Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2009

La Charente et la Vienne s'insurgent contre les subventions demandées par Ryanair...

ryanair[1].jpg

Michel Boutant, président du Conseil général de Charente, ne veut plus être "la poule aux œufs d'or" de Ryanair. Alain Claeys, maire de Poitiers, est sur la même longueur d'onde.


Sale temps pour Ryanair qui doit faire face à une fronde de certains conseils régionaux agacés de mettre la main à la poche pour subventionner Ryanair. Michel Boutant, président du conseil général de Charente, a ainsi refiusé de financer une rallonge demandé par la compagnie : "Ryanair doit cesser de nous prendre pour la poule aux oeufs d'or. Ryanair joue la carte de la concurrence entre Poitiers, La Rochelle, Bergerac, Limoges et Angoulême. La compagnie demande toujours plus !" Du coup, selon la Charente Libre, la ligne Angoulème-Londres semble menacée. Alain Claeys, maire de Poitiers et président de la communauté d'agglomération poitevine (CAP), a aussi refusé les demandes de Ryanair. Les deux élus espèrent un front commun de toutes les collectivités territoriales. Ce n'est pas gagné. Cité par la Nouvelle République, André Sénécheau, président de l'aéroport de Poitiers, est sceptique : "Pendant que nous discutons pour savoir s'il faut ou non répondre aux injonctions de Ryanair, d'autres s'apprêtent à signer. La Rochelle ouvre une ligne avec Oslo aux conditions fixées par la compagnie irlandaise. Je voudrais bien, comme Alain Claeys, croire aux vertus d'une coopération entre les villes, départements et chambres de commerce de la région, mais après les déclarations d'intention, tout le monde continuera de tirer la couverture à soi.".

 

Source : Quotidien du tourisme

13:59 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ce qui serait intéressant, c'est d'enlever tous les avantages concurrentiels qu'obtient depuis un certain Ryanair. Lui imposer une véritable taxe d'aéroport et cesser de lui verser des subventions. Au final, je me demande si la compagnie arriverait à proposer des tarifs intéressant?

Écrit par : Roman | 31/12/2009

Les commentaires sont fermés.