une partie des passagers qui ont décidé d’occuper l’avion pour forcer l’équipage à décoller en direction de Casablanca.

 

Le commandant de Bord, face à cette situation de chantage sans précédent, et considérant comme potentiellement dangereux d’opérer le vol avec des passagers survoltés et pouvant présenter un risque de sécurité au cours du vol et pour les autres passagers, a décidé d’annuler le départ du vol et en a informé les passagers et les autorités. Ceci en totale conformité avec la réglementation internationale en vigueur et notamment la Convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs signée à Tokyo le 14 Septembre 1963.

Malgré cela, les passagers ont refusé de débarquer et ont occupé l’appareil et obligeant les membres d’équipage à demeurer dans l’avion toute la nuit malgré l’intervention continue de la Préfecture tout au long de la nuit. L’évacuation pacifique s’est enfin faite à 11h00 ce Dimanche matin.

 

Le petit déjeuner ainsi que le déjeuner ont été offert aux passagers par la compagnie avec l’option de prendre un nouveau vol programmé par la compagnie Jet4you ce dimanche à 18h00 en direction de Casablanca.

 

La compagnie déplore cette situation qui a pénalisé nombre de passagers et qui est due à l’impatience, au manque de compréhension et de solidarité mais également à une insuffisance flagrante de civisme et de discipline de la part de quelques dizaines de passagers face à un incident relativement courant dans l’aérien et indépendant de la volonté de la compagnie.

 

Les responsables de la compagnie Jet4you ainsi que les autorités aéroportuaires de Toulouse et Préfectorales ont travaillé de concert et en parfaite intelligence dés le début de cet incident pour régler la situation dans les meilleures conditions face à des passagers survoltés et indisciplinés occupant et bloquant un avion.

 

Source : Communiqué de presse Jet4you.com

Les commentaires sont fermés.