Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2009

easyJet en plein essort à TLS

blagnac_zoom[1].jpg
Le low-cost prend de plus en plus de place dans les vols au départ et à destination de l'aéroport de Toulouse Blagnac. C'est une réussite, notamment pour la compagnie EasyJet. En 2008, elle a transporté 830 000 passagers, soit une progression de 17 % par rapport l'année précédente. Cinq ans après son arrivée sur la plate-forme occitane, EasyJet a multiplié par quatre son volume de voyageurs au départ ou à destination de Blagnac. Sa part de trafic sur les vols locaux a atteint 13,5% en 2008.
Le trajet Toulouse-Paris reste évidemment le plus fréquenté, avec en moyenne 360 000 voyageurs chaque année.

La compagnie étudie actuellement la possibilité d'ouvrir une ligne vers Milan dans le courant de l'année 2009 depuis Toulouse.

Source : 20minutes
Jeudi 30 Avril 2009

13:10 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

29/04/2009

La ligne LYS-JFK se porte bien

dyn004_original_596_391_jpeg_2567601_3e4f3aa03803d95a188317eb7ba063bc[1].jpg
Delta et Air France sont satisfaites des premiers mois d'exploitation de leur liaison transatlantique, une ligne fréquentée par les Ligériens. Cinq vols hebdomadaires seront assurés dès le 1er juin.

La ligne Lyon-New York fêtera le 18 juillet prochain son premier anniversaire, ce qui, compte tenu des décevantes expériences précédentes et de la crise économique affectant fortement le transport aérien, est en soi un motif de satisfaction.

Bernard Bazot, directeur régional d'Air France et Béatrice de Rotalier, directeur France de Delta qui opère le vol en partenariat avec la compagnie française, estiment qu'avec un taux de remplissage moyen de 70%, la liaison réalise une bonne première année : « 30 000 passagers ont effectué ce vol en huit mois ». Après être redescendu cet hiver à quatre, et même certaines semaines à trois rotations hebdomadaires, le Lyon-New York assurera, à nouveau, cinq liaisons par semaine dès le 1er juin et jusqu'au mois de septembre.

Delta compte ensuite de nouveau s'adapter à la demande et continuer à booster avec son partenaire français les périodes plus creuses avec des offres promotionnelles. Ainsi, pour des billets achetés avant le 31 mars et des voyages s'effectuant soit du 27 avril au 14 juin, soit du 2 septembre au 23 octobre, l'aller-retour est accessible à partir de 448 euros TTC. Air France qui lance sa saison d'été (à partir du 30 mars), propose aussi des tarifs d'appel attractifs vers des destinations européennes : 68 euros A/R vers Madrid, Barcelone, Venise ou Rome, 98 euros vers Hambourg, Munich et bruxelles A/R pour des achats de billets également avant le 31 mars et des vols effectués entre le 20 avril et le 30 juin. Bernard Bazot souligne au passage qu'Air France se bat avec efficacité avec les low-cost. Chiffres à l'appui, il se réjouit d'avoir connu de novembre 2008 à février 2009 par rapport à la même période un an plus tôt, une meilleure progression de fréquentation qu'easyJet sur les vols reliant Lyon à Barcelone, Madrid et surtout Rome. A l'inverse, la compagnie renonce à certaines lignes si elle juge le défi peu relevable : abandon de Casablanca et cette année de Francfort, hub de Lufthansa , et Zurich que Swiss relie désormais à Lyon avec quatre vols quotidiens.

En revanche, Air France ajoute à la fin du mois deux fréquences supplémentaires vers Orly, qui n'était plus desservi que par un vol quotidien et une troisième chaque jour vers Hambourg. Si la crise est bien présente, Air France-KLM qui a réduit son offre « sièges-kilomètres » de 3,4% au niveau national, a baissé celle-ci de seulement 0,3% à Saint-Exupéry

Source : Le Progrès
Dimanche 26 Avril 2009

20 euros en plus de facturation pour un enregistrement aux comptoirs FR

enregistrment%20en%20ligne[1].jpg
20 euros : c'est le prix que devront payer les passagers Ryanair ayant réservé un billet avant le 1er mai pour s'enregistrer via les comptoirs des aéroports. Tous les voyageurs qui acquerront un billet à partir de cette date n'auront d'autre choix que de s'enregistrer en ligne. La compagnie low-cost irlandaise veut préparer progressivement ses passagers à la disparition des comptoirs d'enregistrement, en octobre prochain. Depuis le 19 mars, Ryanair facture 5 euros l'enregistrement en ligne pour tous les voyageurs possédant un bagage à mettre en soute, et 10 euros pour utiliser les tout derniers comptoirs Ryanair présents dans les aéroports.

