Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2010

Ryanair quitte la base de Marseille en Janvier 2011...

ryanair_article[1].jpg

Ryanair va quitter Marseille. La compagnie aérienne low-cost a en effet annoncé mercredi que son unique base française serait fermée à partir du 11 janvier 2011. Comme le révélait il y a quelques jours «Le Parisien» - «Aujourd'hui en France», la société irlandaise est poussée au départ suite à sa mise en examen, fin septembre, pour «travail dissimulé».

 

 

 

«Nous sommes très déçus de la décision des autorités françaises d'engager des poursuites contre la base de Ryanair à Marseille, qui est totalement conforme à la réglementation de l'UE pour les travailleurs mobiles des transports», a déclaré son fantasque PDG, Michael O'Leary, lors d'une conférence de presse dans la cité phocéenne.

 

 

Peu avant, la compagnie avait précisé dans un communiqué qu'elle transfèrerait ses avions ainsi que ses salariés dans d'autres aéroports européens. Parmi les pistes envisagées, Kaunas en Lituanie, Barcelone en Espagne et Bari, Brindisi ou Milan en Italie. C'est «le prix fort à payer» pour démontrer que les quelque 200 salariés sont bien, selon la compagnie, sous contrat irlandais et donc assujettis à la réglementation du travail irlandais, a ajouté Michael O'Leary. Selon lui, Ryanair «ne perd rien dans cette opération, mais Marseille perd des touristes, des visiteurs et des emplois».

 

 

«Mauvaise nouvelle» pour l'économie locale

 

 

Cette décision a été très mal accueillie par les responsables locaux. «Ce départ est une très mauvaise nouvelle pour les entreprises et les commerces» et «constitue un coup d'arrêt pour le développement» du territoire, a réagi Jacques Pfister, de la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence, qui gère l'aéroport. «En moins de quatre ans, Ryanair (...) a permis la création de 1 000 emplois directs et indirects et procuré plus de 550 millions d'euros de retombées économiques», a-t-il précisé, annonçant son intention de saisir l'Etat «pour demander l'abrogation» du décret de novembre 2006 qui soumet les personnels navigants des compagnies étrangères installées en au droit français.

 

 

Pour le maire () de Marseille, Jean-Claude Gaudin, le départ de la compagnie est à mettre au crédit du «comportement irresponsable des syndicats», tandis que le gagnant de l'histoire est «le groupe Air France».

 

 

Ryanair est le deuxième transporteur de l'aéroport Marseille Provence, derrière Air France, avec 1,7 million de passagers attendus en 2010. Hasard du calendrier, Transavia, filiale à bas coûts d'Air France, a annoncé mercredi son arrivée à Marseille Provence à partir du 22 octobre, avec deux vols par semaine à destination de Monastir (Tunisie).

 

 

Source : Le Parisien.fr

 

00:31 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.