Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/12/2008

Tunisie: La compagnie low-cost EasyJet veut desservir les aéroports de Tunis-Carthage, Djerba et Monastir

2280686392_6078e60e84[1].jpg
La compagnie européenne low-cost EasyJet a présenté récemment une demande aux autorités aéronautiques tunisiennes pour opérer sur la Tunisie, apprend-on auprès de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA). La compagnie souhaite relier plusieurs villes européennes, dont Genève, Paris et Francfort, aux aéroports de Tunis-Carthage, Djerba et Monastir à partir de l’été 2009.

EasyJet devrait obtenir, selon les mêmes sources, le feu vert des autorités tunisiennes vu l’impact positif de son arrivée sur l’activité touristique en Tunisie. On s’interroge cependant si ce feu vert sera pour des vols réguliers ou pour des vols charters.
La Tunisie, qui devrait entamer en 2009 des négociations avec l’Union Européenne et les Etats-Unis pour signer des accords d’open sky, a jusqu’ici autorisé deux compagnies low-cost seulement à investir son ciel, en l’occurrence Transavia.com et Ryanair. Le Maroc a déjà ouvert son ciel avec les Européens depuis plusieurs années. La Tunisie a préféré retarder cette échéance, puisque cette ouverture aurait dû se faire en 2008.
EasyJet appartient en partie à l’homme d’affaires britannique Stelios Haji-Ioannou. Cette compagnie avait racheté en 1998 40 % de la compagnie suisse TEA Basel avant d’acquérir, en 2002, son concurrent sur le segment bas coûts, Go Fly (filiale de British Airways).

Sa flotte est composée de Boeing 737-700 et d’Airbus A319-100, A320-200 , Airbus A321-200. EasyJet exploite 380 lignes, court et moyen courrier, et dessert près de 100 aéroports en Europe, au Maroc, en Égypte et en Turquie. Durant l'année 2008, elle a transporté 43,7 millions de passagers (+ 17,3 % sur un an).

Source: Business News.com.tn
Mercredi 31 décembre 2008

16:23 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

30/12/2008

Air New Zealand teste un vol avec du biocarburant

airnewzealand[1].jpg
Air New Zealand doit effectuer demain à Aukland un vol test d'un Boeing 747 dont l'un des quatre moteurs Rolls-Royce sera alimenté par un biocarburant issu d'un mélange de kérosène et de jatropha, une plante non comestible.

Carbone : alliance entre Europcar et Easyjet

Le loueur de véhicules Europcar et la compagnie low-cost Easyjet ont lancé une initiative destinée à mieux informer la clientèle sur les avantages de la compensation des émissions de carbone. Aux termes du programme, ils s'engagent à compenser les émissions de CO2 de tous les clients, qui réserveront leur véhicule par le biais d'Easyjet.com entre le 19 décembre 2008 et le 8 janvier 2009.

Source: la Tribune.fr
Mardi 30 décembre 2008

Transavia ajoute un vol au départ d'Hurgadha

800px-Transavia_Boeing_737_2[1].jpg
Afin de répondre à la demande des voyageurs, Transavia.com programme un vol supplémentaire au départ de Hurghada à destination de Paris Orly-Sud le lundi 5 janvier 2009.

Cet hiver, la compagnie dessert Hurghada une fois par semaine, tous les mercredi. Transavia.com propose le vol aller simple Paris Orly- Sud / Hurghada à partir de 99€ TTC. Transavia proposera cet hiver 12 destinations: Djerba, Monastir, Tozeur, Agadir, Oujda, Marrakech, Hurghada, Louxor, Porto, Séville, Cracovie et Palerme.

Source: Le Quotidien du tourisme
Lundi 29 décembre 2008 (09h52)






26/12/2008

Etihad intéressée par une participation dans Air Berlin

060202d_lg[1].jpg
FRANCFORT, 19 décembre (Reuters) - La compagnie aérienne d'Abou Dhabi Etihad Airways envisage sérieusement de prendre une participation dans Air Berlin (AB1.DE: Cotation), rapporte le Süddeutsche Zeitung vendredi, citant des sources anonymes.

