Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/07/2009

Air France-KLM pourrait avoir recourt au chômage partiel pour rester compétitif...

33949_une-airfrance2[1].jpg

Air France doit rester compétitif. Je n'ai pas exclu le chômage partiel, on va regarder de près". Cette annonce, faite par le directeur général Pierre-Henri Gourgeon, est l'une des plus marquantes de l'assemblée générale annuelle du groupe qui se tenait ce jeudi. S'ils ne prévoient pas de plan social, les dirigeants ont rappelé la nécessité de faire des économies face à la baisse du trafic et la lourde facture pétrolière.

Air France est entrée dans une longue période de turbulence qui devrait entraîner une baisse de l'activité de l'ordre de 1 à 1,5% pour l'été 2010. Le groupe est confronté à la baisse de son activité dans le transport de passagers et de fret du fait de la récession mondiale. En juin, le trafic passagers d'Air France a reculé de 6,4% tandis que celui du fret est resté stable (-0,4%). Le groupe a enregistré une perte opérationnelle de 129 millions d'euros durant l'exercice 2008-2009 et un chiffre d'affaires en diminution de 0,6% à 23,97 milliards. A cela s'ajoute une facture pétrolière de 6,8 milliards d'euros après couvertures carburant durant l'exercice en cours.

Pour le pétrole, Air France-KLMdit disposer de mécanismes de couvertures couvrant ses besoins en kérosène à hauteur de 42%. Mais pour faire face aux autres défis, la compagnie prévoit de jouer sur les effectifs avec une contraction de 3.000 postes cette année grâce aux départs naturels. Entre le 30 septembre 2008 et le 30 mars 2009, l'entreprise a déjà enregistré une perte de 3,6% des effectifs. "Et cela va se poursuivre à un rythme similaire cette année et les années suivantes", a précisé Pierre-Henri Gourgeon. Comme annoncé, des mesures de chômage partiel seront effectives en 2009-2010. Le groupe négocie actuellement un nouvel accord salarial pour garantir l'emploi. L'accord triennal actuellement en vigueur prenant fin le 21 juillet.

Comme d'autres compagnies, Air France-KLM traverse l'une des périodes les plus difficiles pour le secteur. D'après l'Association internationale du transport aérien, les compagnies aériennes mondiales perdront autour de 9 milliards de dollars en 2009.

Source : La  Tribune.fr

11 Juillet 2009

Les commentaires sont fermés.