Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/12/2009

Ryanair met fin à ses discussions avec Boeing...

La compagnie irlandaise à bas coûts a mis fin aux négociations concernant l'achat de 200 avions Boeing, et a annoncé la distribution d'une partie de l'argent aux actionnaires.

Le groupe Ryanair a confirmé vendredi avoir mis fin aux négociations qui étaient en cours avec le constructeur aéronautique Boeing pour l'acquisition de 200 Boeing 737-800 pour livraison entre 2013 et 2016. Faute d'avoir réussi à « conclure de manière satisfaisante » les discussions avec le groupe américain « se sont terminées sans succès ».

Vendredi, le directeur général de la compagnie, Michael O'Leary a accusé Boeing « de n'avoir pas voulu incorporer (dans le contrat, ndlr) certains termes et conditions existant actuellement » entre les deux entreprises. Un investissement dans de telles conditions « ne constituerait pas une utilisation avisée ou sensée de l'argent des actionnaires », a-t-il indiqué.

 

Une première distribution de dividendes

 

Le surplus monétaire issu de la fin de ses négociations devrait être pour partie reversé aux actionnaires du groupe. La décision prise par Ryanair va engendrer « une grosse réduction des dépenses en capital en 2011 et 2012, générant ainsi des surplus importants à distribuer entre 2012 et 2015 », a annoncé Michael O'Leary. Jusqu'à maintenant, Ryanair n'a encore jamais distribué de dividende.

La compagnie a tenu à préciser que la rupture des négociations n'affectera pas la livraison de 112 B737-800 prévue durant les trois prochaines années, « ce qui soutiendra la robuste croissance du trafic à moyen terme ». « Et peut-être qu'à l'avenir il y aura d'autres occasions pour Ryanair et Boeing de travailler ensemble dans notre intérêt commun à partir de 2013 », a conclu le directeur générale.

Source : Le Figaro

14:28 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

oui depuis le temps que le feuilleton durait, il semblerait que Ryanair ne les voulais pas vraiment ces avions. Si Boeing et Ryanair ont trouvé un accord sur le prix, pourquoi ne pas aboutir à un accord? surtout que Ryan attend déjà 112 avions et n'est donc pas pressé de voir arriver les 200 autres... Je doute qu'on aura la vérité sur cette histoire!

Écrit par : Roman | 18/12/2009

Les commentaires sont fermés.