Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2008

La compagnie aérienne Sky Europe creuse ses pertes

skyeurope_om-ngf[1].jpg
Le transporteur à bas coût a doublé sa perte annuelle sur l'exercice 2007-2008, à 59,4 millions d'euros.

L'année 2008 aura été bien difficile pour les compagnies aériennes, confrontées au ralentissement économique et à des records des prix du pétrole jusqu'en juillet (147 dollars). De fait, la compagnie aérienne à bas coûts Sky Europe a annoncé samedi avoir plus que doublé sa perte annuelle.

Cette dernière atteint 59,4 millions d'euros sur l'exercice d'octobre 2007 à septembre 2008, contre une perte de 24,1 millions un an plus tôt.

Le transporteur met en cause la forte hausse des prix des carburants, qu'un important programme de réduction des coûts n'a pas réussi à compenser.

De son côté, le chiffre d'affaires a tout de même augmenté de 10,5% à 260,9 millions d'euros.

Source: la tribune.fr
Dimanche 30 Novembre 2008

27/11/2008

Air France et les low-costs survolent la crise

8399_AF_afp_air_france_klm[1].jpg
RyanAirPlanesEPA_468x342[1].jpg
Faillite, pertes abyssales, résultats sévèrement revus à la baisse... les compagnies européennes souffrent. Mais pas toutes...

Etranglées par le prix élevé du kérosène l'été dernier, asphyxiées par la crise financière, les compagnies aériennes souffrent. Déjà sont apparus les premiers signes d'un ralentissement du trafic. Pour certains transporteurs, la situation est catastrophique. La danoise Sterling a fait faillite en octobre, Austrian est plombée par plus de 1 milliard d'euros de pertes pour cette année. Alitalia est sous perfusion depuis des mois. L'avenir s'annonce difficile pour toutes. Lufthansa, qui évoque pudiquement «un refroidissement de la conjoncture», a vu son bénéfice net dégringoler au troisième trimestre. Aussi la compagnie allemande a-t-elle corrigé son objectif de résultat pour 2008-2009 : au lieu de 1,38 milliard d'euros, elle prévoit 1,1 milliard. Au mieux. Enfin, le projet de fusion entre Iberia et British Airways, déjà retardé, risque d'être abandonné. Seules exceptions dans le ciel européen, les low-costs easyJet et Ryanair affichent une insolente croissance.

Gestion prudente
Parmi les grandes compagnies du continent, seule Air France-KLM a réussi à gagner des clients en octobre. «Les volumes sont bons malgré la récente grève des pilotes, se félicite Jean-Cyril Spinetta, le PDG d'Air France. Nous résistons mieux à la crise que nos concurrents. C'était déjà le cas en 2001.» En gestionnaire prudent, il ne se contente pas de réduire les capacités, ce qui lui assure, seul parmi les grands, un coefficient d'occupation de plus de 80%. Il a aussi annoncé, compte tenu d'un résultat d'exploitation en chute de moitié, un programme d'économies complémentaires et une révision de son plan d'investissement. «Air France peut encore améliorer sa productivité et gagner en synergie avec KLM», souligne Bruno de La Rochebrochard, analyste financier de Raymond James. Reste tout de même un problème : la recette par siège. «Les passagers qui autrefois voyageaient en première ont tendance à aller vers la classe business, et ceux de la business vers la classe économique», reconnaît-on à Air France. En espérant que la quatrième classe - moins chère que la business mais plus confortable que la classe économique - actuellement à l'étude entrera bientôt en service. «Air France devra sans doute aussi développer des produits moins chers et lancer plus de promotions si die entend garder ses parts de marché», remarque un analyste financier.
Avec plus de 40% de son trafic sur l'Atlantique nord, British Airways est sans nul doute la plus touchée par la crise. Depuis huit mois, son trafic ne cesse de décroître. Dès septembre, la compagnie évoquait des réservations affectées par la «forte anxiété sur les marchés et des perspectives économiques incertaines». Des craintes justifiées en octobre par la baisse du trafic et un taux d'occupation en recul de 3 points. Plus grave, le nombre de passagers en première classe s'effondre : il chute trois fois plus vite qu'en éco.