"La direction d'Etihad étudie ce projet activement depuis des semaines mais n'est pas encore parvenue à une décision, selon des source industrielles", écrit le quotidien, ajoutant que le conseil de surveillance d'Etihad n'a pas encore abordé la question.

L'action d'Air Berlin, deuxième compagnie aérienne allemande derrière Deutsche Lufthansa (LHAG.DE: Cotation), bondit de 11,4% à 4,78 euros dans les premiers échanges. /WYE

Source: Reuters France
Dimanche 22 décembre 2008

WestJet et Southwest ont finalisé leur entente de services combinés

2381126433_16daa81a36[1].jpg
CALGARY — WestJet Airlines (TSX:WJA) et Southwest Airlines ont finalisé leur entente de services combinés. Chacune de deux compagnies aériennes prévoit ainsi vendre des billets pour les vols de l'autre d'ici la fin de 2009.

La compagnie de Calgary WestJet et celle de Dallas Southwest avaient annoncé en juillet être parvenues à un protocole d'entente. Le vice-président exécutif de WestJet, Hugh Dunleavy, a indiqué mercredi que les deux partenaires se sont entendus sur des termes à la fois à l'avantage de leurs clients et de leurs actionnaires.

WestJet devrait pouvoir bientôt profiter des 3400 vols par année de Southwest dans 64 villes. WestJet lui donnera en échange accès à son réseau de 55 villes et 400 vols.

Southwest n'a toutefois aucune intention de faire atterrir ses propres appareils en sol canadien.

Source: La presse canadienne
Mercredi 24 décembre 2008

Le bénéfice d'Aeroflot chute

Aeroflot_A320-200_VP-BWH[1].jpg
Aeroflot a annoncé lundi 22 décembre un bénéfice net de 152 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l'exercice 2008, soit une baisse de 56,8% sur un an. La plus grande compagnie aérienne russe précise que ce résultat est la conséquence de la brusque augmentation des prix du kérosène durant cette période.

Le prix du pétrole avait frôlé le seuil de 150 dollars le baril cet été avant de s'effondrer après l'éclatement de la crise financière, atteignant un peu moins de 34 dollars vendredi à New York.

Aeroflot avait annoncé fin juin s'attendre à un recul de son bénéfice net en 2008 en raison des coûts liés à l'augmentation du prix du carburant.

Source: E24
Lundi 22 décembre 2008

Ryanair est la compagnie aérienne low-cost la plus onéreuse pour les services à bord

EI-DLR_NF_270906[1].jpg
Ryanair pratique les tarifs les plus onéreux des compagnies aériennes low-cost en ce qui concerne les services de restauration à bord des appareils, selon une étude réalisée par le magazine britannique Which ? Holiday. Les compagnies à bas coût font toutes payer les consommations durant les vols, avec pour conséquence de "souvent faire doubler le prix du vol", note l’enquête.

Which ? Holiday a passé en revue cinq compagnies aériennes low-cost opérant en Grande-Bretagne (Ryanair, easyJet, Bmibaby, Flybe et Monarch). Le magazine s’est intéressé à cinq produits vendus à bord durant les vols : un sandwich, un tube de chips, une bouteille d’eau, une tasse de café et une bouteille de vin rouge.

Il s’avère selon cette enquête que Ryanair exerce les tarifs plus importants. La compagnie irlandaise commercialise la bouteille d’eau et la tasse de café à 2,50 livres (2,62 euros) et la bouteille de vin à 5 livres (5,26 euros). Toutes les autres compagnies sont en-dessous de ces tarifs.

La moins chère est Bmibaby. Which ? Holiday indique que les passagers paieront 80 pences pour une bouteille d’eau et 1,80 livre pour une tasse de café.

Source: CTendance
Vendredi 26 décembre 2008

20:07 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Réveillonner à l’aéroport, un concept Ryanair …

ryanair[1].jpg
Quelle ne fut pas la déception de cette dizaine de vacanciers belges pris au piège à Pise en Italie pour le réveillon de Noël ? Leur vol Ryanair qui devait les ramener à Charleroi a en effet été annulé et le vol suivant n’est prévu que dans 3 jours.

