Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/03/2010

RAM : Le chiffre d'affaires en recul de 4,2% en 2009...

 

 010323c[1].jpg

En 2009, la RAM a transporté 5,9 millions de passagers, soit un recul de 3,4% comparé à une baisse moyenne de 9% pour l'industrie internationale du transport aérien, indique jeudi un communiqué de la RAM, qui a tenu récemment à Casablanca, son Conseil d'administration sous la présidence de Driss Benhima, P.-D.G. du groupe RAM.



Le coefficient de remplissage de la compagnie s'est stabilisé par rapport à l'an dernier à 66%, souligne la Compagnie aérienne nationale, qui précise qu'elle «relève le défi de la crise mondiale et planifie son avenir avec une ambition renouvelée».



Malgré un contexte international défavorable, la RAM a poursuivi le développement de son réseau à travers la création de nouvelles lignes et de nouvelles fréquences, en droite ligne avec les Hautes orientations royales, contenues dans le dernier discours du Trône, indique la même source.



Elle a maintenu la croissance de sa flotte par l'acquisition de 10 avions, dont deux appareils long-courriers, et créé une compagnie filiale spécialisée dans le transport domestique et régional, RAM-Express, dans le cadre d'un accord avec l'Etat, qui prend en charge 25% de cet investissement au service de la régionalisation.

 

L'année 2009 a connu des évènements exceptionnels, qui ont démontré «la capacité de résilience de la RAM», qui cite, dans ce cadre, sa sortie d'Air Sénégal International dans «des conditions optimales», le mouvement social au sein du personnel navigant technique et l'impact significatif de la volatilité du prix du pétrole au niveau mondial.



Ces évènements, conjugués aux effets de la crise internationale, ont impacté négativement les comptes 2009 de la compagnie, qui a enregistré un déficit de 850 MDH pour 5,9 millions de passagers transportés, soit un ratio de pertes nettes sur le nombre d'avions parmi les plus bas du secteur (1,50).



Concernant les perspectives 2010, le Conseil d'administration de la RAM a pris acte de la poursuite attendue de la tendance baissière des tarifs et de l'accentuation de la suroffre sur les principaux marchés de la compagnie, ce qui signifie pour la RAM un retour à l'équilibre à l'horizon 2013.



Le Conseil a, également, examiné les mesures engagées par la RAM pour faire face à cette situation, notamment le report d'investissements, la maîtrise stricte des dépenses, l'amélioration de l'excellence opérationnelle, l'adaptation et le renforcement du réseau et le gel volontaire et solidaire des salaires des cadres supérieurs de la compagnie.



Par ailleurs, le Conseil a relevé avec satisfaction que, malgré une conjoncture fortement défavorable, la compagnie a su maintenir l'ensemble des postes d'emploi et acquis sociaux et l'ensemble des vols et dessertes programmés.



Sur un plan stratégique, la direction de la RAM a présenté les options d'avenir destinées à assurer les missions, le développement, le renforcement de ses capacités concurrentielles et le rayonnement international du pavillon marocain.



Le Conseil, qui a examiné les perspectives de retour à l'équilibre financier de RAM, a été informé par la Direction des négociations concernant le contrat-programme avec l'Etat, qui a été signé ce jeudi à Rabat.



Ce contrat programme pour la période 2010-2013 porte sur la création de la compagnie low cost domestique, RAM-Express.

 

Source : Le Matin.ma

Les commentaires sont fermés.