Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2009

Easyjet : 4,2 millions de passagers en 2008

gat150504%20a319%20easy%20jet%20G-EZEJ[1].jpg
L'Euroairport Bâle-Mulhouse a stabilisé son trafic en 2008 à 4,26 millions de passagers, confortant sa place de 5ème aéroport français de province, a annoncé sa direction, aujourd'hui.
L'aéroport franco-suisse a frôlé son record de 4,27 millions atteint en 2007, selon ses statistiques diffusées mercredi. Il s'attend toutefois à une légère baisse cette année, à 4,1 millions de passagers, a indiqué sa direction au cours d'un point de presse.
En 2008, le recul d'Easyjet et Air France, les deux premières compagnies, a été compensé par la progression de la plupart des autres compagnies dont Swiss (+6,3%, soit 352.000 passagers transportés) et le low cost allemand TUI Fly (+18%, 261.000 passagers).

«Notre politique de diversification s'en trouve confortée», a commenté Jean-Pierre Gallo, président de l'Euroairport. Easyjet a connu une baisse de trafic de 6,5% mais reste de loin le premier opérateur à Bâle-Mulhouse avec 1,69 million de passagers, tandis qu'Air France recule de 15%, à 492.000 passagers.

L'arrivée du TGV-Est, avec une première année complète de circulation, a entraîné une baisse de 22% du trafic vers Paris qui demeure en tête des destinations avec 440.000 passagers, a précisé Jürg Rämi, directeur de l'Euroairport.

Le trafic fret (100.000 tonnes) a en revanche baissé de 6%, la chute surtout marquée au second semestre étant le «reflet de la conjoncture économique», a observé Eduard Belser, vice-président de l'aéroport.

Cinq cent emplois ont été créés l'an dernier dans les entreprises et compagnies implantées sur place, principalement dans les activités de maintenance aéronautique, a indiqué M. Rämi. Un total de 6.400 salariés travaille sur la plate-forme binationale.

Source: Dernières Nouvelles d'Alsace
Mercredi 7 décembre 2008

16:56 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.