Mercredi, jour du réveillon de Noël, un épais brouillard s’est abattu sur la région de Pise et son aéroport. Des vols ont donc dû être annulés, dont un vol Ryanair à destination de Charleroi. Un coup de pas de chance pour une dizaine de Belges sur place qui comptaient sur ce vol pour les ramener réveillonner en famille en Belgique, explique le journal La Dernière Heure ce vendredi.

Que faire ?
C’est la question à laquelle la compagnie irlandaise n’a pas su répondre correctement : il fallait attendre le vol suivant entre Pise et Charleroi pour pouvoir rentrer sans frais supplémentaires. Un vol prévu … le 29 décembre ! Contraints de trouver une solution par eux-mêmes, ces clients déçus sont soit rentrés à leurs frais avec une autre compagnie ou en train … ou attendent toujours le 29 décembre sur place …

Le prochain vol n’étant prévu que ce 29 décembre, Ryanair n’a pas été en mesure de fournir une solution à ses clients qui sont soit rentrés, à leur frais, avec une autre compagnie aérienne, soit rentrés en train ... soit toujours sur place.

Source: RTL info.be
Vendredi 26 décembre 2008

11:36 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

23/12/2008

Quelle a été l'année 2008 pour les compagnies aériennes?

globe[1].gif
Les cours du pétrole ont fait du yoyo ce qui a occasionné de nombreuses faillites de compagnies aériennes telles que Zoom, Silverjet et Oasis. L'année 2008 a été également celle de l'inauguration de l'accord ciel ouvert entre les USA et l'Europe et du lancement d'Openskies par British Airways et du rachat de la compagnie l'avion.

Star Alliance et Lufthansa ont été à la une. Star Alliance a intégré de nombreuses compagnies aériennes et Lufthansa a pris son envol en s'emparant coup sur coup de bmi, Austrian Airlines, Brussels Airlines et Germanwings.

En France, l'essor des compagnies low-cost se confirme avec le développement des liaisons d'Easyjet depuis Roissy et l'aéroport de Lyon. Air France a bien géré la crise en dévoilant des résultats de bon niveau pour cette période difficile et en innovant sur Internet avec le lancement de la carte d'enregistrement mobile ou de son site communautaire Bluenity.

Au niveau des chaînes hôtelières, l'Afrique devient un continent tendance avec de nombreux programmes d'expansion du fait de son expansion économique due à l'intérêt de l'Asie et particulièrement de la Chine pour ses matières premières...

Enfin on ne saurait parler de 2008, sans évoquer la crise financière, celle d'un système capitaliste qui cherche sa voie... Espérons qu'une nouvelle ère commence en 2009 faite de coopération, de partage des richesses, de développement durable et de remise en valeur du travail des ingénieurs, des artisans, des chefs d'entreprises, des ouvriers... de tous ceux qui font marcher l'économie réelle!

Saluons le courage et la résistance des compagnies aériennes qui ont dû faire face à d'intenses mouvements spéculatifs des cours du pétrole et maintenant au ralentissement économique. Bravo et bon vol en 2009!

Source: Business travel.fr
Mardi 23 décembre 2008

Embraer vend onze avions à British Airways pour 376 M$

20766392.2DSCN1581_2[1].jpg
British Airways passe commande de onze appareils (plus trois en option) auprès de l'avionneur brésilien Embraer, pour un prix catalogue de 376 millions de dollars. Les onze E-jets, six Embraer 170 et cinq Embraer 190SR (un peu plus gros), dont le premier sera livré en septembre 2009, seront affectés par la compagnie britannique à sa filiale de vols intérieurs et européens BA Cityflyer. Ils décolleront depuis l'aéroport de London City vers l'Ecosse, l'Irlande et l'Europe. Et remplaceront la flotte actuelle de dix Avro RJ100 et deux RJ85.

