Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2009

Saint Exupéry ressent l'effet de crise...

at-rissage8004[1].jpg

Depuis janvier, le trafic est en baisse de 3,3 % à l'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Et pour le mois de juillet, le nombre de passagers accuse une baisse de 1,4 % par rapport à l'an dernier.

La raison de cette régression ? Le contexte économique et, paradoxalement, l'excellente année 2008 qu'a connue le site. L'an dernier, l'aéroport lyonnais affichait une hausse de sa fréquentation de 8,2 %, soit un total de 7 924 063 passagers sur l'année.

Une embellie due à l'ouverture du Hub Air France et à l'installation des lignes low-costs Easyjet venues combler le manque d'offre sur ce secteur. Le petit plus ayant été l'ouverture de la ligne Lyon-New-York, qui devrait être interrompue le 4 novembre, malgré un succès auprès des passagers de la région: ils ont été 5 414 sur la ligne au mois de juillet.

Malgré une baisse de fréquentation continue depuis le début de l'année, à l'aéroport Saint-Exupéry, on relativise. « Il y a une diminution du trafic dans tous les aéroports du monde et plus particulièrement en Europe », explique Philippe Bernand, directeur général. « Dans le cas de Lyon, cette baisse est plus faible que dans le reste de l'Europe. Même si on est dans le négatif, on peut déjà observer un ralentissement dans ce tassement par rapport au début de l'année. » Et c'est le mois de mars 2009 qui affiche la plus forte régression par rapport à l'an dernier : -7,1% de trafic en moins. Mai 2009 a beau avoir été meilleur qu'en 2008 (+0,1%), les chiffres de la fréquentation pour juin et juillet restent moins bons que l'année précédente.

Pour le mois de juillet, la baisse s'explique surtout par une diminution du trafic national : moins 6,4 %. Pourtant, la fréquentation de l'aéroport pour les vols internationaux se maintient. Après celle du mois de mai, une nouvelle hausse de 0,9 % est enregistrée. Représentant 61,1 % du trafic global de l'aéroport, le trafic international est favorisé en période estivale. Mais c'est surtout le trafic low cost qui dynamise le trafic de la plate-forme lyonnaise ce dernier mois, comme sur l'ensemble de l'année. Sur les vols inter-régionaux, ce sont les lignes où la liaison est opérée par des low costs que les progressions sont intéressantes. L'ouverture de nouvelles lignes régulières en novembre et en décembre à destination de Nantes, Edimbourg et Bruxelles, devrait continuer de booster l'offre de la plate-forme. En attendant, à l'aéroport, on mise plus sur les capacités de la plate-forme que sur une amélioration du contexte économique . « Nous avons développé un modèle multi-spécialiste : low-cost, trafic plus traditionnel… » expose Philippe Bernand. « Nous avons une offre très complète qui répond aux besoins et nous permet de mieux résister. Le moindre souffle de reprise nous permettrait de rattraper les chiffres mais nous restons prudents ! »

Source : Le progrès.fr

1 Septembre 2009

Les commentaires sont fermés.