À partir de vendredi, la compagnie irlandaise durcit le ton et dissuade encore plus l'usage des comptoirs dans les aéroports. En ligne, il faudra toujours payer 5 euros, si on possède un bagage à mettre en soute, mais dans les aéroports, la taxe sera doublée et atteindra alors 20 euros. Quant aux nouvelles réservations, l'enregistrement ne pourra plus se faire que par Internet.

Dès le 1er octobre, tous les voyageurs Ryanair seront concernés par l'enregistrement en ligne. Dès lors, ils pourront s'enregistrer de quinze jours avant le départ à quatre heures avant le vol. Les bagages pourront, pour leur part, être déposés aux "dépose-bagages" prévus à cet effet. De plus, les enfants de moins de 16 ans ne pourront plus voyager seuls à cette date.

Dans le souci de "réduire les coûts" et de "proposer les meilleurs tarifs" à ses passagers, Ryanair multiplie les annonces. Avec cette nouvelle mesure, la compagnie souhaite convertir l'ensemble de ses passagers à l'utilisation des services sur Internet. D'après elle, déjà 75 % de ses passagers utilisent l'enregistrement en ligne. Pour justifier cette mesure, Ryanair argue également de la fin des files d'attente dans les aéroports.

Source : LePoint.fr
Mercredi 29 Avril 2009

13:49 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

24/04/2009

Air Sénégal International : activité suspendue

6V-AHO%20-%20B737-7BX%20Air%20Senegal%20International%20-%20ORY%2009-04-07[1].jpg
La compagnie aérienne Air Sénégal International a cessé d'opérer et a dû arrêter tous ses vols. L'annonce a été faite ce vendredi par Royal Air Maroc qui détient 51% d'Air Sénégal. Cette décision est l'épilogue d'une histoire qui avait pourtant bien commencé.

Le dernier avion long courrier d'Air Sénégal International ne volera donc plus, en tout cas plus sous les couleurs de cette compagnie. C'est en 2000, après l'élection d'Abdoulaye Wade à la présidence sénégalaise, que la compagnie voit le jour. L'idée est de reprendre le flambeau d'Air Afrique. Dans un premier temps, l'alliance entre l'Etat sénégalais et Royal Air Maroc donne de bons résultats.

La compagnie se développe et devient le premier réseau d'Afrique de l'Ouest. Mais la hausse des prix du kérosène, la politique commerciale très agressive de la compagnie marocaine qui continue à voler sur Dakar au détriment d'Air Sénégal International, l'interventionnisme aigu des fonctionnaires sénégalais dans la gestion de l'entreprise et la dégradation du climat social forment un cocktail explosif. Les comptes de la compagnie virent au rouge. Royal Air Maroc cherche à se dégager. Mais au début du mois d'avril, un tribunal sénégalais le lui interdit. Dans le communiqué annonçant l'interruption des vols, Royal Air Maroc estime que c'est la conséquence inévitable de la situation créée par la partie sénégalaise qui a pris des décisions qui ont nui à l'existence même de la compagnie nationale.

Plusieurs dizaines de passagers d'Air Sénégal étaient bloqués vendredi après-midi à l'aéroport de Dakar. A Paris, le vol prévu ce vendredi a été annulé. Mais selon les Aéroports de Paris, les passagers avaient été prévenus et ne se sont pas présentés.

Source : RFI
Vendredi 24 Avril 2009

Tunisair en croissance en nombre de passager

220203_Tunisair_TS-IPC[1].jpg
Les indicateurs d’activité de la compagnie aérienne nationale Tunisair au terme du 1er trimestre 2009 viennent d’être publiés.
La compagnie a connu une légère croissance du nombre de ses passagers qui passent de 613.931 passagers au 1er trimestre 2008 à 615.470 passagers au 1er trimestre 2009.
Ses revenus ont cependant légèrement diminué durant la même période selon les estimations de la compagnie.
Ils étaient de 163,623 millions de dinars au 1er trimestre 2008 contre 161,631 millions de dinars. La recette moyenne par passager est passée à la même période de 231 à 225 dinars. Cela est essentiellement dû à la réduction de la taxe carburant payée par les passagers et les TO.