Selon British Airways, sa nouvelle flotte Embraer sera « plus écologique et plus efficace en carburant, avec des émissions de dioxyde de carbone significativement réduites : moins 56 % d'émissions de CO2 et de consommation de kérosène pour le modèle Embraer 170 par rapport aux Avro, moins 28 % pour le 190SR. Elle offre également davantage d'espace aux passagers. »

Source: Usine Nouvelle.com
Mardi 23 décembre 2008

Royal Air Maroc :La menace de Air Arabia

200805199610-1[1].jpg
L’arrivée de Air Arabia au Maroc n’est plus qu’une question de semaines. La compagnie devrait en effet lancer ses vols dès mars 2009. Pour les compagnies marocaines, Royal Air Maroc et Jet4You en l’occurrence, c’est loin d’être une mince affaire. Les deux se préparent d’ores et déjà à affronter une concurrence qui s’annonce des plus rudes

Mars 2009. C’est théoriquement la date à laquelle la filiale marocaine de Air Arabia, Air Arabia Maroc, devrait débuter ses activités. De source proche du dossier, on apprend que la nouvelle compagnie établira son hub à Casablanca et non Rabat comme il était initialement prévu. En clair, Air arabia desservira à partir de Casablanca, qui est par ailleurs le hub de Royal Air Maroc. La donnée est de taille. Air Arabia souhaite en effet développer son trafic avec l’Afrique à partir de Casablanca. Or, le trafic avec l’Afrique est un des créneaux les plus potentiels pour Royal Air Maroc. La progression du trafic de la compagnie marocaine sur l’Afrique a été de 50% au cours des derniers mois. Le segment est donc très porteur. C’est justement sur ce segment que compte aussi se positionner Air Arabia. La concurrence s’avère donc rude pour RAM. Mais pas uniquement. Jet4You affûterait également ses armes avant l’arrivée d’Air Arabia. Le lancement de la ligne Casablanca-Genève tout à fait récemment par Jet4You serait une des initiatives entrant dans le cadre de cette préparation à la nouvelle concurrence.
Air Arabia va par ailleurs prendre en charge la gestion de Régional Airlines avec laquelle la compagnie a passé un accord. La campagne de communication de Regional Airlines serait également destinée à préparer le marché à ces nouvelles donnes.
En tout état de cause, la guerre des cieux ne fait que commencer.
Air Arabia devrait commencer ses voles avec trois Airbus. Le personnel serait en totalité émiratie.

Source: Bled.ma
Jeudi 18 décembre 2008

22/12/2008

Ryanair: Succès pour le premier vol

Ryanair.b737-800.ei-dcw.arp[1].jpg
Les premiers Anglais ont débarqué sur le tarmac bigourdan. Le premier vol reliant l'Angleterre aux Hautes-Pyrénées est arrivé samedi après-midi à l'aéroport de Tarbes Lourdes Pyrénées. Les premiers voyages affichent déjà complet.

Café, chocolat et petites douceurs attendaient les premiers passagers du vol Londres-Tarbes de Ryanair. Pour l'occasion, toute l'équipe de l'aéroport de Tarbes Lourdes Pyrénées et celle de la Chambre de commerce et d'industrie qui gère le site jusqu'à la fin de l'année étaient ravis du succès de ce premier vol, qui affichait complet. Complet également les prochains vols qui doivent permettre aux Anglais de venir skier dans les stations des Hautes-Pyrénées. Il faut dire que la neige abondante dans les stations bigourdanes ont de quoi encourager les Anglais à franchir la Manche pour se tourner vers les stations pyrénéennes. Pour la CCI, c'est la preuve de son action dans le low-cost. L'un des atouts qu'il faudra développer pour permettre à un plus grand nombre de touristes européens de découvrir les Hautes-Pyrénées, mais aussi aux Bigourdans de partir à la conquête du reste de l'Europe. Ce vol décollera tous les samedis durant la saison hivernale.

Source: pyreneesinfo.fr
Lundi 22 décembre 2008

17:09 Publié dans Ryanair | Lien permanent | Commentaires (0)

Aer Lingus rejette l'offre de Ryanair

EI-DEP%20-%20A320%20Aer%20Lingus%20-%20Zaventem%2018-06-06[1].jpg
Aer Lingus a publié sa défense contre l'OPA hostile de 525 millions d'euros de Ryanair, s'engageant à être profitable cette année et au-delà.

Aer Lingus, dont Ryanair détient déjà près de 30% du capital, rejette une offre qu'elle juge bien trop basse et affirme qu'elle peut réussir en tant que société indépendante.

