Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/05/2009

Certains sites des cie aériennes sont à revoir

british_airways_boein_5244b[1].jpg

La Commission européenne révèle jeudi 14 mai que 85 % des compagnies aériennes et des sites Internet commercialisant des billets d'avion se sont mis en conformité avec la réglementation européenne protégeant les consommateurs en termes de publicité mensongère et de pratiques déloyales. Il reste encore 15 compagnies et 22 sites "à problème".

 

La Commission européenne présente deux listes de compagnies aériennes, l'une satisfaisant à la réglementation et s'étant engagée à maintenir leur site à ce niveau, une autre présentant les compagnies ayant assuré qu'elles se mettraient prochainement en conformité avec les exigences européennes.

115 des 137 sites passés au crible, soit 85 %, se sont mis en conformité avec la législation de l'Union européenne en matière de publicité mensongère et de pratiques déloyales.

Parmi les compagnies aériennes satisfaisant à la réglementation, la Commission européenne félicite Iberia, TAP ou encore Virgin Atlantic. Alitalia, Lufthansa, easyJet ou encore Ryanair font partie de celles s'étant engagées à remédier au plus vite aux problèmes rencontrés par les consommateurs, notamment sur l'affichage des prix.

Toutefois, ni Air France, ni British Airways, pourtant les deux plus grosses compagnies en Europe, ne figurent dans ces listings.

La Commission européenne avait révélé un premier rapport, en novembre 2007, concernant les pratiques abusives liées à la vente de billets d'avion sur Internet. Elle dénonçait notamment des pratiques déloyales en termes de tarifs, souvent affichés hors taxes. Au final, les réservations effectuées par les internautes coûtaient beaucoup plus cher que le prix annoncé au départ.

Par la suite, elle a mis en oeuvre, le 1er novembre dernier, un réglement obligeant les compagnies aériennes des pays de l'Union européenne à afficher les prix des billets toutes charges et frais compris, permettant ainsi aux voyageurs de comparer plus facilement les offres des différents transporteurs.

Source : Commission Européenne

Jeudi 14 Mai 2009

Les commentaires sont fermés.