Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/02/2010

L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry en légère baisse en 2009...

4626195_l[1].jpg
Avec 7,71 millions de passagers (transit compris) en 2009, l'Aéroport de Lyon-Saint Exupéry enregistre une baisse de trafic de 2,6% par rapport à 2008.


Si le trafic charter et le trafic régulier traditionnel accusent une baisse respectivement de 19,2 et 5,4%, les low cost sauvent la plate-forme comme dans beaucoup d'aéroports européens.


Les low cost, et principalement Easyjet, qui dispose depuis 2008 d'une base et a ouvert trois nouvelles lignes en 2009 (Nantes, Edimbourg, Bruxelles), représentent désormais 18% du trafic global de l'aéroport lyonnais (6% en 2007).

L'international (-2,8%) réalise 4 724 956 passagers et les plus fortes baisses se trouvent sur les liaisons européennes (- 5,3% et notamment un -17,4% pour l'Allemagne) alors que l'Afrique du nord (+2,9%) bénéficient de la bonne tenue de l'Algérie (+7,9% avec 356 777 passagers) et du Maroc (+2,7% avec 394 113 passagers). La Tunisie chute de 0,4% (473 575 passagers).


Le trafic national, malgré le hub d'Air France, recule de 3% avec 2 847 857 passagers. Les destinations parisiennes continuent de s'éroder (- 13,2% sur Roissy CDG et -20,2% sur Orly). Seuls Bordeaux et Lille tirent leur épingle du jeu.


Au niveau fret et poste avionnés, les 32 609 tonnes enregistrées représentent un recul de 0,6% par rapport à l'exercice précédent.

Extension du terminal low cost en 2011

En 2010, l'aéroport Lyon-Saint Exupéry entend développer les axes internationaux et principalement l'Amérique du Nord, l'Asie et le Moyen-Orient ainsi que les courts et moyens courriers vers les pays nordiques et l'est de l'Europe.


Le trafic low cost devrait encore constituer une bonne partie des résultats de la plate-forme avec notamment l'arrivée, en mars 2010, de Transavia qui opérera trois nouvelles destinations : Monastir, Djerba et Héraklion. 


Une extension du Terminal 3 dédié à ce trafic est programmée, et confiée après appel d'offres au groupement emmené par GFC Construction. Livré fin 2011 pour un coût global de 34,2 M€, le nouveau satellite d'embarquement de 7 000 m² (dont 600 m² de commerces) permettra de doubler la capacité d'accueil du Terminal 3 pour atteindre les trois millions de passagers.


Nouveauté pour l'été 2010, un tramway express reliera le centre-ville de Lyon (gare de la Part Dieu) à l'aéroport toutes les quinze minutes pour un trajet d'une durée de 30 minutes.
Source : Econostrum.info

Les commentaires sont fermés.