Réduction anticipée
EasyJet, déstabilisée par une guerre interne entre ses actionnaires, se montre d'ailleurs plus timorée. Même avec ses 4 millions de passagers en octobre, la compagnie britannique entend réduire ses capacités pour cet hiver : ses avions ne voleront que neuf heures par jour au lieu de onze l'année dernière. Et elle va différer la livraison de plusieurs Airbus en commande. Histoire sans doute de se rassurer, les dirigeants d'easyJet estiment qu'il y aura «des réductions d'effectifs et des consolidations supplémentaires chez beaucoup de concurrents faibles». Alors, le pire est-il à venir ? Côté business, 54% des cadres pensent que leur entreprise va être amenée à réduire le nombre des voyages d'affaires d'ici à mars 2009. Et, côté loisirs, les tour-opérateurs notent déjà une baisse de 30% des voyages long-courriers. A Nouvelles Frontières, les réservations chutent de 20% pour le premier trimestre 2009. Un mouvement confirmé par George Godlin, analyste en chef de Moody's : «La demande n'a pas encore trop affecté les performances des compagnies aériennes en septembre et octobre parce que les consommateurs achètent en avance leurs billets pour les payer moins cher. Mais elle risque de se détériorer dans les prochains mois.» Résumé : l'organisation mondiale du transport aérien (Iata) évalue les pertes totales des compagnies pour cette année à 5,2 milliards de dollars et prévoit qu'elles seront encore de 4,1 milliards en 2009. «Les marges sont faibles dans le secteur aérien, explique un expert. Comme les compagnies dans leur ensemble ont déjà beaucoup rogné sur les coûts, leur marge de manoeuvre est très faible.» Heureusement, la baisse du kérosène est arrivée au meilleur moment.

Source: Chalenge's.fr
Jeudi 27 Novembre 2008


Une baisse de 6% des mouvements aériens à l'aéroport de Bruxelles

1514905252_small[1].jpg
Le nombre de mouvements contrôlés aux aéroports en octobre est contrasté, annonce Belgocontrol. La baisse est sensible à l'aéroport de Bruxelles, avec une diminution de 6,12% par rapport à octobre 2007. Liège-Bierset a connu une plus forte baisse (-14,06%). A l'inverse, les aéroports de Charleroi Bruxelles-sud, Anvers-Deurne et Ostende-Bruges ont vu le nombre de mouvements croître de 7,40, 10,07 et 18,88%.

Source: express.be
Jeudi 27 Novembre 2008

Le principal aéroport de Bangkok fermé jusqu'à samedi

286c44b[1].jpg

BANGKOK - Le principal aéroport international de Thaïlande, Suvarnabhumi à Bangkok, restera fermé au moins jusqu'à samedi 18h00 locales (11h00 GMT) à cause de son occupation par des manifestants antigouvernementaux, fait savoir la compagnie aérienne Thai Airways.

Dong Muang, un autre aéroport de la capitale, moins moderne, demeurera fermé quant à lui jusqu'à vendredi 18h00 (11h00 GMT), ajoute la compagnie aérienne.

Le gouvernement a proclamé jeudi l'état d'urgence dans ces deux aéroports, donnant de ce fait des pouvoirs spéciaux à l'armée et à la police pour en chasser les manifestants qui ont pris le contrôle mardi de l'aéroport Suvarnabhumi.

Cela étant, lorsque l'état d'urgence avait été décrété en septembre dernier sur un autre site où manifestaient des partisans de l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD), l'armée n'avait pas obéi aux ordres d'intervenir.

Les manifestants ont répondu qu'ils n'avaient aucune intention de lever le siège. "Nous ne partirons pas. Nous utiliserons des boucliers humains si la police essaie de nous disperser", a déclaré à Reuters Suriyasai Katasila, un des leaders de la PAD.

La PAD a pris le contrôle de l'aéroport international de Bangkok pour réclamer la démission du Premier ministre, Somchai Wongsawat. Tous les vols au départ ou à destination de Bangkok sont suspendus.