"En dépit... de conditions extrêmement éprouvantes, nous pensons dégager un bénéfice sur l'ensemble de 2008", dit le président Colm Barrington dans une lettre ouverte aux actionnaires.

"Tout en préservant le chiffre d'affaires, ce qui est primordial, nous pensons que la baisse sensible des prix des carburants et plusieurs initiatives de réduction des coûts permettront à Aer Lingus de continuer à accroître sa profitabilité en 2009 et au-delà".

L'action Aer Lingus gagne 2,9% à la mi-journée, tandis que l'action Ryanair perd 3,2%.

Source: le Point.fr
Lundi 22 décembre 2008

21/12/2008

Corsairfly s'envole vers les Antilles au départ de Lyon

F-HSUN_DJM_230706[1].jpg
La compagnie du groupe TUI inaugure dimanche sa ligne Lyon / Pointe-À-Pitre / Fort de France.

A compter du 21 décembre, Corsairfly desservira la Martinique et la Guadeloupe à raison d’un vol hebdomadaire en Airbus A330 bi classe reconfiguré à 323 sièges. C’est avec prés de 300 passagers que l’appareil de Corsairfly doit quitter le tarmac de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry à 14h40 vers Pointe-à-Pitre puis Fort de France. Avec cette nouvelle liaison la compagnie renforce sa présence sur la région Rhône Alpes en complément de ses vols vers la Réunion et L’île Maurice. Lyon devient de fait le deuxième hub de Corsairfly en France hexagonale.

Source: Le Quotidien tu tourisme
Dimanche 21 décembre 2008

USA: Un Boeing quitte la piste et prend feu à Denver, pas de victimes

6952[1].jpg

LOS ANGELES, 21 déc 2008 (AFP) - Suite à les intempéries de neige dans une partie des Etats-Unis, un Boeing 737 de la compagnie américaine Continental Airlines a pris feu samedi après avoir quitté la piste alors qu’il décollait de Denver (Colorado, centre), mais les 112 personnes à bord ont pu quitter l’avion, selon un responsable de l’aéroport.

Une personne a été blessée au cours de l’évacuation, effectuée par les toboggans de secours, a précisé Jeff Green, porte-parole de l’aéroport, sans préciser la nature de ses blessures. Le vol Continental 1404, qui transportait 107 passagers et cinq membres d’équipage, décollait de Denver à destination de Houston (Texas, sud) quand il a "quitté la piste" pour des raisons inconnues, a déclaré M. Green. Les secours ont rapidement éteint l’incendie, a-t-il ajouté. Selon le journal Denver Post, au moins 36 personnes ont été conduites à l’hôpital mais aucune ne souffrait de blessure sérieuse.

Source: France Info.fr
Dimanche 21 décembre 2008

Thai Airways réduit sa taxe carburant de 40%

238966475_small[1].jpg














A partir du 19 décembre 2008, Thai Airways International Public Company Limited (THAI) réduit sa taxe carburant sur l’ensemble de son réseau domestique et international. Cette baisse s’applique à l’ensemble des billets émis ou réémis à partir de cette date, a t-on appris par un communiqué de presse diffusé par l’agence de relations publiques de la compagnie thaïlandaise.

Les nouveaux suppléments carburant sur la plupart des liaisons internationales seront en baisse de 40% en moyenne, alors que le nouveau supplément carburant sur les liaisons intérieures en Thaïlande sera 400 baht au lieu de l’actuel 700 baht par vol, à l’exclusion de Chiang Mai - Mae Hong Son qui est surchargé à 200 THB.

Les surcharges carburant sont calculées en dollars par les compagnies aériennes et sont donc à convertir en euros ou THB au moment de l’achat du billet.



Source: Thailande-fr.com
Samedi 20 Décembre 2008

20/12/2008

Aer Lingus s'établit à Gatwick pour contrer Ryanair

10937[1].jpg
Soucieux d'échapper à une offre hostile de Ryanair et de développer sa propre activité "low cost", Aer Lingus a ouvert une nouvelle base à l'aéroport londonien de Gatwick, sa première en dehors de l'Irlande.
Il assurera à partir de cette plate-forme des dessertes vers l'Irlande et d'autres destinations européennes, mobilisant dans un premier temps quatre Airbus A320 puis huit dans les 12 mois qui suivront.