On notera que les charges de carburant de la compagnie ont bien diminué passant de 46,61 à 29,48 millions de dinars entre le 1er trimestre 2008 et la même période en 2009.
On notera également cette augmentation des charges du personnel, durant la même période, qui passe de 26 à 29 millions de dinars, alors que l’effectif a été réduit de 3097 à 3025 employés.

Source : BusinessNews.com
Jeudi 23 Avril 2009

23/04/2009

Royal Air Maroc : lancement de sa filiale régionale "Royal Air Maroc Express"

200903310411_zoom[1].jpg
La compagnie aérienne Royal Air Maroc a annoncé le lancement dès cet été d’une filiale de transport régional qui se nommera « Royal Air Maroc Express ». Elle desservira les différentes régions du Maroc avec une flotte de huit appareils pour assurer la promotion du tourisme dans ce pays.

Royal Air Maroc Express va d’abord louer quatre appareils de la gamme franco-italienne ATR pour commencer l’exploitation dès cette année et récupérer au printemps 2011 six autres appareils ATR qui viennent d’être commandés.

Source: YouVox
Jeudi 23 Avril 2009

Iberia se voit de réduire ses effectifs

Iberia.a319-100.ec-kev.arp[1].jpg
La compagnie nationale espagnole Iberia a mit en place un plan pour lutter contre la conjoncture actuelle. Ce plan va se traduire par la suppression de poste au sein de la compagnie ainsi qu'une baisse de sa capacité afin de limiter la perte d'exploitation.
La réduction des effectifs se ferait par le départ anticipé en retraite et ciblerait les activités fret de la compagnie qui actuellement sont en forte baisse. Iberia employait 21 578 personnes en 2008, et enregistrait une perte d'exploitation de près de 100 millions d'euros au cours des deux premiers mois de l'année 2009.
Ce plan de restructuration a été évoqué aujourd'hui lors du Conseil d'Administration d'Iberia, cependant je n'ai pas encore d'informations la concernant. De plus a cette réunion la fusion avec British Airways a été discuté.

Source : REUTERS
Jeudi 23 Avril 2009

22/04/2009

Mérignac en baisse...

mutant_d2[1].png





















En mars 2009, l’Aéroport de Bordeaux enregistre un trafic mensuel en baisse de 9,2% par rapport à l’année passée, avec 250.200 passagers.

En dépit d’un trafic domestique plutôt stable (-1,1%) avec 194.500 passagers, cette baisse significative s’explique par un retrait de 29,5% du trafic international. La conjoncture économique actuelle induit largement cette évolution. L’ensemble des aéroports régionaux français subit un recul allant de 3 à 12%, à l’exception de Marseille dopé par le terminal low cost MP2. Le trafic sur les vols nationaux s’établit à -1,1% sur mars 2009 par rapport à mars 2008. La desserte Bordeaux-Lyon avec 37.330 passagers, continue à tenir ses promesses avec une progression de +33,2% grâce à l’offre de Air France et Easyjet. Trafic stable sur Paris-Charles de Gaulle avec une croissance de 0,4% pour 43.700 passagers alors que celui de la Navette sur Orly, principalement du trafic affaires, est en baisse de 6,4% (80.300 passagers). Même constat de baisse sur l’ensemble des lignes transversales. Le trafic international (55.700 passagers) diminue de 29,5% par rapport à mars 2008. De bons résultats cependant sur Madrid (+9,1%, 5.700 passagers) où Ibéria a augmenté l’offre siège de 10%, Genève (+5,5%, 6.000 passagers) qui bénéficie de la complémentarité de l’offre easyJet et Baboo, Rome (+74,8%, 1.500 passagers) où Air France a doublé ses vols, Tunis (+1,4%, 1.600 passagers) et Alger (+12,2%, 900 passagers) où respectivement Tunisair et Air Algérie vont opérer un vol supplémentaire sur la période estivale. Les autres villes européennes et internationales sont en retrait, spécialement les dessertes vers l’Angleterre, frappées lourdement par la crise : Londres Gatwick -33,4% (10.700 passagers) et Londres Luton -23,7% (5.800 passagers). Résultats en très forte baisse pour les vols charters avec -30,5%, notamment sur Marrakech.