Source: L'Express.fr
Jeudi 27 Novembre 2008

Air Berlin dépasse le milliard d'euros de ventes

ab-a.319-132[1].jpg
Air Berlin va bien. Pour la première fois de son historie elle a dépassé le milliard d'euros de chiffre d'affaires. Sur le troisième trimestre, le résultat net a bondi de 43,2% à 45,6 millions d'euros et le chiffre d'affaires de 8,6% à 1,062 milliard.

Le programme de réduction des coûts lancé au printemps dernier a porté ses fruits. La compagnie avait notamment décidé de supprimer des lignes non rentables, réduisant de quelque 10% ses capacités globales. Les économies ont limité l'impact négatif de la hausse des prix du kérosène, qui ont fait grimper les coûts opérationnels de 12% au troisième trimestre sur un an. Sans tenir compte du carburant, ces coûts auraient progressé de 2% sur la même période, relève Air Berlin dans son rapport d'activité.

Forte de ses performances, Air Berlin maintient ses perspectives. "Le directoire reste confiant dans le fait d'atteindre un résultat opérationnel positif en 2008, malgré les conditions difficiles sur les marchés mondiaux et les défis que pose une conjoncture plus faible", a indiqué le groupe. "Avec la récession, les gens font davantage attention à leurs dépenses, ce qui peut favoriser des compagnies aériennes à prix réduits comme la nôtre", a estimé le directeur financier Ulf Hüttmeyer lors d'une conférence de presse, ajoutant que les réservations pour la saison hivernale étaient "très satisfaisantes et conformes aux prévisions".

Les investisseurs n'ont pas manqué de saluer ces nouvelles, le titre prenait 28% à 3,84 euros à 12H30.

Source: E24
Jeudi 27 Novembre 2008 (12h34)

Vueling augmente ses ventes et améliore ses recettes depuis son adhésion au BSP

vueling[1].jpg
Cette évolution est le fruit la stratégie de la compagnie aérienne, qui vise à s’appuyer sur la distribution et les agents de voyages pour accueillir davantage d’hommes d’affaires à bord de ses avions.

Paris, mercredi 19 novembre 2008. – Vueling, la compagnie nouvelle génération, a augmenté ses ventes de façon significative via le réseau de distribution, en devenant Iata (sous le code 030). Celles-ci représentent déjà 13.5% des recettes de billets, quatre mois après l’adhésion de Vueling au BSP Espagne et un mois au BSP France.

L’accord de la compagnie avec le GDS Amadeus s’inscrit dans la même lignée et a donné tout son sens avec les partenariats que Vueling a noué avec les leaders de la distribution française : Carlson Wagonlit, Selectour, Tourcom, Go Voyages, Opodo, Expedia et LastMinute. Ils contribuent déjà au développement des ventes de Vueling.

Dorénavant, les agences de voyages sont en mesure d’offrir toute la palette de tarifs Vueling incluant les nouveaux tarifs « Flex Fare », conçus spécialement pour les hommes d’affaires. Les touristes ne sont pas oubliés puisque, dans tous les tarifs publiés dans le GDS, les bagages sont inclus, l’attribution du siège et le paiement par carte de crédit sont proposés sans coûts supplémentaires.

L’enregistrement est également simplifié. Vueling offre aussi la possibilité à ses passagers d’imprimer leurs cartes d’embarquement aller-retour via Internet jusqu‘à une semaine à l’avance.

Les passagers inscrits au programme de fidélisation Punto reçoivent également 20 points supplémentaires à chaque impression de leur carte d’embarquement via Internet.

Une autre nouveauté intéressant les hommes d’affaires, les passagers arrivant à l’aéroport une heure à deux heures à l’avance ont la possibilité d’embarquer sur le vol précédent sans supplément de coût.

Vueling opère 5 vols aller-retour quotidiens, entre Paris et Barcelone, offrant ainsi une large gamme d’horaires aux clients fréquents.

Les hommes d’affaires et les clients loisirs ont un vaste choix de destinations, avec 14 vols hebdomadaires vers Madrid, 4 vers Alicante, 3 vers Saint Jacques de Compostelle et 14 vols vers Rome, ainsi que vers Malaga à compter du 29 mars 2009.