Ryanair, première compagnie budget d'Europe, a prié Aer Lingus de préciser sa stratégie et ses perspectives, les jugeant pour l'heure "contradictoires".

Aer Lingus s'est refusé à tout commentaire sur la lettre que lui a adressée Ryanair à ce sujet. Ryanair a lancé lundi une offre hostile de 750 millions d'euros, soit 1,40 euro par action, sur Aer Lingus, dont il détient déjà 30% du capital à l'issue d'une précédente tentative d'OPA.

Source: LePoint.fr
Vendredi 19 décembre 2008

19/12/2008

Aéroport Lyon Saint Exupéry: ouverture de 3 boutiques

644202-786478[1].jpg
L'Aéroport de Lyon Saint Exupéry inaugure 3 nouvelles boutiques en zone publique et en salle d'embarquement. Un réaménagement de la salle d'embarquement du départ 21 a permis 105 mètre carré de surface commerciale supplémentaire. Ce nouvel espace acceuille Elite Fashion, Shop, et L'Occitane en Provence, du côté de la zone publique, le Grand Comptoir c'est installé.

Source: Tour m@g.com
Vendredi 19 décembre 2008

Le secteur aérien en voie de consolidation

dyn006_original_591_392_pjpeg_2567601_0680816b651936b703f5668fc16586bb[1].jpg
Alors qu'ont échoué les discussions entre British Airways et Qantas, de nombreuses autres alliances et fusions sont en cours dans un secteur touché par la crise économique dès ses balbutiements.
Thermomètre de l'économie mondial, le transport aérien a commencé à souffrir plusieurs mois avant l'éclatement de la crise économique actuelle. Le secteur, constitué de plus de deux cents acteurs mais dont seulement une dizaine ont une stature internationale, a vu disparaître un certain nombre des siens. Et souffrir même ses poids-lourds, à l'image d'Air France-KLM, de British Airways ou encore de Lufthansa, dont les cours de bourse ont fondu de plus de moitié depuis le début de l'année.

Confrontées à un ralentissement du trafic aérien et aux violentes variations des cours du pétrole, ainsi qu'à une concurrence acharnée entre opérateurs, les compagnies aériennes mettent en application l'adage "l'union fait la force" et tentent de multiples rapprochements. Ainsi British Airways, qui a annoncé jeudi l'échec de ses discussions sur une possible fusion avec sa partenaire australienne dans l'alliance OneWorld Qantas, est toujours en train de négocier un rapprochement avec l'espagnole Iberia. Réunies dans un holding, les deux compagnies, qui conserveraient leur autonomie, deviendraient numéro trois mondial du secteur. Reste à déterminer si la fusion se fera d'égal à égal, comme le souhaite Iberia, ou si British Airways prendra le dessus.

British Airways et Iberia ont également annoncé cet été leur intention de s'allier avec American Airlines. Les trois principaux partenaires de l'alliance Oneworld ont signé en août un accord pour mettre en commun leurs moyens entre l'Europe et les Etats-Unis. Il leur permettrait de passer du simple programme de fidélisation commun à l'exploitation conjointe de tous leurs vols entre l'Europe et l'Amérique du Nord, avec un partage des recettes au prorata des capacités offertes. Ce projet est étudié de près par les autorités de la concurrence : Bruxelles a ouvert une enquête au début du mois de septembre et l'administration américaine étudie également le dossier.

L'échec des discussions avec British Airways pourrait inciter Qantas à chercher une nouvelle fiancée, qu'elle pourrait trouver en Asie selon une source citée par l'agence Reuters. La source, qui précise que la compagnie australienne ne poursuit pas actuellement de discussions en ce sens, observe que cette dernière a eu par le passé des entretiens avec Singapore Airlines et Malaysian Airline System.

L'allemande Lufthansa, pour sa part, participe activement à la consolidation du secteur. La compagnie aérienne s'est offert Swiss en 2005 et 19% de l'américain JetBlue fin 2007, et a engagé depuis le début de l'année la reprise du belge Brussels Airlines, du britannique BMI, d'Austrian Airlines et de la compagnie allemande à bas coûts Germanwings, auxquels s'ajoutent un projet d'alliance avec Alitalia et à des discussions avec le scandinave SAS et le britannique Virgin Atlantic. Avec ce dernier, il se penche sur l'avenir de la compagnie régionale britannique BMI, dont il est en passe de s'octroyer 80% du capital.