Source: Echos.fr
Mardi 21 Avril 2009

21/04/2009

Aer Lingus : mauvais mois de Mars

1738[1].jpg
La compagnie nationale irlandaise Aer Lingus a annoncé ce mardi que son traffic passager a baissé de 7% au mois de Mars (2009) avec 835 000 passagers transportés. Les vols longs courriers (Etats-Unis) ont été les plus touchés par cette baisse. En effet elle représente environ 20,9% du traffic et une diminution de 5,1% sur les courts courriers.
La baisse des capacités a en revanche permis d'améliorer le coefficient d'occupation de 0,3% à 75%.

Source: boursier.com
Mardi 21 Avril 2009

Air Arabia : nouveau hub sur Casa

dyn005_original_596_391_pjpeg_2567601_fbdea553902219401dfa1e9c80ca87b1[1].jpg
La plus importante compagnie aérienne à bas coût du Moyen-Orient, Air Arabia, compte investir 50 millions de dollars soit plus de 420,8 millions de dirhams pour mettre en place un deuxième hub à l'aéroport Mohamed V de Casablanca.Selon le chef de l'exécutif d'Air Arabia, le futur centre de Casablanca disposera de 20 à 25 avions et ciblera au moins 60 aéroports en Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient et ce, dans un rayon de cinq heures de vol.

Dès que le certificat d'exploitation sera accordé et les questions logistiques réglées, la low cost sera prête à fonctionner et ceci ne devrait pas être long, de plus les vols pourront débuter en fin du mois d'avril ou début mai. Un troisième hub devait s'ouvrir au Népal. Mais l'opération a été suspendue en raison de l'instabilité politique de ce pays.

Selon des informations publiées sur son site web, la compagnie a lancé la commande de 44 avions du type airbus A320. L'unité coûtera 55 millions de dollars et le délai de livraison est de cinq ans à partir du milieu de l'année 2010.

Air Arabia a été créée en février 2003 et a pris son premier envol en octobre de la même année. Elle avait pris le contrôle du transporteur marocain Regional Airlines (RAL) en novembre 2007. La nouvelle entité low-cost issue de cette acquisition devait être lancée dans quelques semaines.

Source: yabiladi.com
Mardi 21 Avril 2009

Easyjet et Ryanair se portent bien pour une période de récession

2520573273_2d1e148aac[1].jpg
En temps de récession, quelle est la meilleure stratégie pour les compagnies aériennes à bas coûts ? Easyjet et Ryanair, les plus gros transporteurs européens à bas prix, doivent se décider entre deux options. Soit un développement rapide, soit une approche prudente, avec le risque de laisser filer une opportunité conjoncturelle intéressante.

Car les opportunités existent pour certaines compagnies. En effet, en période de crise, les passagers ont tendance à se retourner vers les "low-cost". Ainsi, Easyjet affiche une augmentation de ses ventes d'un tiers au cours du dernier trimestre de 2008. De plus, le marché européen aérien à bas prix n'est pas encore saturé, contrairement à celui des Etats-Unis, où la première compagnie du marché (Southwest) a annoncé des baisses d'activité pour la même période, pour la première fois.

Ryanair, à son habitude, fait le choix d'une croissance à risque. Les experts du secteur tablent sur une hausse d'environ 20 % de capacité pour le transporteur irlandais cette année, loin devant sa rivale anglaise Easyjet (5 %).

Pour autant, Easyjet est présente dans les grands aéroports et offre donc une alternative directe pour les clients des lignes régulières, actuellement dans une mauvaise passe. Du pain bénit pour la compagnie anglaise.

Ryanair, de son côté, risque de se montrer trop ambitieux. Pour augmenter le remplissage de ses nouveaux avions, la compagnie a pratiqué des réductions de 20 % sur les prix des billets au premier trimestre 2009. Les experts estiment que la baisse atteindrait 10 % en mars, en glissement annuel. Des estimations sans doute trop optimistes, car l'Irlande - un marché-clé pour Ryanair - traverse une grave période de récession.

