Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/03/2010

Air Berlin réduit ses commandes de Boeing...

4117692985_6e743759e4[1].jpg

La deuxième compagnie aérienne allemande Air Berlin a annoncé mardi la réduction de ses commandes d'appareils auprès de Boeing, en raison d'un contexte de marché actuellement délicat pour le secteur aérien.



Air Berlin a signé un accord avec l'avionneur américain prévoyant la réduction de ses commandes fixes de Boeing 787 à 15 appareils, contre 25 jusqu'à présent, soit une économie de 1,7 milliard de dollars (1,24 md EUR), selon un communiqué. Les premières livraisons sont prévues en novembre 2015. En outre, les options de commandes sur d'autres Boeing 787 sont passées de 10 à 5 appareils, selon le communiqué.



Enfin Air Berlin a également reporté la livraison de 9 Boeing 737 pour après 2015, alors qu'elle était prévue à l'origine pour 2010-2011. L'accord représente un "net allègement de nos engagements financiers" pour Air Berlin, qui veut considérablement limiter ses investissements, a commenté le patron de la compagnie aérienne Ulf Hüttmeyer, cité dans le communiqué.

boeing-dreamliner-cockpit-photo[1].jpg

 Par ailleurs, l’autorité américaine de l’aviation civile, la FAA (Federal Aviation administration), a demandé au rival d’Airbus de modifier le logiciel autopilote du long-courrier 777, afin d’éviter de potentiels accidents au décollage. La rectification concerne 818 appareils actuellement en service, dont 145 détenus par des compagnies américaines.



Cette directive fait suite à deux incidents intervenus en janvier, au cours desquels les pilotes ont enclenché « par inadvertance » le programme autopilote avant le décollage. Face à la difficulté de lever le nez de l’avion, ils ont mis fin à l’envol, alors qu’ils avaient atteint une vitesse élevée, risquant la sortie de piste. La FAA exige que le logiciel empêche la mise en action de l’autopilote avant le décollage. Au passage, elle réclame une modification permettant au 777 de mieux s’élever au cas où un seul réacteur fonctionnerait. L’autorité américaine précise aussi que depuis 1995 (date d’entrée en service du long-courrier), neuf décollages ont été avortés à cause de l’enclenchement inopiné du programme autopilote. Un chiffre confirmé par Boeing, qui suivra la recommandation.

 

Source : Le Figaro.fr

Les commentaires sont fermés.