Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/02/2009

Ryanair relève sa prévision de résultat annuel

ryanair_682_401146a[1].jpg
La compagnie irlandaise à bas coûts a enregistré une perte nette ajustée de 101,5 millions d'euros au troisième trimestre. Mais la perte du quatrième trimestre sera réduite en raison de la chute des prix du carburant. Elle table désormais sur un bénéfice net annuel compris entre 50 et 80 millions d'euros.

DUBLIN (Reuters) - Ryanair fait état d'une perte nette, un peu moins marquée que prévu, au cours du troisième trimestre 2008-2009, tout en assurant que les comptes seront bénéficiaires sur l'ensemble de cet exercice ainsi que sur le suivant.

La compagnie irlandaise à bas coûts, qui vient de renoncer à lancer une offre sur Aer Lingus, a accusé une perte nette ajustée de 101,5 millions d'euros sur les trois mois à fin décembre, un chiffre à comparer au bénéfice de 35 millions d'euros réalisé au troisième 2007-2008.
Les analystes financiers attendaient en moyenne une perte de 106,8 millions, selon Reuters Estimates.

Le groupe anticipe désormais une perte moins importante que prévu au quatrième trimestre en raison de la baisse du prix du carburant, ce qui lui a permis de relever sa prévision pour l'exercice à un bénéfice net compris dans une fourchette de 50 à 80 millions d'euros.
"La baisse de 38% des cours du pétrole, que notre politique de couverture a garanti, nous permettra de renouer avec des bénéfices conséquents l'année prochaine, là où bon nombre de nos concurrents afficheront des pertes", déclare Ryanair dans un communiqué.
Ryanair s'attend à ce que le prix des billets baisse de plus de 10% l'an prochain, voire plus si la récession venait à s'aggraver. Le groupe ne pense pas donner de prévision précise pour l'exercice 2009-2010 tant que les perspectives en la matière ne se seront pas éclaircies.
"Plus longue et plus forte sera cette récession, le mieux ce sera pour les producteurs à bas coûts dans tous les secteurs", a déclaré le directeur général de Ryanair Michael O'Leary.

Ryanair est le producteur à plus bas coûts, et de loin, dans le secteur aérien européen. Nous sommes partis pour une forte croissance du trafic et des profits pour l'année qui vient parce que la récession contraint des millions de passagers à se centrer sur les prix", a-t-il ajouté.
Le directeur financier du groupe a toutefois précisé que le bénéfice 2009-2010 serait plus élevé que celui de 2008-2009.
Ryanair ne devrait pas en principe faire de nouvelle offre sur Aer Lingus.

Andreas Gergely, version française Benoît Van Overstraeten et Danielle Rouquié

Source: Les Echos.fr
Lundi 2 février 2009

13:10 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.