Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/10/2009

Transavia se dit satisfaite de ses rotations vers la Tunisie...

PH-HZN%20-%20B737-800%20Transavia%20-%20CFU%2023-06-07[1].jpg

Désormais, un Tunisien muni d’un visa, qui veut séjourner quelques jours en France, peut payer son billet aller retour 150 dinars (70 euros) à condition de s’y prendre à temps pour les réservations et de se déplacer dans l’un des aéroports de prédilection sur lesquels opère la compagnie franco-hollandaise Transavia : Monastir, Djerba tout au long de l’année ou encore Tozeur pendant la haute saison touristique.

Les vols ne sont pas des charters, ce sont plutôt des réguliers qui répondent à toutes les conditions requises pour les compagnies aériennes internationales tant au niveau de la ponctualité que de la qualité des services à bord ou du confort pour les avions moyen-courrier. Low cost ne rime pas forcément avec services approximatifs. Le niveau de satisfaction des clients de et vers la Tunisie sur les 2.000 vols réalisés depuis deux ans par  Transavia sont de 87%.

Transavia  France, représentée en Tunisie par Kars International, née il y a tout juste deux ans dans le sillage de l’hollandaise vieille de 40 ans et spécialisée dans le charter, répond aux besoins d’un marché qui n’est pas exploité par la compagnie mère et œuvre à soutenir le développement du e-tourisme en proposant des offres sur le marché moyen-courrier au départ de Paris-Orly Sud. Nous l’avons compris, ses principaux partenaires sont les opérateurs touristiques, TO et agences de voyages et les particuliers bien évidemment.

La Tunisie destination touristique privilégiée des Français, a été , après la ville de Porto, le deuxième marché sur lequel s’est déployée la toute jeune compagnie : «La Tunisie a surperformé, a assuré Lionel Guérin, PDG de Transavia  lors d’une conférence de presse organisée récemment à Paris, nous avons accompagné l’offre au fur et mesure de la demande, notre atout c’est une réactivité à tout bout de champs, une souplesse et une flexibilité qui ne sont généralement pas évidentes sur des vols réguliers».

 

Un taux de remplissage de 80%

Les vols affichent un taux de remplissage de 80% depuis le début de l’exploitation sur les lignes Djerba et Monastir. 190.000 passagers ont été transportés dont 95.000 de et vers Djerba, près de 83.000 de et vers Monastir et 12.400 de et vers Tozeur.

Les réalisations 2008 ont progressé de 78% par rapport à ceux de 2007 et la première moitié de 2009, le remplissage de Transavia affiche une croissance de 8% avec un taux de 83%. Ces performances ont incité la compagnie low cost à multiplier le nombre de ses vols en partance d’Orly Sud vers la Tunisie pour l’hiver 2009-2010. Ils seront donc 5 vols hebdomadaires vers Djerba, 3 à destination de Monastir et deux à destination de Tozeur. L’été prochain, la fréquence des vols sera quotidienne sur Monastir et Djerba, mais pas seulement, 3 vols hebdomadaires seront également programmés à partir de Nantes et d’autres à partir de Lyon tout au long de l’année sous réserve de l’approbation des autorités tunisiennes de l’aviation civile.

Tous les vols Transavia sont ouverts en allée simple ou retour simple, l’un des objectifs de la compagnie est de développer le trafic de et vers la Tunisie. Ce qui n’est pas évident même si Kars international a en permanence accès aux stocks car il n’est pas évident de trouver assez de sièges vacants qui pourraient être consacrés aux passagers en partance de Tunis. Les campagnes de publicité organisées pour booster la demande au niveau de la Tunisie risquent de créer un besoin qui pourrait ne pas être satisfait. Cette problématique a été pendant ce week end l’objet de réunions tenues entre Transavia  et son vis-à-vis tunisien.

Le but est de pouvoir garantir un maximum de sièges pour la clientèle locale, car l’on se doute bien que vu l’engouement des Tunisiens pour la destination France, la demande deviendra de plus en plus importante, ce qui nécessitera des moyens supplémentaires de la part de Transavia  et de son vis-à-vis en Tunisie, Kars International.

Source : Webmanager

16 Octobre 2009

Les commentaires sont fermés.