Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/04/2010

British Airways passe au biocarburant...

 

 

15022010875336884[1].jpg

British Airways, en partenariat avec Solena Group, annonce la construction de la première usine de production de biocarburant issu de déchets ménagers et industriels. Dès 2014, la compagnie envisage de faire voler une partie de sa flotte avec ce carburant à faible émission de dioxyde de carbone.

 

 

 

Depuis plus de deux ans, British Airways travaille en étroite collaboration avec Solena, groupe spécialisé dans la bioénergie, et prévoit de construire une usine de production de bio-kérosène fabriqué à partir de déchets ménagers et industriels. L’objectif est de transformer annuellement 500 000 tonnes de déchets en 73 millions de litres de carburant vert, dont les émissions de carbone sont 95% inférieures à celles du kérosène classique. 73 millions de litres de biocarburant correspondent au double des besoins de British Airways sur l’aéroport de London City ou encore à 2% des besoins de carburant pour la compagnie à l’aéroport de Londres-Heathrow.

British Airways s’est engagée à acheter la totalité du carburant produit par le nouveau site de production dés 2014. Ce projet fait partie intégrante des efforts que la compagnie tient à faire dans le but de réduire de 25% ses émissions de dioxyde de carbone d’ici 2025 et de 50% d’ici 2050. Soucieuse des questions environnementales, British Airways est la seule compagnie à participer à un programme d’échanges d’émissions de carbone. Elle est également la première compagnie à avoir proposé à ses clients de compenser les émissions produites lors de leurs vols dès 2005.

  

« Ce partenariat avec Solena nous fera franchir un pas de géant vers la concrétisation de notre objectif de réduction de 50% de nos émissions de carbone à l'horizon 2050. Il devrait déboucher sur la production d'une alternative réellement durable au kérosène. British Airways est absolument déterminée à réduire son impact sur le changement climatique. Dans cette optique, nous sommes fiers d'être la première compagnie aérienne à prendre des initiatives vertes, concrètes et durables.

 

Un projet vert d’envergure

Ce projet contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’une part par la réduction duv olume des déchets destinés à l'enfouissement et d’autre part, par la production de 20 MW par an d'électricité à partir de sources renouvelables. 

Le projet BioJetFuel de Solena et British Airways présente trois avantages majeurs : il convertira efficacement de la biomasse en carburant aviation propre et renouvelable, tout en générant de l'électricité et en respectant une neutralité totale en carbone », précise Robert Do, président et CEO de Solena Group. « L'usine intégrera les dernières avancées technologiques en matière de production de biocarburant aviation, sans commune mesure avec les installations conventionnelles de conversion des déchets en énergie par incinération. Elle n'émettra pas le moindre polluant ni produit connexe indésirable. » conclut-il.

 

Pour le moment, quatre sites situés dans l'Est de Londres sont en lice pour accueillir cette unité de production de biocarburant pour l’aviation. Ce projet s'accompagnera de la création de 1 200 emplois dans la région et permettra aux instances locales de réduire considérablement leur budget d'enfouissement des déchets.

 

Le projet British Airways - Solena s'inscrit directement dans la démarche de la politique de réduction du budget de traitement des déchets menée par Boris Johnson, l’actuel maire de Londres. La capitale souhaite collaborer pleinement dans ce projet afin d’exploiter l'immense potentiel de production d'une énergie plus propre et moins polluante à partir de déchets qui, faute d'une telle solution, seraient voués à l'enfouissement.

 

Le nouveau carburant vert sera obtenu par traitement des déchets dans un gazéificateur (breveté) à haute température, qui produit du BioSynGaz. Ce processus connu sous le nom de Fischer Tropsch convertit le gaz en biocarburant afin de produire du biocarburant pour l’aviation et du bionaphte. Ce dernier est utilisé comme fluidifiant du pétrole et comme matière première dans l'industrie pétrochimique.

 

Le site de production de Solena Group émettra principalement de l'oxygène, ainsi que de faibles quantités de nitrogène, d'argon, de vapeur d'eau et de CO

 

2. L’usine en elle-même sera neutre en CO2. Le gaz résiduaire du processus Fischer Tropsch pourra être utilisé pour produire 20 MW d'électricité excédentaire à injecter dans le réseau national ou à convertir en vapeur via le système de chauffage du district. Le seul déchet solide du processus est un laitier inerte et vitrifié pouvant être utilisé comme alternative aux agrégats dans le secteur de la construction.

 

En l'absence de ce traitement, ces déchets auraient été mis en décharge. Les pouvoirs publics locaux financent l'enfouissement des déchets par le biais d'une taxe à la décharge. Elle se monte actuellement à 40 GBP / tonne et augmentera à 72 GBP / tonne à l'horizon 2013 / 2014. Sur la base du volume total de 500 000 tonnes, le projet permettra d'économiser 36 millions GBP sur le budget de décharge des instances locales, cette économie pouvant être répercutée sur les impôts locaux.

 

A propos de Solena Group Inc.

Solena Group Inc est un des leaders mondiaux de l'énergie fiable, renouvelable et révolutionnaire. Depuis son siège de Washington DC, Solena collabore avec de multiples partenaires afin d'implanter dans le monde entier des solutions inédites de production de bioénergie à émission zéro. La clé de voûte des solutions Solena est la technologie Solena Plasma Gasification ('SPG'), qui est capable de produire un gaz combustible synthétique ("BioSynGas") à partir de la transformation thermique de biohydrocarbures, dans le cadre d'un processus qui se distingue par la plus haute efficience de conversion jamais atteinte. Arcadis UK intervient dans ce projet en qualité de consultant principal.

 

Source : Communiqué de presse British Airways

Les commentaires sont fermés.