Mais Ryanair a tendance à en faire trop pour se faire de la publicité. Après l'étude menée auprès de ses passagers, la compagnie a demandé l'avis concernant la "fat tax" une taxe qui serait payé par les peronnes ayant une surcharge pondérale et leur faire payer deux places au lieu d'une.
Ryanair n'a vraiment aucune limite et cela devient même discriminatoire.

(Traduit par Séverine Gautron.)

20:51 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2009

Ryanair : la low-cost n'a aucune limite

ryanair[1].jpg
La compagnie aérienne irlandaise Ryanair réfléchit à l'introduction d'une "taxe pour les gros" sur ses vols, après un sondage auprès de ses clients qui ont plébiscité cette idée, a-t-elle indiqué sur son site internet.

Sur quelque 100.000 votants, plus de 40% s'était prononcé vendredi pour l'introduction d'une taxe basée sur l'indice de masse corporelle des clients, dans un sondage en ligne proposé par la compagnie à bas prix pour trouver de nouvelles sources de profit.

Selon le quotidien irlandais The Independant, la compagnie pourrait demander aux passagers en surpoids de payer pour un deuxième siège afin de bénéficier de plus de confort.

Certaines compagnies aériennes américaines ont déjà adopté cette politique, ou contraignent les passagers en surpoids à acheter un billet en classe affaire, où les sièges sont plus larges telle que United Airlines...

Les participants au sondage de Ryanair étaient également 20% à réclamer que les passagers aient pour 3 euros la possibilité de griller une cigarette dans des toilettes transformées en fumoir.

18% proposaient de facturer un euro aux passagers pour l'usage du papier toilette, 14% un accès payant au site internet de Ryanair et 8% une surtaxe de deux euros pour les passagers qui apportent leur propre nourriture à bord.

Ryanair, qui cherche à réduire ses coûts au maximum en supprimant d'ici à la fin de l'année les comptoirs d'enregistrement, n'a pas encore publié les résultats définitifs du sondage.

Source: AFP
Lundi 20 Avril 2009

14:16 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

17/04/2009

Easyjet : arrivée d'un 3ème Airbus sur la base LYS

easyjet[1].jpg

















Les avions orange voient la vie en rose. Alors que depuis le début de l'année, la majorité des compagnies aériennes réduisent leurs investissements, EasyJet a annoncé hier l'arrivée cet automne d'un troisième Airbus sur sa base lyonnaise ouverte en avril dernier à Saint-Exupéry. « Cela représente entre 250 000 et 300 000 passagers de plus par an », indique François Bacchetta, directeur général France de la compagnie low-cost, qui, pour son premier anniversaire, vient de franchir le cap du millionième passager.

L'oiseau orange a vu le trafic augmenter de près de 10 % à Lyon au premier trimestre 2009, ne compte pas s'arrêter là.
De la mi-juillet à fin août, quatre destinations saisonnières viendront s'ajouter aux quatorze liaisons intérieures et européennes proposées à l'année : Pise, Olbia, Biarritz et Ibiza. D'autres lignes devraient être lancées en 2010 avec l'arrivée du troisième avion, a précisé hier le directeur général d'EasyJet, dont les vols en partance ou à destination de Saint-Exupéry enregistrent un « taux de remplissage moyen de 80 à 85 % ». Fin mars, la compagnie britannique à bas coût représentait 18 % du trafic total de la plateforme lyonnaise contre 1 % en février 2007 avant l'ouverture de sa base.

Source: 20min
Vendredi 16 Avril 2009

15:54 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Ryanair envoie devant les tribunaux certaines agences

media_xl_878281[1].jpg
Mickael O'Leary (PDG) s'arme des tribunaux pour contrer les agences qui vendent des billets de la compagnie low-cost irlandaise sans son autorisation. La compagnie estime que près de un millier de billets sont vendus quotidiennement par des tiers qui utilisent des moteurs de recherche pour récupérer l'inventaire des vols RYANAIR sans son accord.

En Espagne, la compagnie a perdu en trainant le site espagnol "Atrapato". Même jugement en Allemange (Francfort) avec le site "Cheapstickets", et le site "Vtours" qui avait été comdamné.

En Angleterre, Ryanair a envoyé en devant les tribunaus le groupe "TUI" l'été dernier (août), cependant un accord a été trouvé entre les deux parties par lequel TUI s'engage à ne plus vendre l'offre Ryanair sans son autorisation.