De plus, au départ de Nice, Vueling assure 4 fréquences hebdomadaires à destination de Barcelone.

Poursuivant cet objectif, Vueling s’est imposé sur le marché espagnol et européen comme la première compagnie aérienne « nouvelle génération ». Un concept exclusif offrant des conditions de voyages idéales grâce à un personnel agréable, une approche conviviale, des avions neufs, une implantation dans les principaux aéroports européens et la possibilité de choisir son siège en ligne.

A ce jour, Vueling dessert 22 destinations avec 41 routes dans 7 pays européens, la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Belgique, la Hollande et la Grèce.

Source: aérocontact
Jeudi 27 Novembre 2008

transavia.com ouvre déjà ses ventes été

head240708b[1].jpg













La filiale d'Air France met d'ores et déjà en ventes dix destinations pour l'été 2009.

La compagnie low cost propose dix destinations à des prix attractifs pour l'été prochain. Depuis Orly Sud, Palerme, Porto et Cracovie est accessible à partir de 49 euros, Séville à partir de 59 euros, Oujda, Marrakech et Monastir à partir de 79 euros, Agadir et Djerba à partir de 89 euros et Héraklion à partir de 99 euros (tarifs aller-simple TTC).
Source: l'Echo touristique
26 Novembre 2008

25/11/2008

Air Asia X choisit Londres Stansted

IMG_0018[1].jpg
Air Asia X s’installe à Stansted. La low-cost malaisienne long-courrier a annoncé le 25 novembre qu’elle avait choisi le troisième aéroport de Londres pour relier l’Europe à la Malaisie et aux pays de l’ASEAN. Les vols débuteront le 11 mars.

Les rotations entre la capitale britannique et Kuala Lumpur seront réalisées cinq fois par semaine par un Airbus A340-300 acquis en leasing auprès d’ILFC. Devant être livré en janvier, il comptera 286 places, dont trente en Premium XL.

Les billets ont déjà été mis en vente. Le prix de lancement de l’aller simple en classe économique est de 99 livres sterling : le passager peut ainsi effectuer un aller-retour pour 257 euros, taxes, bagage et repas à bord compris.

Une fois en Malaisie, il pourra également poursuivre sa route, soit sur un vol d’Air Asia, soit sur les autres vols d’Air Asia X, principalement orientés vers l’Australie. Au mois de mars, la « route des kangourous » va donc voir naître sa première liaison aérienne low-cost.

Source: aérocontact
25 Novembre 2008

Show de Lord of the Dance à Lyon (22 Novembre 2008 Nico-Nico)

DSC00046.JPG
Voici la scène...
DSC00076.JPG
Voici "the Lord of the dance" de cette promotion

DSC00050.JPG
DSC00053.JPG
Voici la Leader des danseuses...
DSC00058.JPG

DSC00059.JPG
J'ai adoré ce passage, une magnifique ligne de danseurs et danseuses!!!

DSC00063.JPG
Une des Violonistes, superbe, des vraies pro!!!

DSC00065.JPG
Les deux Violonistes, super morceaux!!!

DSC00073.JPG
DSC00074.JPG
Dance de soirée, tous fluoréssant!!!

Ryanair conteste les conditions de vente d'Austrian

ryanair3[1].jpg
Ryanair veut faire interdire par Bruxelles l'apurement d'une dette d'Austrian par Vienne avant la vente à Lufthansa.
Bruxelles étudie une requête de Ryanair lui demandant d'interdire à Vienne d'éponger une partie des dettes de la compagnie Austrian Airlines (AUA) avant sa vente à Lufthansa.

La Commission européenne "étudie dans le détail" les informations fournies par Ryanair et décidera en conséquence de l'opportunité d'ouvrir ou non une procédure. La compagnie irlandaise estime que le rachat par Vienne de 500 millions de dettes d'AUA, soit près de la moitié du passif de la société, avant sa vente pour un prix symbolique à Lufthansa, représente une "infraction claire" aux règles européennes sur les aides publiques.

Ryanair a notamment avancé qu'aucune entreprise privée ne serait prête à payer 500 millions pour céder ses parts d'une société "pratiquement en faillite".