Air France-KLM apprécie peu certains appétits de Lufthansa. La compagnie franco-néerlandaise a déposé plainte auprès de Bruxelles après l'acquisition d'Austrian, estimant que sa rivale allemande avait été favorisée dans le processus de la privatisation de la compagnie aérienne autrichienne. Air France n'est cependant pas restée inactive, annonçant le 30 mars la création d'une joint-venture avec sa partenaire dans l'alliance SkyTeam Delta Airlines.

Cette dernière a officiellement scellé son union avec Northwest à la fin du mois d'octobre, après un an de discussions. Le nouvel ensemble, baptisé Delta, est le nouveau numéro un mondial. Il représente un chiffre d'affaires cumulé d'environ 35 milliards de dollars pour 2008 et une flotte de près de 800 avions. Fusionnées, la troisième et la cinquième compagnie américaine contrôleront près de 20 % du marché nord-américain, contre 14,8 % pour American et 12,3 % pour Southwest.

Marginalisée au sein de SkyTeam, Continental s'est rapprochée cet été de l'alliance rivale Star Alliance en annonçant une union commerciale avec United Airlines. Contraintes par l'envolée de la facture pétrolière de clouer au sol une partie de leurs flottes, les deux compagnies associées devraient pouvoir optimiser leurs réductions de capacités. A plus long terme, elles pourraient former à leur tour une joint-venture sur les lignes transatlatiques avec Lufthansa, en suivant l'exemple d'Air France-KLM et de Delta-Northwest.

Le dossier Alitalia, dont les rebondissements ont émaillé l'année 2008, devrait encore animer 2009. La nouvelle compagnie, née de la reprise pour 1,052 milliard d'euros de ses meilleurs actifs par le consortium d'investisseurs italiens CAI, va devoir l'an prochain choisir un partenaire international. Air France-KLM et Lufthansa sont ses deux principaux prétendants. Mais avant cela, Alitalia devra licencier ses salariés, dont 10.150 sur 17.500 seront embauchés par la CAI, et fusionner avec Air One, la deuxième compagnie italienne, dont le PDG fait partie des repreneurs des actifs d'Alitalia.

Le low-cost n'échappe pas à cette course à la taille. Ainsi Ryanair a annoncé début décembre tenter une nouvelle OPA hostile sur sa compatriote irlandaise Aer Lingus, malgré l'échec de sa première tentative fin 2006.

Source: les Echos.fr
Jeudi 18 Décembre 2008

Aigle Azur veut voler toujours plus loin...

Photo_avion_13[1].jpg
La compagnie française spécialisée dans le court courrier, principalement vers l'Afrique du Nord, tente de gérer la crise au mieux. Elle a entamé une réflexion sur l'expansion de son réseau.

Le fond de commerce d'Aigle Azur c'est l'axe franco-algérien ou elle est en compétition avec Air France-KLM et Air Algérie. L'axe est encore controlé par des accords bilatéraux et repose sur l'important trafic "ethniques" et complété par une trafic affaires qui tente de se développer.
La compagnie affiche de très bon résultats usr son fond de commerce. Cependant cet hiver pour contrer la crise la compagnie a décidé de compter un appareil en moins, et si la crise continue alors des contrats de leasing arrivant à échéance permettraient de retirer définitivement plusieurs appareils sur l'hiver 2010.

Sous la pression de la concurrance en Europe, Aigle Azur a préféré aller plus loin en se tournant vers le Mali ou la seule concurrence est la compagnie Nationale. Elle souhaite passer de deux à trois dessertes hebdomadaires.
La compagnie à pour projet de se munir d'un Airbus A-330 pour continuer à allé voir plus loin...toujours plus loin avec la proposition de vol Long-courrier.

D'autres projets sont en cours d'analyse dans cette partie du monde....

Source: Tourm@g.com
Jeudi 18 décembre 2008