Aujourd'hui, la low-cost irlandaise s'attaque à "Tomas Cook" pour la même raison. En effet Tomas Cook a vendu des billets Ryanair avec une surcharge de 40 livres sterling sur le prix de vente. Ceci peut en effet engendre une dégradation de l'image de la compagnie qui a pour devise de proposer toujours moins chèr!!

Vendredi 16 Avril 2009

15:44 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2009

Ryanair pense détenir une économie de 500 millions €

large_558801[1].jpg
Ryanair pense pouvoir économiser près de 500 millions d'euros sur son exercice 2009-2010 en raison de la baisse des cours du pétrole, a déclaré mercredi le directeur général adjoint Michael Cowley.
Une grande partie de ces économies seront réinvesties dans la promotion de tarifs avantageux

Cowley a également indiqué que les négociations sur l'achat d'appareils à Boeing ou Airbus se poursuivaient mais qu'elles n'avaient, pour l'instant, débouché sur rien de concret.

Les commandes actuelles permettent de tenir trois ou quatre ans. La croissance du nombre de passager indique que Ryanair aura besoin de 100 à 300 appareils à l'avenir.

Cowley a également redit que Ryanair anticipait une croissance sensible de ses bénéfices lors de l'exercice 2009-2010, qui a débuté en avril, sans donner de chiffre.

Source: REUTERS
Jeudi 16 Avril 2009
(Stephen Jewkes, version française Nicolas Delame)

14:54 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2009

Transavia satisfaite de ses passagers

avion2[1].jpg
La filiale mi charter - mi low cost d'Air France-KLM affiche un taux de remplissage moyen de 81% sur son exercice 2008-2009, pour un trafic total de 1,3 millions de passagers.

Au cours des trois derniers mois, elle n'a cessé d'améliorer ses performances. En mars, son taux d'occupation s'est ainsi élevé à 82% en progression de 8 points par rapport au même mois de l’année précédente. Il est passé de 65% à 78% en janvier et de 69% à 84% en février.

Reste à savoir si les résultats financiers de la compagnie, non communiqués à ce jour, ont suivi la même courbe ascendante. Au 31 mars 2008, Transavia avait terminé sur une perte de 24,767 M€ pour un chiffre d'affaires de 63,407M€.

A l'automne dernier, elle avait décalé d'un an son objectif d'atteindre l'équilibre en 2009. Et Air France avait même dû recapitaliser sa filiale à hauteur de 30 M€ pour lui permettre de poursuivre son activité.

Source : Tour Hebdo
Mercredi 15 Avril 2009

Northwest s'adapte à Delta Airlines

mp_main_wide_DeltaNWAMerger452[1].jpg



















Les changements liés à la fusion des compagnies aériennes Delta Airlines et Northwest Airlines commencent à se faire sentir sur les lignes intérieures américaines. C’est d’abord le personnel qui devra s’adapter au changement : l’uniforme Delta sera de rigueur, et le personnel navigant de chacune des compagnies commencera à travailler sur les itinéraires de l’autre. Les syndicats de chacune des professions travaillent encore à trouver des accords salariaux avec l’entreprise.

Pour les passagers, les plus grandes modifications ne seront pas dans l’offre de la compagnie, mais dans les services que celle-ci proposera : plus de choix de nourriture, plus de cocktails « de créateur » conçus par Rande Gerber (le mari de Cindy Crawford), plus de divertissements à bord, et un nouveau magazine. L’harmonisation des services entre les deux compagnies s’achèvera à la fin de l’année, et ceci sur l'ensemble du réseau.
Les programmes de fidélité seront harmonisés : pour un voyage avant le 15 juin, les possesseurs de cartes SkyMiles et Northwest WorldPerks peuvent actuellement tripler leurs miles en volant en classes première, affaires ou premium economy, ou les doubler en classe discounted economy. Delta est partenaire d'Air France-KLM dans l'alliance Skyteam.

Source: le routard
Mercredi 15 Avril 2009

14/04/2009

RYANAIR : un attérrissage sur un taxiway!!

ryanair2[1].jpg
Un appareil de Ryanair a atterri sur un taxiway plutôt que sur la piste parallèle à l’aéroport de Cagliari (Italie) le 12 avril.