Air France-KLM a également menacé de porter plainte contre les modalités de la privatisation d'AUA. Elle juge en effet que les conditions de vente ont été modifiées "a posteriori", le gouvernement autrichien ayant annoncé qu'il épongerait 500 millions de dettes de la compagnie à un moment où seul Lufthansa était encore en course.

Source: l'Echo touristique
Mardi 25 Novembre 2008

Ryanair conforte sa place à Montpellier

ryanair1a[1].jpg
La compagnie ouvre une troisième liaison depuis la capitale de l'Hérault, vers Charleroi.

Sept ans après son arrivée, Ryanair a ouvert jeudi une troisième liaison au départ de Montpellier. Après Londres/Stansted et Francfort/Hahn, la compagnie à bas coût dessert désormais trois fois par semaine Bruxelles/Charleroi. Une aubaine pour le principal aéroport du Languedoc-Roussillon, encore bien en deçà de son seuil de rentabilité avec 1,3 million de passagers par an (contre un objectif de 2 millions) et qui vient de voir la compagnie aérienne Sterling stopper son vol vers Copenhague. De nouvelles liaisons vers Rome, Milan et Dublin sont actuellement en cours de négociation.

Source: l'Echo touristique
23 Novembre 2008

21/11/2008

Southwest veut s’introduire à La Guardia

seattle-southwest[1].jpg
Southwest Airlines veut atteindre vraiment le marché de New York. La low-cost américaine a déposé une offre le 19 novembre auprès du tribunal d’Indianapolis pour racheter les créneaux qu’ATA possède à l’aéroport de La Guardia, conformément au processus de mise aux enchères de ses biens.

L’offre se monte à 7,5 millions de dollars et ne concerne ni les appareils, ni les installations, ni le personnel de la compagnie charter, qui s’est placée sous la protection du Chapitre 11 en avril dernier. Southwest Airlines n’a donc pas l’intention de reprendre son exploitation.

Seuls les quatorze créneaux qu’ATA détenait à La Guardia l’intéressent. La low-cost n’est en effet aujourd’hui présente qu’à l’aéroport d’Islip, sur Long Island. Or, il n’est possible de réellement s’imposer sur le marché new-yorkais qu’à partir de JFK, Newark ou La Guardia.

Si le tribunal gérant la faillite d’ATA donne son accord à cette proposition, Southwest pourrait proposer deux rotations quotidiennes depuis cet aéroport dès le début de l’année 2009. Les destinations desservies n’ont cependant pas encore été choisies.

source: aérocontact
20 Novembre 2008

Germanwings, TGV Lyria, SAS... Les dernières nouvelles des transports

germanwings_rollbruecke[1].jpg
scandinavian[1].jpg
Cologne-Lourdes par Germanwings en 2009
Germanwings ouvrira une ligne entre Cologne et Lourdes entre le 14 mai et le 3 juin 2009. Quelques vols, à des dates précises, seront opérés entre cette période. Les passagers peuvent d’ores et déjà réserver leur vol pas cher.
Site : www.germanwings.com

Un nouveau service de restauration à bord des Lyria
Les passagers voyageant à bord des TGV Lyria entre Paris et Genève profiteront d’un nouveau service de restauration à partir du 1er mars 2009. Les repas, servis dès cette date par l’entreprise de restauration ferroviaire Elvetino SA, pourront être réservés et prépayés à l’avance. Le prix maximum de 24 euros pour un repas chaud (entrée, plat, dessert) devra être respecté par le nouveau prestataire.
Site : www.tgv-lyria.com

Un vol pas cher supplémentaire entre Nice et Copenhague
SAS Danemark a annoncé l’ajout d’une liaison quotidienne supplémentaire entre Nice (Alpes-Maritimes) et Copenhague (Danemark). Les touristes peuvent d’ores et déjà profiter de cette augmentation de fréquence pour acheter leur billet d’avion.
Site : www.flysas.com

Source: ctendance.com

20/11/2008

Ryanair menace de ne plus desservir Fuerteventura

ryanair-fuerteventura[1].jpg
La compagnie aérienne, qui avait fermé le mois dernier sa base de Valence en raison d'un différend avec les autorités régionales, a menacé mercredi de cesser de desservir pour des raisons similaires l'île de Fuerteventura.

