Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/12/2009

Retard excessif d'un Airbus : Air Mauritius met les points sur les "i"

a340maur[1].jpg

Air Mauritius adresse ci-joint un communiqué relatif au retard du vol MK 291 de ce lundi 28 décembre.


"Prévu pour un départ à 16h30, le lundi 28 décembre, le vol MK 291, un Airbus A340 de 300 sièges, a été une première fois retardé en raison d’une arrivée tardive de l’appareil. Prévu pour 18h10, le nouveau
départ a dû être de nouveau différé, et ce n’est qu’à 23h30 que l’avion a pu prendre son envol pour l’Île Maurice.
Seize passagers ont préféré débarquer pour passer la nuit à Saint-Denis. Ils ont été bien obligeamment pris en charge par la compagnie. Ils partent pour l’Île Maurice par l’avion de 16h20, cet après-midi.

Il faut savoir que du 1er novembre au 31 janvier, tous les vols entre La Réunion et l’Île Maurice sont interdits au delà de 18h30, et ce jusqu’à l’aube, pour cause de vers blancs. Pour des raisons de transmissions documentaires, le départ du vol MK 291 n’a pu se faire avant l’heure fatidique de 18h30.

Dès lors seule une procédure d’exception, assujettie à certaines conditions, pouvait permettre le décollage de l’Airbus. La première veut que les soutes et portes de l’appareil soient fermées avant 18h30, et ne peuvent être réouvertes avant 20h30. Ensuite l’appareil doit être conduit dans un endroit sombre, à l’abri
de toutes lumières.

Ce n’est qu’après inspection visuelle des services de l’agriculture constatant l’absence de vol de ver blanc dans l’environnement immédiat de l’appareil que celui-ci peut-être autorisé à prendre son envol. À 20h30, le vol MK 291 avait toutes les autorisations nécessaires pour rejoindre l’Île Maurice…

Des rumeurs "les plus folles"

À bord, malgré les explications fournies par le personnel naviguant, certains passagers ont commencé à répandre les rumeurs les plus folles. Des appels téléphoniques à une radio locale ont contribué à
souffler un vent de panique chez quelques passagers qui ont commencé à s’en prendre au personnel de bord.

Dans ces conditions, le Commandant de bord a demandé l’intervention du personnel au sol qui a dû ouvrir l’avion et tenter de donner des explications complémentaires. Malgré cela, 16 passagers ont préféré débarquer. Aucun bagage ne pouvant voyager sans son propriétaire, il a donc fallu ouvrir les soutes à bagage au moment où le personnel d’assistance au vol était déjà pris par les préparatifs de départ d’autres vols internationaux. Ce qui a engendré un nouveau retard.

Ce n’est donc qu’à 23h30 que le vol MK 291 a fini par décoller pour sa destination finale. A l’Ile Maurice, Air Mauritius a hébergé les passagers en transit et pris en charge les transferts en taxi de tous ceux qui le désiraient.

Air Mauritius et son personnel présentent toutes leurs excuses aux passagers qui ont subi les désagréments dûs à ces retards successifs. Le respect des règles législatives en vigueur associé a un concours de circonstance ont conduit à cette situation exceptionnelle indépendante de la volonté d’Air Mauritius."

Source : Infos 974.com

Les commentaires sont fermés.