Le Boeing 737-800 réalisait le vol FR 9265 entre Girone et l’aéroport de Sardaigne, devenu une nouvelle base de la low-cost irlandaise le 30 mars.

La direction de l’aviation civile italienne (ENAC) a demandé une enquête sur l’incident et particulièrement sur le niveau de préparation au vol de l’équipage de Ryanair, et poser la question à la tour de contrôle de savoir pourquoi elle l'a autorisé à attérrir.

A savoir que depuis plus d'un an le taxiway était utilisé comme zone de décollage et d'attérrissage car la piste principale était en travaux. Mais depuis le 9 Avril elle a réouvert hors cet incident c'est produit le 12 Avril...

Source : aérocontact
Mardi 14 Avril 2009

18:17 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Présentation du nouveau logo d'Air France


Inauguration du nouveau logo Air France à l'occasion de la livraison du 777ème Boieng 777. Le nouvel appareil à décollé de Seattle pour attérir au hub de Roissy Charles de Gaulle. Le Boeing 777-300ER est immatriculé F-GZND.

Samedi 11 Avril 2009.

10/04/2009

La RAM ne dessert plus Dakar pour des raisons juridiques

1167584-1506449[1].jpg
DAKAR - La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) ne dessert plus Dakar avec ses propres avions depuis mercredi et "jusqu'à nouvel ordre", et a "rapatrié" mercredi un des ses appareil utilisé par Air Sénégal International (ASI), a indiqué jeudi à l'AFP le porte-parole d'ASI Matar Diop.

"Les avions de la RAM ne viennent plus du tout à Dakar, depuis hier (mercredi) et jusqu'à nouvel ordre. Il y a un bras de fer entre deux partenaires, chacun utilise les armes qu'il a", a-t-il ajouté.

D'autre part, un avion de la RAM utilisé par ASI, qui était mercredi à Cotonou avec 106 passagers à bord, a "été rapatrié au Maroc". Aucune explication n'a été donnée à l'ASI, selon le porte-parole. Les passagers ont pris d'autres compagnies aériennes.

Royal Air Maroc et l'Etat du Sénégal sont en conflit ouvert depuis près de deux ans sur la gestion de leur filiale commune Air Sénégal International.

"Nous sommes convaincus que la solution de la sagesse va prévaloir. Les relations entre les deux pays sont tellement importantes, les deux chefs d'Etat vont donner des instructions pour qu'une solution soit trouvée", a-t-il affirmé.

Air Sénégal International a été créée à la fin de l'année 2000 avec un capital détenu à 51% par la RAM et 49% par l'Etat du Sénégal.

Lundi, la justice sénégalaise a interdit à Royal Air Maroc de se retirer de la gestion d'Air Sénégal International.

Mardi, le PDG de RAM, Driss Benhima, avait annoncé son intention de faire appel.

"L'arrêt prévisible de l'activité d'Air Sénégal International est la conséquence inévitable de la situation de conflit créée par sa partie sénégalaise", indiquait un communiqué de la compagnie marocaine.

"Le tribunal (sénégalais) a prévu la désignation d'un expert judiciaire pour un nouvel audit et l'interdiction pour RAM de se retirer de la gestion d'ASI jusqu'à la fin de la mission de l'expert judiciaire, sous peine d'une astreinte financière excessivement lourde", selon la compagnie marocaine.

"RAM fait appel de la décision et se prépare à un arrêt prochain des activités d'ASI", avait affirmé le PDG de RAM.

La partie sénégalaise a réagi dans la nuit de mercredi à jeudi par un communiqué du président du conseil d'administration d'ASI, Maniang Faye.

"S'Il est effectivement exact que l'Etat du Sénégal a pris l'initiative de saisir le tribunal compétent sénégalais en la matière, cela est dû au diktat de la RAM qui, unilatéralement et brutalement, a voulu imposer une date à son partenaire pour son retrait, tant du capital que de la gestion d'ASI et ce de façon tout à fait illégale", selon le texte.

Fin 2007, l'Etat sénégalais avait annoncé sa décision de prendre le contrôle de la compagnie, en reprochant à la RAM d'avoir mal géré l'entreprise. Début 2009, la RAM a pressé l'Etat sénégalais de prendre effectivement le contrôle d'ASI, sans quoi elle se retirerait de la gestion.

Source: Romandie News
Jeudi 9 Avril 2009