Dans un communiqué, Ryanair a expliqué qu'elle fermerait ses neuf lignes desservant l'île des Canaries à compter du 31 janvier 2009, "à moins que le comité local de tourisme, l'AIE, n'honore un accord commercial de promotion passé avec Ryanair". La compagnie affirme que depuis qu'elle a commencé à desservir Fuerteventura, en 2006, le nombre de passagers qu'elle a transportés vers l'île a été plus que centuplé, passant de 2.000 à plus de 250.000 par an. Ryanair avait déjà fermé fin octobre sa base de Valence, en Espagne, qui aurait du recevoir autour de 1,5 millions de passagers cette année, reprochant au comité local du tourisme de ne pas promouvoir ses services.

Source: l'Echos touristique
20 Novembre 2008

19/11/2008

Baisse de 35% du bénéfice imposable d'EasyJet en 2007-2008

easyjet[1].jpg
LONDRES (Reuters) - La compagnie aérienne à bas coûts EasyJet fait état d'une baisse de 35% de son bénéfice imposable 2007-2008, à 123 millions de livres (146 millions d'euros).

Le groupe, actuellement engagé dans une lutte d'influence avec son Stelios Haji-Ioannou, a jugé les conditions économiques difficiles tout disant que les réservations pour le premier trimestre de l'exercice en cours étaient en hausse par rapport à celles de l'an dernier.

EasyJet a également déclaré qu'il réduisait ses coûts et qu'il avait de bonnes réserves de liquidités.

Les analystes financiers attendaient un bénéfice imposable de 122 millions de livres, selon Reuters Estimates, les spécialistes s'étant calés sur la fourchette de prévisions d'EasyJet, qui allait de 115 à 120 millions de livres.

Le groupe a déclaré que Stelios Haji-Ionnaou, actionnaire à hauteur de 27% qui veut infléchir une stratégie jugée trop risquée et qui réclame le versement d'un premier dividende, s'était abstenu lors du vote concernant l'approbation des comptes et du rapport annuel.

Source: Libération.fr
John Bowker
Mercredi 19 Novembre 2008

Aéroport de Béziers : 120 000 passagers en 2009… 250 000 en 2012

acturyanair[1].jpg


L'aéroport de Béziers table pour 2009 sur 120 000 passagers (hors ligne sur Paris) et sur 250 000 en 2012. Outre Ryanair, la plate-forme espère attirer une 2ème compagnie low cost à moyen terme.

Avec les lignes Ryanair sur Bristol (75% de remplissage) et sur Londres (78%), l’aéroport de Béziers Cap d’Agde en Languedoc a transporté plus de 35 000 passagers anglais sur la saison été 2008 (avril à octobre) et en aura transporté 50 000 d'ici fin décembre.

Grâce à ces résultats, le trafic de la plate-forme va ainsi augmenter de près de 120% sur l’année, passant de 32 000 en 2007 (lignes Paris et Bastia uniquement) à près de 80 000 en 2008. Pour la saison 2009, Ryanair a d'ores et déjà ouvert à la vente 3 lignes vers Bristol, Londres Luton mais également Londres Stansted, qui est relancée à raison de 3 vols par semaine.

La liaison Airborne/Cimber Air sur le Danemark (88% de remplissage et près de 2000 passagers avec un vol par semaine de fin mai à mi-octobre) a de bons résultats, ce qui va permettre de lancer une 2ème fréquence par semaine le dimanche et étendre la période des vols de début mai à fin octobre.

Les prévisions de trafic de l’aéroport s’établissent à 120 000 passagers en 2009 (hors ligne sur Paris) et à 250 000 en 2012, pour des retombées économiques de plus de 100 millions d’euros par an pour les professionnels. L’accueil d’une 2ème compagnie low cost reste un objectif majeur à moyen terme.

Source: Tour Mag.com
Mardi 18 Novembre 2008

18/11/2008

EasyJet dans la tourmente

easyJet-boarding[1].jpg
La compagnie aérienne low-cost EasyJet est en pleine tourment après que son fondateur Stelios Haji-Iannou a refusé d'approuver les comptes annuels. "J'ai le regret de vous informer qu'en tant que membre du conseil d'administration d'EasyJet, je ne suis pas en mesure d'approuver les comptes annuels", déclare le fondateur dans le communiqué. Du coup, en Bourse, la valeur de l'action dégringolait de 17,5% en fin de matinée.

Source: le JDD.fr
Mardi 18 Novembre 2008

13:25 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

17/11/2008

Virgin Atlantic et Easyjet se placent pour racheter Londres-Gatwick

Gatwick%20Airport,%20UK[1].jpg

Virgin Atlantic a annoncé vendredi qu'elle était en discussions avec sa concurrente EasyJet sur la formation d'un consortium pour acheter l'aéroport de Londres-Gatwick.

Accusé de monopole par les compagnies aériennes, BAA, filiale du groupe espagnol Ferrovial et propriétaire de Londres-Heathrow et Londres-Stansted, a mis en vente en septembre Gatwick, le deuxième aéroport de la capitale, situé au sud de Londres, avant même d'y être obligé par le régulateur. Virgin Atlantic s'était aussitôt montré intéressé par un possible achat en consortium. "Nous confirmons être en discussions avec Easyjet, a indiqué à l'AFP le porte-parole de Virgin Atlantic, Paul Charles, ajoutant que la compagnie "discute actuellement avec plusieurs (autres) parties intéressées, qui pourraient être des institutions financières notamment". Il a laissé entendre que les institutions financières prendraient en charge la majeure partie, si ce n'est la totalité, des frais financiers, tandis que les compagnies aériennes "s'occuperaient d'assurer le service à la clientèle et les autres aspects des opérations", a-t-il indiqué.

Source: l'Echos touristique
Lundi 17 Novembre 2008

13:59 Publié dans Easyjet | Lien permanent | Commentaires (0)

Trafic toujours perturbé chez Air France ce lundi

article_CPS.HMN79.291007141148.photo00.photo.default-512x340[1].jpg
Le trafic aérien était toujours perturbé lundi à Air France, pour la quatrième journée consécutive, en raison de la poursuite de la grève des pilotes qui doit prendre fin dans la soirée, avec un retour à la normale attendu mardi.

"La grève nationale des pilotes prendra fin ce soir à minuit", a déclaré la direction lundi à la mi-journée dans un communiqué. "Mardi 18 novembre, 100% des vols long-courriers au départ de Paris et 95% des vols court et moyen-courriers seront assurés. Tous les passagers seront acheminés", précisait la direction.

Lundi matin, selon la direction de la compagnie aérienne, 77% des vols long-courriers étaient assurés et la moitié des moyen-courriers.

Les syndicats (SNPL, SPAF et ALTER) s'opposent à la réforme de l'âge de cessation d'activité des pilotes.

Source: nouvelOBC.com
Lundi 17 Novembre 2008

16/11/2008

Air France : trafic toujours très perturbé (3ème jour)

v-7-1043295[1].jpg
Au troisième jour de la grève des pilotes, de 30 à 35% des vols long-courriers et la moitié des autres vols sont annulés selon les prévisions d’Air France. Mais il n’y a pas eu ce matin d’annulation "à chaud", c’est-à-dire à la dernière minute, de vols long-courriers.

La grève des pilotes des compagnies aériennes françaises, prévue jusqu’à lundi minuit, devrait perturber le trafic jusqu’à mardi matin. Les passagers d’Air France peuvent utiliser le numéro vert 0800 240 260 pour savoir si leur vol est maintenu ou annulé, selon la compagnie.

Les pilotes protestent toujours contre un amendement qui devait porter l’âge limite de départ en retraite de 60 à 65 ans. Vendredi soir, le gouvernement a donc tenté d’infléchir le mouvement en proposant un nouveau texte. Une seconde mouture finalement rejetée par 65% des pilotes du SNPL.

Source: France Info
Dimanche 16 Novembre 2008